Vous recherchez une actualité
Actualités

TORTICOLIS OCULAIRE: La Wii pour diagnostiquer les troubles oculaires

Actualité publiée il y a 8 années 7 mois 2 semaines
Investigative Ophthalmology & Visual Science (IOVS)

La Wii pourrait avoir d’autres utilisations que le jeu. Pour preuve, ces scientifiques du Seoul National University College of Medicine l’utilisent pour évaluer et diagnostiquer les enfants adoptant une position anormale de la tête liée à des maladies oculaires. Ces chercheurs ont même développé un dispositif médical à faible coût permettant de détecter et mesure ce défaut de posture appelé torticolis oculaire.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Le torticolis oculaire survient chez environ 1,3% des enfants, explique l'auteur, le Dr Jeong-Min Hwang, de la Seoul National University. « La mesure précise de l'angle anormal de la tête est crucial pour évaluer la progression de la maladie, déterminer le traitement ou la stratégie chirurgicale ». Le Dr Hwang et ses collègues soulignent que dans la pratique clinique, il peut être difficile d'obtenir des mesures fiables des enfants dont les têtes bougent en permanence mais qu'un système comme celui de la Wii avec sa capacité de suivi des mouvements est une alternative idéale. Les chercheurs ont donc utilisé deux contrôleurs de Wii pour développer un « traqueur » de tête optique infrarouge (IOHT) qui mesure et enregistre automatiquement l'angle de la tête en temps réel. Les télécommandes ont été connectées à un ordinateur de surveillance avec une caméra infrarouge et avec connectivité Bluetooth. Le IOHT (infrared optical head tracker) a été évalué pour sa précision, sa validité et sa fiabilité par comparaison avec un autre dispositif, nommé CROM (cervical range of motion- visuel ci-contre), l'un des dispositifs de mesure les plus largement utilisés dans les hôpitaux. Les résultats montrent que la mesure de la posture de la tête avec IOHT est extrêmement proche de celle du CROM. L'équipe de recherche espère que ce nouvel outil jouera un rôle clé dans le diagnostic des patients ophtalmiques. Compte tenu de sa haute performance, de sa facilité d'utilisation et de son faible coût, ce nouveau dispositif IOHT a le potentiel pour être largement utilisé comme un dispositif de mesure de position de la tête en pratique clinique, concluent-ils.

Autres actualités sur le même thème