Vous recherchez une actualité
Actualités

SODAS et OBÉSITÉ: Les petites canettes font les plus grosses consommations

Actualité publiée il y a 5 années 8 mois 1 semaine
PLoS ONE

Les sodas sucrés à l’origine de 180.000 décès, les sodas aussi facteurs d’AVC…parce que leur consommation en excès est un facteur aujourd’hui démontré de maladies chroniques, cette étude sur l’association entre les conditionnements proposés et la quantité consommée présente des conclusions imprévues que les décideurs en Santé publique doivent prendre en considération. A lire dans l’édition du 11 avril de la revue PLoS ONE (Public Library of Science).

180.000 décès dans le monde, c'était la récente estimation des effets directs d'une consommation en excès de boissons sucrées, gazeuses, énergisantes ou encore fruitées, selon l'étude présentée aux dernières Réunions scientifiques annuelles de l'American Heart Association. Alors tous les moyens sont bons pour réduire leur consommation. C'est ainsi que New York interdisait il y a quelques mois, les ventes de sodas en taille « maxi ».


Mais ces chercheurs de l'Université de Californie à San Diego ont testé les effets de la limitation de la taille proposée des boissons sucrées sur la quantité consommée, en proposant aux participants de leur étude plusieurs menus proposant des tailles différentes de boissons individuelles :

- 1er menu, choix entre 450, 675 ou 950 ml

- 2d menu, choix entre un pack de 2 boissons de 340 ml ou un pack de 2 boissons de 450 ml,

- 3è menu, pas de choix, avec une boisson de 450 ml.

Les participants ont fait leur choix comme ils le feraient dans un fast-food. Les auteurs constatent que les participants ont acheté plus de soda en choisissant le menu avec 2 boissons de 340 ml ou 2 boissons de 450 ml plutôt que le menu qui proposait la très grande taille (950 ml). D'une manière générale, les ventes apparaissent plus importantes en volume, quand le soda est proposé sous forme de pack plutôt que de boisson à l'unité. Ainsi, en pratique, les consommateurs achètent plus de volume en choisissant plutôt des packs de petites canettes plutôt que des canettes individuelles plus grosses ou des bouteilles.

L'effet inverse de celui escompté : En fin de compte, les auteurs suggèrent que la limitation ou l'interdiction des grands formats individuels pour réduire la consommation pourrait avoir l'effet inverse de celui escompté. Une conséquence imprévue qui en dépit de la simplicité de l'expérience, doit être prise en compte dans les initiatives de réduction de la consommation de boissons sucrées.

Source: PLoS ONE doi:10.1371/journal.pone.0061081 April 13, 10 Regulating the Way to Obesity: Unintended Consequences of Limiting Sugary Drink Sizes (visuel Fotolia)

Accéder aux dernières actualités sur les Sodas, les Boissons sucrées

Accéder à nos dossiers-Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Obésité de l'enfant (1/6)
Troubles du comportement alimentaire

Autres actualités sur le même thème

Pages