Vous recherchez une actualité
Actualités

SOIN de l'ULCÈRE de pression : Nouvelle gamme KCI de pansements par pression négative

Actualité publiée il y a 8 années 9 mois 3 jours
Soin de l'Ulcère de pression

Kinetic Concepts, Inc (KCI) annonce au 17 janvier le lancement de sa nouvelle gamme de pansements à utiliser avec son système VAC ® ou Vacuum Assisted Closure, pour le soin des plaies de grande envergure et les ulcères de pression. Un lancement stratégique, dans un premier temps aux Etats-Unis, sur un marché représentant plus d’un milliard de dollars de CA.

Rappelons que le traitement des plaies par pression négative (TPN) en traitement adjuvant de la cicatrisation et dans certains cas cliniques spécifiques, consiste à placer la surface d'une plaie sous une pression inférieure à la pression atmosphérique ambiante. Pour cela, un pansement spécialement réalisé est raccordé à une source de dépression et à un système de recueil des exsudats.


Cette nouvelle gamme Bridge ™ GranuFoam XG (illustration ci-contre), a permis d'augmenter l'efficacité du soin de pansement de ce type de plaies, de manière significative en facilitant le soin de pansement, en réduisant le temps d'application et donc en réduisant le coût de traitement total. Cette nouvelle gamme de KCI propose en effet un mode de fixation simplifié et éloigné du site de la plaie.

Ce lancement cible un marché concurrentiel mais considérable qui, aux seuls Etats-Unis, représente une opportunité de CA, pour les seuls ulcères de pression, d'1 milliard de dollars. Environ 2,5 millions de patients sont traités chaque année pour les ulcères de pression dans les services américains spécialisés en soins aigus. Le traitement de l'ulcère est devenu un défi coûteux pour les cliniciens et les prestataires de santé, avec un coût unitaire pour un ulcère de pression à stade avancé (III et IV) qui peut atteindre 70,000 dollars par patient. Aux Etats-Unis, le total des dépenses annuelles de traitement des ulcères de pression est estimé à plus de 11 milliards de dollars par an.

"Les ulcères de pression peuvent être handicapants et douloureux, cette nouvelle gamme vise le confort physique et psychologique des patients", a déclaré en substance le président de KCI lors du lancement de la gamme aux États-Unis.

En France, la Haute Autorité de Santé a publié en janvier 2010 une évaluation des traitements de plaies par pression négative, précisant bien son champ d'utilisation, limité aux pathologies aiguës (plaie traumatique non suturable, exérèse chirurgicale et désunion de plaie opératoire avec perte de substance étendue et/ou profonde, avec ou sans infection, laparostomie) et, en seconde intention, aux pathologies chroniques (ulcères de jambe nécessitant une greffe cutanée, escarre de stade 3 ou 4, plaie du pied diabétique avec perte de substance étendue et/ou profonde).