Vous recherchez une actualité
Actualités

SUICIDES: Pourquoi ils se produisent surtout après minuit

Actualité publiée il y a 5 années 5 mois 2 semaines
Sleep

Les suicides se produisent plus souvent entre minuit et 4 heures du matin, plutôt qu’au cours de la journée ou le soir. Ces résultats, présentés dans la revue Sleep, qui montrent que le moyen taux de suicide par heure atteint 10% après minuit, avec un pic à 16% entre 2 heures et 3 heures du matin, suggèrent que les facteurs circadiens peuvent contribuer aux tendances suicidaires et contribuent à expliquer pourquoi l'insomnie est aussi un facteur de risque de pensées et de comportements suicidaires.

En revanche, le taux de suicide moyen par heure se situe entre 2 et 6% entre 6 heures du matin et midi. Et lorsque l'analyse est effectuée par tranches de 6 heures, la fréquence des suicides entre minuit et 6 heures du matin est 3,6 fois plus élevée qu'en moyenne.


Cette analyse qui porte sur 35.332 suicides montre que le cycle circadien a donc son influence, sur le risque de suicide et de pensées suicidaires. Et selon le Pr Michael Perlis, professeur agrégé au Département psychiatrie de l'Université de Pennsylvanie et auteur principal de l'étude, l'insomnie et les cauchemars comme tout état d'éveil pendant la nuit peuvent aussi être en soi des facteurs de risque de suicide. Une étude de la Georgia Health Sciences University a même révélé que perdre tout espoir de passer une bonne nuit de sommeil est un facteur de risque de suicide à part entière.

Traiter l'insomnie peut permettre de réduire le risque de suicide. C'est l'implication immédiate de cette étude, et majeure, alors qu'environ 10% des adultes souffrent d'insomnie chronique, selon l'American Academy of Sleep Medicine. Et une précédente étude de la même équipe montrait qu'une heure de sommeil en plus réduit de 72% le risqué de suicide chez les sujets à risque élevé.

Source: Sleep 2014 When Accounting for Wakefulness, Completed Suicides Exhibit an Increased Likelihood during Circadian Night et Study finds that suicides are far more likely to occur after midnight, Penn More Sleep Reduces Suicide Risk in Those with Insomnia, According to Penn Medicine Study

Lire aussi: INSOMNIE: Perdre tout espoir de s'endormir peut conduire au suicide (Visuel © Zoe - Fotolia.com)

Autres actualités sur le même thème