Vous recherchez une actualité
Actualités

VIH (IAS 2011): Pour une accélération de la recherche sur le VIH

Actualité publiée il y a 9 années 2 semaines 3 jours
International AIDS Society

S’attaquer à la persistance du virus chez les patients infectés, maintenir les réservoirs viraux sous contrôle sera la priorité de la recherche sur le VIH. Les membres du Groupe international de travail scientifique co-présidé par le Professeur Françoise Barré-Sinoussi viennent de lancer au 18 juillet, lors de la Conférence IAS 2011 qui se tient à Rome du 17 au 21 juillet, la Déclaration de Rome pour une prise en charge de l’infection au VIH, appelant à une accélération de la recherche sur un traitement “pérenne” contre le VIH et ses réservoirs.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Les récents progrès scientifiques en recherche sur le VIH ont conduit à un regain d'intérêt et à l'optimisme d'au moins un traitement fonctionnel de l'infection à VIH, c'est-à-dire d'un médicament, qui, sans éliminer complètement le VIH de l'organisme, supprimerait définitivement sa réplication et réduirait suffisamment les réservoirs du virus, pour conduire à une rémission pérenne des patients.


Avec le soutien de l'International AIDS Society, un groupe de scientifiques internationalement reconnus avec de grandes organisations souhaitent maintenant mettre en place un consensus mondial sur la recherche et définir les priorités scientifiques qui doivent être abordées pour s'attaquer à la persistance du virus chez les patients sous thérapie antirétrovirale. Cette stratégie globale sera finalisée pour être présentée à la 19è Conférence internationale sur le sida (AIDS 2012) qui se tiendra à Washington DC du 22 au 27 Juillet 2012.

Le Groupe international de travail scientifique est co-présidé par le Professeur Françoise Barré-Sinoussi, prix Nobel de médecine 2008 et le Pr. Steve Deeks, University of California (UCSF). Ce groupe collabore étroitement avec un conseil consultatif composé d'avocats et des chercheurs de premier plan, des représentants des personnes vivant avec le VIH et des bailleurs de fonds. "Même s'il y a certainement un intérêt flagrant pour un traitement fonctionnel de l'infection au VIH, cet objectif ne peut être atteint sans un effort accru, international et concerté engageant non seulement la communauté scientifique, mais aussi tous les acteurs impliqués dans la réponse thérapeutique au VIH / SIDA et dans la santé mondiale », a déclaré le professeur Barré-Sinoussi.

Cette déclaration de Rome a 3 principaux objectifs principaux:

reconnaître l'importance de développer un traitement sûr, accessible et évolutif de l'infection au VIH, stimuler des collaborations de recherche internationale et multidisciplinaire,

encourager les autres parties prenantes et les dirigeants des organisations internationales.

International AIDS Society, The Rome Statement

Lire aussi: VIH: Un traitement précoce réduit de 96% la transmission du virus 6è International Aids Society Conference: La science peut changer la donne - VIH (IAS 2011): Quand la meilleure prévention, c'est le traitement -

Accéder à l'Espace VIH