Vous recherchez une actualité
Actualités

STRESS: 2 personnes stressées valent mieux qu'une

Actualité publiée il y a 7 années 7 mois 3 semaines
Social Psychological and Personnality Science

« Eprouvez-vous ce que je ressens? » titrent ces auteurs de l’Université de Louvain. Leur étude, présentée dans la revue Social Psychological and Personnality Science montre que la mise en commun d’une similarité émotionnelle peut contribuer à réduire le stress, plutôt qu’à l’aggraver. En conclusion, même en cas de stress, le partage des émotions a du bon.


Les chercheurs de la Marshall School of Business, de l'Université de Californie du Sud (Los Angeles) ont regardé si le partage des émotions peut réduire le stress et, en pratique s'il peut être bénéfique pour des personnes en situation de mal-être, de se regrouper pour échanger avec d'autres, sur leurs émotions et leurs anxiétés. Les chercheurs ont donc constitué 26 paires à partir de 52 participants soumis à une expérience stressante en laboratoire. Les chercheurs avaient développé un indice de similarité émotionnelle pour bien accorder chaque paire sur la base d'un état émotionnel similaire. Les participants devaient, en fait, faire un discours en public, mais auparavant étaient invités à partager leurs émotions avec leur partenaire. Les niveaux de cortisol -ou hormone de stress- ont été mesurés avant, pendant et après l'expérience.

C'est un bénéfice qui ressort de l'opportunité de pouvoir partager ses émotions avec quelqu'un dont la réponse émotionnelle est en ligne avec la sienne. Ainsi, sur le terrain professionnel, l'échange avec un collègue qui partage le même état ​​émotionnel peut contribuer à diminuer le stress.

Les résultats montrent en effet que le partage d'une situation stressante avec une personne qui est dans un état émotionnel similaire permet de réduire l'augmentation du stress et, ici, les niveaux de cortisol.

La recherche se poursuit sur l'usage de la similitude émotionnelle pour faciliter le travail en équipe, y compris de collaborateurs d'origines culturelles ou ethniques différentes. La similitude émotionnelle apparaît donc ici comme un facteur de prévention du stress, alors comment faire pour mettre plusieurs personnes sur la même longueur d'ondes émotionnelles ?

Source: Social Psychological and Personnality Science December 17, 2013, doi: 10.1177/1948550613511499 Are You Feeling What I'm Feeling? Emotional Similarity Buffers Stress (Visuels Fotolia)

En savoir plus sur le Stress

Autres actualités sur le même thème