Vous recherchez une actualité
Actualités

TÉLÉRÉALITÉ : Le CSA veut mieux protéger les Jeunes

Actualité publiée il y a 7 années 8 mois 2 semaines
CSA

Ne pas placer les jeunes participants dans des situations dégradantes. C’est l’une des recommandations du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) qui vient de mener une réflexion sur la téléréalité. Il appelle aujourd’hui les producteurs et éditeurs à réfléchir sur leur responsabilité sociale et éthique concernant les valeurs que véhiculent ces programmes. Au-delà, le CSA préconise un certain nombre de règles pour protéger et le jeune public et les jeunes participants à ses émissions de téléréalité et rappelle également aux parents leur responsabilité de vigilance. La Commission de réflexion sur l’évolution des programmes a réalisé entre mars et juillet 2011 24 auditions, afin de répondre aux interrogations qu’elles soulèvent auprès du public. Au terme du cycle d’auditions, il est apparu nécessaire au Conseil de : · renforcer la protection déjà existante des deux catégories de personnes particulièrement sensibles aux risques que peuvent présenter les émissions dites de « téléréalité » : les jeunes et les participants. À cette fin, il appelle les producteurs et les chaînes d’une part, les adultes responsables d’enfants d’autre part, à davantage de responsabilité et de vigilance ; · d’être plus prudent dans le recrutement des candidats aux émissions, · d’apporter aux participants un accompagnement personnalisé et effectif sur les plans médical et psychologique, avant, pendant et plusieurs mois après le tournage, · ne pas placer les participants dans des situations dégradantes, · de permettre aux participants de saisir le Conseil.

Afin de protéger davantage le jeune public, le Conseil appelle producteurs et éditeurs à réfléchir sur leur responsabilité sociale et éthique concernant les valeurs que véhiculent ces programmes. Il les encourage à afficher le pictogramme « -10 ans » sur toute la durée des programmes dits « de téléréalité » assortis de la signalétique de catégorie II ;


Les producteurs et éditeurs devront également informer le public sur les conditions de tournage et le mode de sélection des participants.

Enfin, le CSA rappelle aux parents la nécessité de vigilance sur le visionnage par les enfants de tels programmes mais également sur leur mécanismes sous-jacents également très présents sur Internet (élimination progressive, candidats « bouc-émissaires ») dangereux pour l'intégrité des plus jeunes.


Interstitiel Fiducial

Autres actualités sur le même thème

Pages