Vous recherchez une actualité
Actualités

U.V. et ESTHÉTIQUE: Une nouvelle règlementation en marche

Actualité publiée il y a 8 années 3 mois 2 jours
Droits, protection et information des consommateurs

Une cabine U.V. sur 5 brûle ? Alors que Le Parisien dévoile ces premiers résultats d’une enquête, sans surprise, le projet de Loi renforçant les droits, la protection et l’information des consommateurs, adopté le 12 octobre par l’Assemblée nationale prévoit un renforcement de la protection et de la sécurité des consommateurs en matière de soins esthétiques, dont les cabines de bronzage, par la mise en place d'un système de certification des organismes de contrôle.

La Direction Générale de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) aboutissait en avril 2010 à un résultat comparable. Elle avait rappelé alors à l'ordre 271 prestataires de cabines de bronzage UV, sur un millier d'établissements contrôlés et rappelé l'aggravation des risques liés à une utilisation hors normes des installations de bronzage.


Rappelons que plus de 8.000 nouveaux cas de mélanomes sont détectés chaque année en France et que près d'un mélanome sur deux serait attribuable aux UV artificiels. L'Académie de Médecine avait elle-aussi appelé en 2010 à une révision de la réglementation actuelle allant même jusqu'à l'interdiction totale de la pratique et déconseillant formellement aux usagers «de telles irradiations ».

Une amélioration des contrôles de sécurité des cabines de bronzage dès la fin de l'année, une véritable formation des professionnels aux manettes devrait permettre, avec cet amendement d'améliorer le contrôle de qualité des soins et la conformité des installations et de prévenir les risques liés à leur pratique, en conférant, aux organismes chargés du contrôle, un régime d'accréditation.

Autres actualités sur le même thème