Vous recherchez une actualité
Actualités

TRANSFERT de COMPÉTENCES: Une mise en pratique en cancérologie

Actualité publiée il y a 7 années 1 mois 2 semaines
Réseau CHU

La loi « Hôpital » avait autorisé la mise en place de transferts d’actes ou d’activités de soins, à titre dérogatoire et à l’initiative des professionnels sur le terrain. Ici, 2 protocoles novateurs, ici, en cancérologie et à l’initiative de l’Assistance publique des Hôpitaux de Paris illustrent le transfert de compétences. Consultation infirmière de suivi des patients traités par anticancéreux et dépistage précoce des mélanomes sur des personnes présentant des risques élevés viennent, en effet d’être approuvés par le Directeur général de l’ARS Ile-de-France.


Une consultation infirmière de suivi thérapeutique pharmacologique : A l'hôpital de jour d'oncologie médicale de Saint-Antoine, une consultation infirmière de suivi des patients traités par anticancéreux oraux à domicile a été ouverte. Pris à la maison par les patients, les anticancéreux oraux qui peuvent entraîner des effets indésirables identiques voire supérieurs aux anticancéreux donnés par voie parentérale, nécessitent une surveillance spécialisée liée à une coopération ville et l'hôpital. Le patient peut désormais être suivi par des infirmières formées à gérer ces effets indésirables, prescrire certains examens biologiques et interpréter certains examens radiologiques.

C'est un exemple de nouveau métier, explique le Dr Frédérique Maindrault-Goebel qui a formé les premières infirmières et est à l'initiative d'un module pour les infirmières diplômées d'état souhaitant intégrer ce dispositif.

· Pour le patient c'est aussi l'assurance d'un suivi fiable avec des interlocuteurs connus.

· Pour l'infirmière, c'est une valorisation de sa pratique, un approfondissement des connaissances en oncologie et un enrichissement de la relation avec les médecins.

· Pour les familles ou les soignants de ville, c'est la possibilité d'un contact hospitalier de référence.

· Quant aux proches et aux partenaires de santé de ville (médecin généraliste, pharmacien,

Une consultation infirmière de dépistage du mélanome: A l'hôpital Cochin, une consultation infirmière offre un suivi semestriel des patients à risque élevé de mélanome, qui vient s'intercaler entre 2 consultations médicales. Durant sa consultation, l'infirmière réalise un entretien clinique et un examen physique visuel et tactile du corps entier du patient et effectue une photodermoscopie des naevus. Elle porte un jugement clinique et alerte immédiatement le dermatologue pour assurer une exérèse des naevus suspects. Elle éduque le patient à l'auto surveillance cutanée. C'est donc, là encore, l'assurance d'un suivi plus régulier pour le patient à risque et, pour l'infirmière, un élargissement de compétences à la pratique d'un examen minutieux.

Un transfert de compétences entre le dermatologue et l'infirmière possible grâce au suivi d'une formation théorique et officialisé par l'obtention d'un diplôme universitaire de cancérologie cutanée et clinique.

· C'est, explique, le Pr Marie-Françoise Avril, à l'initiative de cette consultation, une innovation majeure pour l'infirmière tout comme pour le médecin.

Autres actualités sur le même thème