Vous recherchez une actualité
Actualités

ULCÈRES de JAMBE : Inefficacité des ultrasons, rien ne vaut les soins infirmiers

Actualité publiée il y a 8 années 8 mois 2 semaines
British Medical Journal et Health Technology Assessment

La meilleure prise en charge pour les patients souffrant d'ulcères de jambe serait les « bons vieux soins infirmiers de qualité » et le rire parfois, conclut cette étude de 5 ans, de l'Université de Leeds. Si un certain nombre d’études ont suggéré que l'échographie pouvait être une réponse pour accélérer le processus de guérison, cette équipe britannique en collaboration avec des collègues des universités de York et Teeside et de nombreux experts du NHS, vient de montrer que ce n'est pas le cas. Des conclusions publiées dans les éditions en ligne du 8 mars du British Medical Journal et de la revue Health Technology Assessment.

Si des ultrasons à faible dose peuvent faire la différence pour certaines pathologies, ce ne serait pas le cas pour les ulcères veineux de jambe ", selon le Pr. Andrea Nelson de l'Ecole de santé de l'Université de Leeds qui a dirigé l'étude. la thérapie par ultrasons ne fait rien pour accélérer le processus de guérison des ulcères de jambe - contrairement à ce qui avait été suggéré. Les méthodes traditionnelles de soins infirmiers fonctionnent tout aussi bien, concluent les auteurs.


La clé des soins pour ces patients est de stimuler le retour de la circulation sanguine vers les jambes et le cœur. La meilleure façon de le faire est avec des bandes ou des bas de compression, une compression accompagnée de conseils sur l'alimentation et l'exercice. Des éclats de rire peuvent contribuer aussi à ce résultat ! Rire fait se déplacer le diaphragme, ce qui joue un rôle essentiel dans la circulation sanguine.

Les ulcères anciens et plus étendus sont plus difficiles à traiter : Les ulcères veineux sont fréquents chez les personnes qui présentent des problèmes de mobilité, ils peuvent être douloureux et inesthétiques et avoir un impact négatif significatif sur la santé et la qualité de vie. Bien que la plupart des ulcères de jambe puissent être traités par de bons soins infirmiers, une proportion significative de ces lésions mettra 12 mois ou plus à guérir. Par conséquent, la recherche de solutions qui pourraient accélérer le processus de guérison est précieuse.

Les chercheurs se sont concentrés sur les ulcères «difficiles à guérir» ces ulcères qui n'ont pas cicatrisé au bout de six mois ou plus. Cette étude, menée sur des patients du Royaume-Uni et d'Irlande, conclut que l'ajout d'ultrasons au protocole de soins standard – soins de pansement et thérapie de compression – n'apporte aucune augmentation de la vitesse de guérison ou aucune réduction du risque de rechute. De plus, le recours à l'échographie augmente le coût des soins par patient de près de £ 200.

d'aider les patients atteints d'ulcères « difficiles », mais notre étude montre que l'échographie n'est pas la bonne méthode. Nous devons nous concentrer sur ce qui compte vraiment, de bons soins infirmiers, de qualité."