Vous recherchez une actualité
Actualités

TABAGISME passif: Et si fumer entraînait une perte d'audition chez vos enfants?

Actualité publiée il y a 8 années 2 mois 4 semaines
Archives of Otolaryngology Head and Neck Surgery

Les adolescents exposés au tabagisme passif sont deux fois plus susceptibles de souffrir de perte d'audition. En affectant l'approvisionnement en sang dans la cochlée, une région de l'oreille interne le tabagisme passif provoque une perte de «perception» des sons de basse fréquence. Ces conclusions, d’une étude de chercheurs de la New York University viennent d’être publiées dans les Archives of Otolaryngology Head and Neck Surgery.

Cette étude transversale a évalué 1.500 adolescents américains et a constaté qu'une proportion plus élevée de ceux exposés au tabagisme passif présente une perte d'audition. Cette étude a quelques limites, comme la mesure sur une fois, de l'exposition au tabac, la déclaration des adolescents sur leur consommation de tabac et l'absence d'évaluation des autres facteurs de risque de perte d'audition.


Cette étude a examiné si il existe une association entre la fumée secondaire et la perte auditive neurosensorielle chez 1.533 adolescents âgés de 12 à 19 ans. La perception de la surdité est principalement causée par une lésion des cellules ciliées de l'oreille qui transforment les ondes sonores en signaux des neurones, mais peut aussi être causée par des dommages aux centres de traitement du son dans le cerveau.

Le tabagisme passif est un facteur de risque d'otite chez les enfants. La fumée secondaire pendant la grossesse pourrait également affecter le développement du fœtus ou favoriser un faible poids de naissance pouvant affecter le développement ultérieur de l'enfant. Par ailleurs, ils disent que l'exposition dans l'enfance ou l'adolescence peut endommager les cellules nerveuses dans la cochlée ou les voies du cerveau nécessaires à l'audition. Les participants ont été interrogés sur leurs antécédents médicaux familiaux, leur état de santé, l'usage de médicaments, la présence de fumeurs dans le foyer, et leur situation socio-économique. Les participants ont également passé des tests physiques, des examens de sang et d'urine, ainsi qu'une série de tests auditifs.

Les auteurs distinguent

3 principaux types de surdité:

- La perte auditive neurosensorielle, impliquant des structures de l'oreille interne,

- la surdité causée par des problèmes de l'oreille externe, le tympan ou les os de l'oreille,

- un mélange de surdité et de perte auditive neurosensorielle.

3 niveaux de tabagisme:

- les fumeurs actifs avec taux de cotinine de 15,0 mg / L ou plus, ou ceux qui ont déclaré fumer au cours des 5 derniers jours

- les participants exposés avec taux de cotinine détectables mais < 15,0 mg / L et n'ayant pas déclaré avoir fumé dans les 5 derniers jours

- les participants non exposés: taux de cotinine indétectable et déclarant ne pas fumer.

Cette augmentation du risque n'est pas identifiée pour les sons à haute fréquence. Un risque qui serait directement lié, selon les auteurs, au niveau de cotinine dans le sang, un biomarqueur pour l'exposition au tabac. Des études supplémentaires restent néanmoins nécessaires pour confirmer le lien de causalité.

2011; 137: 655-662 doi:10.1001/archoto.2011.109

Secondhand Smoke and Sensorineural Hearing Loss in Adolescents. (Visuels http://www.audition-infos.org/ )

Lire aussi: Dépistage PRÉCOCE des troubles de l'AUDITION: Adoption définitive d'une mesure controversée