Vous recherchez une actualité
Actualités

STRESS: Pourquoi il faut éviter de relever ses mails en vacances

Actualité publiée il y a 4 années 1 mois 1 semaine
Journal of Occupational Health Psychology

La pression professionnelle et les smartphones incitent beaucoup d'entre nous à rester continuellement en prise avec leur bureau en dehors des heures normales de travail. Ces psychologues en santé au travail, de l'Université de Hambourg rappellent un principe important pour le bien-être : respecter une séparation entre la vie professionnelle et la vie personnelle et familiale. En vacances ou en weekend, il s’agit notamment de résister à la tentation de vérifier ses e-mails professionnels.


De précédentes études ont montré que cette facilité technique à continuer à travailler en dehors des heures normales et en dehors du lieu de travail normal peut conduire finalement à une charge de travail plus importante et de plus grandes attentes de l'employeur. Les chercheurs définissent ainsi cette « nouvelle » « disponibilité de travail élargie » comme «un état dans lequel les employés sont officiellement off mais restent accessibles à leurs supérieurs hiérarchiques, collègues ou clients, et sont explicitement ou implicitement tenus de répondre à leurs demandes ».

L'étude a été menée auprès de 132 participants âgés en moyenne de 42 ans, issus de 13 entreprises différentes au sein de laquelle ils avaient en moyenne 5 ans d'ancienneté, et a regardé l'association entre leur disponibilité pour le travail en dehors des heures normales et leur humeur le lendemain.

Les participants ont rempli des questionnaires quotidiens au cours de 4 jours où ils devaient être disponibles pendant les heures non ouvrables et 4 jours de vrai congé. 51 participants ont fourni des échantillons de salive afin d'évaluer les niveaux de cortisol, une hormone du stress.

L'analyse constate que travailler en dehors des heures normales,

· limite le sentiment de détachement du travail,

· a des effets négatifs sur l'humeur,

· est associé à plus de fatigue, plus de stress et moins de bien-être le lendemain,

· ainsi qu'à des niveaux plus élevés de cortisol, l'hormone du stress, le lendemain matin.

· réduit l'efficacité à la reprise du travail.

En conclusion, une disponibilité professionnelle pendant les heures off affecte négativement le bien-être et la récupération. Les auteurs suggèrent donc qu'en l'absence d'obligation contractuelle à répondre à des mails ou des appels en dehors des heures normales de travail, une scission claire entre la vie et le travail est non seulement préférable pour le bien-être et la santé, mais aussi de nature à augmenter globalement l'efficacité à la reprise du travail.

Source: Journal of Occupational Health Psychology August 3 2015 Extended Work Availability and Its Relation With Start-of-Day Mood and Cortisol

Lire aussi: STRESS: Pourquoi il faut savoir couper avec les mails du bureau -

Autres actualités sur le même thème