Vous recherchez une actualité
Actualités

TREMBLEMENT ESSENTIEL: Nouvelles pistes thérapeutiques en vue

Actualité publiée il y a 8 années 7 mois 1 semaine
Centre de recherche du CHUQ et Brain

Une équipe composée de chercheurs du Centre de recherche du CHUQ et de l’Université Laval vient de découvrir une nouvelle piste dans la compréhension du tremblement essentiel, une affection neurologique se traduisant par des troubles du mouvement, qui affecte une dizaine de millions de personnes. Ces avancées viennent d’être publiées dans l’édition du 26 novembre de la revue Brain.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Souvent confondu avec la maladie de Parkinson, le tremblement essentiel est le trouble du mouvement le plus répandu. Cette maladie neurologique se manifeste par des tremblements musculaires, généralement des mains, du visage, du cou et des cordes vocales. La cause de cette maladie demeure toutefois inexpliquée.


L'équipe de recherche a observé une diminution des récepteurs GABA au cœur du cervelet des patients atteints de tremblement essentiel. Les récepteurs GABA se lient aux « messagers chimiques » qui transmettent des informations à certaines zones du cerveau et jouent un rôle essentiel chez l'humain.

La diminution des récepteurs GABA dans le cervelet pourrait donc influencer le fonctionnement de cet organe situé derrière le cerveau : Le cervelet gère la communication entre le cerveau et les muscles du corps, permet la coordination des mouvements et informe le cerveau de leur avancement.

« Il s'agit de l'une des premières démonstrations d'un changement biochimique dans le cervelet des patients souffrant de cette maladie ».

Cette avancée ouvre la porte à de nouvelles pistes thérapeutiques, comme la stimulation des récepteurs GABA qui pourrait permettre de contrôler ou même de diminuer le tremblement essentiel, suggère le Dr Frédéric Calon, chercheur au Centre de recherche du CHUQ et professeur titulaire à la Faculté de pharmacie de l'Université Laval.

Autres actualités sur le même thème