Vous recherchez une actualité
Actualités

Une patiente voit son IMPLANT MAMMAIRE happé par son propre corps!

Actualité publiée il y a 7 années 7 mois 1 semaine
NEJM

Ce n’est pas une farce mais un cas et une image cliniques exceptionnels commentés dans le New England Journal of Medicine du 15 décembre, une anecdote incroyable. Cette femme de 59 ans qui avait eu un cancer du sein et avait subi une mastectomie bilatérale rapporte que sa prothèse mammaire a subitement été avalée par son corps au milieu d’un exercice d’étirement et de respiration. Un clin d’œil dans le contexte plus sombre des événements indésirables constatés avec les prothèses mammaires PIP. La patiente n'a signalé aucune douleur thoracique ou dyspnée, selon le NEJM. Elle avait récemment subi une chirurgie peu invasive des valves mitrales pour traiter une régurgitation mitrale sévère. Le point d'entrée choisi pour cette intervention était la cicatrice existante de sa mastectomie droite. Rappelons que l'insuffisance mitrale est une forme d’insuffisance des valves cardiaques, ce défaut de la valve entrainant un reflux de sang du ventricule gauche dans l’oreillette gauche,- au lieu de l’aorte- pendant la phase d'expulsion du sang.

Un simple exercice de respiration et la prothèse « disparaît : Lors d'une manœuvre de Valsalva -qui consiste à augmenter la pression à l'intérieur du thorax pour élever la pression à l'intérieur des artères pulmonaires et des veines situées en périphérie afin de diminuer le retour veineux du sang vers le cœur et ralentir la fréquence cardiaque- le côté droit du thorax gonflé vers l'extérieur (visuel du haut), la prothèse …a disparu à l'intérieur du thorax de la patiente. Explication: L'échographie a révélé une hernie des poumons à travers un espace intercostal. Radiographies Les radios du thorax ont révélé l'élévation de l'hémidiaphragme droit (visuel 2, astérisques). La tomodensitométrie a confirmé la position intrathoracique de la prothèse dans l'espace pleural (visuel 3, flèches). L'histoire se termine bien, la patient a été transportée en salle d'opération, où la prothèse intacte a été extraite et repositionnée. L'espace intercostal, instable, créé lors de la chirurgie valvulaire et à travers laquelle la prothèse avait migré, a été réparé.

Autres actualités sur le même thème