Actualités

TABAC: L'interdire aux terrasses pour lutter contre le «social smoking»

Actualité publiée il y a 10 années 7 mois 6 jours
Tobacco Control

L'extension de l'interdiction de fumer aux terrasses des cafés pourrait contribuer à freiner ce que les auteurs appellent le « social smoking », qui va de pair avec…la consommation d’alcool. Cette petite étude qualitative présente donc des arguments pour, dans l’édition en ligne du 21 février de la revue Tobacco Control, du groupe BMJ.

Alors que la prévalence du tabagisme a tendance à diminuer dans les pays riches ou du moins à rester « sous contrôle » , les auteurs précisent qu'elle a bien tendance à s'accroître lorsqu'il s'agit d'occasions conviviales, ou l'on fume plus de façon intermittente, et particulièrement chez les jeunes adultes.


Les auteurs ont fait passer des interviews en profondeur à 13 "social smokers », âgés de 19 à 25, recrutés par l'intermédiaire de Facebook en ligne ou au moyen d'affiches posées dans des cafés, des supermarchés, et sur des panneaux d'affichage communautaires. L'analyse des interviews montre que les fumeurs ont souvent des conflits d'identités sociales. Il semble leur très difficile de réconcilier leur identité personnelle de non-fumeur, avec leur identité sociale de fumeur. En bref, de nombreux jeunes fumeurs fument comme à regret, sans assumer leur statut de fumeur. Ceux-là mêmes parviennent alors à trouver un compromis « entre leurs 2 identités » en réduisant leur consommation à certains moments et en certaines occasions, et en s'autorisant une consommation plus élevée en d'autres occasions. Ils présentent une forte différenciation de comportement, représentative d'une différentiation d'identité. Il s'agit par exemple, de ne jamais fumer seul, d'affirmer un contrôle absolu sur quand, où, et combien on fume, ou encore de définir le tabagisme comme "une phase temporaire."

Pour ces jeunes fumeurs, alcool et cigarette font bon ménage. Dans les interviews, ils expliquent ainsi qu'un verre les a poussés à fumer. Pourtant l'alcool les soustrait de leurs responsabilités, regrettent-ils. D'autres confient fumer un paquet dans la nuit, tout en buvant, « ce qu'ils ne pourraient faire, s'ils ne buvaient pas ».

Lorsque les auteurs les interrogent sur l'opportunité d'interdire de fumer aux terrasses des cafés, tous les participants, sauf un, soutiennent la proposition et reconnaissent que cette mesure pourrait les aider à réduire ou arrêter de fumer.

L'idée des auteurs est qu'en interdisant la cigarette en terrasse, on supprime un des facteurs sociaux qui stimulent consommation conjuguée d'alcool et de tabac. "Une telle politique permettrait d'éliminer l'intersection actuelle entre espaces fumeurs et espaces non-fumeurs et de créer une barrière physique qui, pour certains, rendrait plus inaccessible la zone où l'on peut fumer.

Source: BMJ- Tobacco Control doi:10.1136/tobaccocontrol-2011-050176 Online First 20 February 2012 Social smokers' management of conflicted identities (Visuel © Jacques PALUT - Fotolia.com)

Lire aussi: TABAC : Et si arrêter de fumer vous donnait meilleur caractère ?

Accéder aux dernières actualités sur le Tabac

Autres actualités sur le même thème