publicité
Document sans titre

Afficher toutes les thématiques

A la une

Lisez moi avec webReader     Newsletter                                           Toutes les actus de la spécialité     Inscription au flux RSS Santélog     Santélog sur Twitter

TROUBLES du COMPORTEMENT : Et si l’on parlait épigénétique ?

Actualité publiée il y a 11 jours

Development & Psychopathology

Des changements épigénétiques -c’est-à-dire portant sur l’expression des gènes- déjà présents à la naissance pourraient prédire, voire permettre de détecter les enfants à risque de troubles du comportement, plus tard dans la vie : c’est la conclusion de ces travaux du King's College London qui n’est en aucun cas (...) (...)

CANCER de la PROSTATE : L’efficacité d’une dose unique et élevée de rayons   |   LAVAGE des MAINS : A l’eau froide c’est tout aussi antibactérien   |   MÉNOPAUSE et OBÉSITÉ : Le système thermorégulateur a ses bouffées de chaleur   |   JEUX VIDÉO : Et s’ils favorisaient la réussite scolaire ?   |   PARENTALITÉ : Parents accros au mobile, enfants à troubles du comportement   |   INFECTIONS du SITE OPÉRATOIRE : Leur incidence augmente avec les températures   |   POLLUTION : Elle pollue aussi le sommeil   |   MÉNOPAUSE : Du fenouil contre les bouffées de chaleur   |   DIABÈTE GESTATIONNEL : Attention aux températures élevées durant la grossesse   |   PLAIES CHRONIQUES : Un hydrogel au chitosane, pour une cicatrisation humide et antibactérienne   |   OBÉSITÉ : Et si l’eau gazeuse faisait grossir ?   |   OBÉSITÉ INFANTILE : Risque épigénétique et responsabilité des parents   |   NUTRITION INFANTILE : De l’arsenic toujours, dans les aliments pour bébés   |   CAFÉ : 4 tasses par jour pour un max de bénéfices et pas d’effets toxiques   |   BOUFFÉES de CHALEUR: Précoces, elles alertent sur une mauvaise fonction vasculaire   |   TATOUAGES, moins de sueur et coups de chaleur ?   |   BISPHÉNOL A : Il engraisse le foie   |   ONDES ÉLECTROMAGNÉTIQUES : Une exposition élevée double le risque de sclérose latérale amyotrophique   |   ZIKA : Détecter l’infection, il y a une app mobile pour ça   |   COMMUNICATION : Le dispositif qui détecte si on est sur la même longueur d'ondes   |   MUSIQUE: Plaisir musical, sexuel ou alimentaire, même voie neurochimique   |   e-CIGARETTE: Des métaux toxiques dans les cig-a-like   |   PLAIES INFECTÉES : Une peau artificielle ultrasensible aux changements de température   |   e-CIGARETTE : La vapeur moins toxique que la fumée ?   |   PLAIES CHRONIQUES : Une nouvelle technologie d'autogreffe mini-invasive et automatisée   |   BISPHÉNOL A : Confirmation d'un développement mammaire altéré et d'un risque de cancer accru   |   ACRYLAMIDE BRÛLÉ : Une vie de frites et de toasts grillés peut aboutir au cancer   |   ADDITIFS ALIMENTAIRES : Le dioxyde de titane lié à la cancérogenèse colorectale   |   CANCER: L’épigénétique explique 15 % des cancers de la gorge lié à l'alcool et au tabac   |   POLLUTION : Près des routes fréquentées, les taux de démence sont plus élevés   |  

Dernières actualités

CANCER de la PROSTATE : L’efficacité d’une dose unique et élevée de rayons

TRO

Traiter un cancer de la prostate par une dose unique et élevée de rayonnement directement sur le site de la tumeur est à la fois « sécure » et efficace, montre cette étude de l'hôpital de Cruces (Baracaldo, Espagne) présentée au Congrès de l’European Society for Radiotherapy and Oncology (ESTRO). Et les patients se montrent (...)

LAVAGE des MAINS : A l’eau froide c’est tout aussi antibactérien

Journal of Food Protection

Ces chercheurs de la Rutgers University rappellent un bon principe d’hygiène de base : le lavage des mains doit être un geste pluriquotidien car il permet une baisse draconienne des infections virales et bactériennes. Mais ils apportent aussi 2 précisions précieuses sur son efficacité : l’eau froide élimine tout autant les germes que l’eau chaude et le savon est aussi (...)

MÉNOPAUSE et OBÉSITÉ : Le système thermorégulateur a ses bouffées de chaleur

Menopause

On connaissait certains effets de l’obésité à la ménopause, dont un risque accru de cancer du sein, des douleurs articulaires et musculaires ou encore un risque accru de troubles urinaires. Cette étude révèle une aggravation des symptômes vasomoteurs de la ménopause, dont les bouffées de chaleur. Ses conclusions, présentées dans Menopause, la revue de la (...)

Espace connaissances

Asthme et rhinite allergique (1/6)

Asthme, rappels sur une priorité de santé publique

Article paru dans santé log Officine n° 07

Article du 15-01-2010
par Equipe de rédaction