Vous recherchez une actualité
Actualités

SUCRE: Il favorise la mémoire du repas et la régulation alimentaire

Actualité publiée il y a 3 années 4 mois 1 semaine
Hippocampus

On en sait peu sur le processus développé par le cerveau pour contrôler le timing des repas et sur l'influence de la mémoire sur l'apport énergétique. Cette étude de la Georgia State University nous révèle ici un rôle essentiel du sucre : le sucre va activer des neurones spécifiques de la mémoire épisodique et favoriser la plasticité neuronale nécessaire pour former finalement le souvenir du repas. Une mémoire du repas précédent qui en conditionnant le repas suivant, va permettre le contrôle des habitudes alimentaires. Présentée dans la revue Hippocampus, cette étude révèle ainsi ce rôle peu connu du sucre mais aussi toute l’implication de la mémoire épisodique dans la régulation alimentaire.

Consommer des aliments sucrés active certains neurones de l'hippocampe dorsal, une zone du essentielle à la mémoire épisodique, la mémoire des événements autobiographiques vécus à un moment et en un lieu particuliers. Précisément, l'étude, menée sur la souris, montre qu'une solution sucrée à base de saccharose ou de saccharine (édulcorant) augmente de manière significative l'expression d'une protéine, Arc (pour activity-regulated cytoskeleton-associated protein) cytosquelette, un marqueur de la plasticité synaptique, dans les neurones de l'hippocampe dorsal. La plasticité synaptique étant nécessaire à la formation de souvenirs.


La mémoire épisodique participe donc au contrôle du comportement alimentaire : L'auteur principal de l'étude, Marise Parent, professeur à l'Université de Géorgie explique que nous prenons la décision de manger ou de ne pas manger en fonction de notre mémoire « alimentaire » c'est-à-dire des souvenirs de ce que nous avons mangé et quand. Cette hypothèse est confirmée par de précédentes études qui montrent que :

· l'inactivation temporaire de neurones de l'hippocampe dorsal après un repas de saccharose, accélère la prise et augmente l'apport alimentaire du repas suivant ;

· perturber l'encodage du souvenir d'un repas, comme en regardant la télévision par exemple, augmente l'apport alimentaire du repas suivant ;

· les personnes atteintes d'amnésie mangeront à nouveau en cas d'exposition à la nourriture, même si elles viennent de manger, car elles sont privées de cette mémoire du repas.

Former des souvenirs de repas est important pour de bonnes habitudes alimentaires. Le sucre (saccharose) augmente l'expression d'un marqueur de la plasticité dans des neurones spécifiques de l'hippocampe favorisant ainsi la formation du souvenir du repas. Ainsi, cette étude est la première à suggérer que la stimulation liée à la consommation de sucre et « éventuellement la valeur hédonique de cette douce stimulation » -écrivent les auteurs- participe à la mémoire des repas.

Source: Hippocampus 5 NOV 2015 DOI: 10.1002/hipo.22532 Sweet orosensation induces Arc expression in dorsal hippocampal CA1 neurons in an Experience-dependent manner

Plus d'études sur le Sucre

Lire aussi: PERTE de POIDS: Réduire les graisses est plus efficace que réduire les sucres -


Interstitiel escarre

Interstitiel hydrot boostclosure

* Temps de fermeture de l’ulcère avec HydroTac® : moins de 15 semaines alors que les données de la littérature montrent que 40-60% des ulcères nécessitent 20 à 24 semaines pour cicatriser. (1) Mikosiński, J. et al. Clinical assessment of a foam dressing containing growth factor-enhancing hydrated polyurethanes. J Wound Care.2018;27(9):608-18. HydroTac® : DM de classe IIb – Fabricant : PAUL HARTMANN AG – Organisme notifié : CE 0123. Lire attentivement les instructions figurant dans la notice (et/ou sur l’étiquetage). Remboursé par les organismes d’assurance maladie : consultez les modalités sur le site www.ameli.fr. Réf : 14122018. Date de création : Décembre 2018

Autres actualités sur le même thème

Pages