publicité
Document sans titre

Afficher toutes les thématiques

A la une

Lisez moi avec webReader     Newsletter                                           Toutes les actus de la spécialité     Inscription au flux RSS Santélog     Santélog sur Twitter

SCHIZOPHRÉNIE : La vitamine B à dose élevée permet de réduire les symptômes

Actualité publiée il y a 4 jours

Psychological Medicine

La schizophrénie affecte environ 1% de la population et est l'une des conditions les plus invalidantes et les plus coûteuses.Cette revue et méta-analyse de la littérature internationale révèle l’efficacité d’une supplémentation, en combinaison avec le traitement, par doses élevées de vitamines B (B6, B8 et B12) à réduire significativement les (...) (...)

ADDITIFS : Ils chamboulent le microbiome de la muqueuse aux bactéries intestinales   |   MAL de DOS : Contre la douleur, Valium ou placebo, c’est idem   |   Syndrome du CÔLON IRRITABLE : L’enzyme à inhiber pour inhiber les symptômes   |   MICROBIOTE INTESTINAL : Des bactéries facteurs de maladie d'Alzheimer ?   |   ÉPILEPSIE : Les nouvelles molécules thérapeutiques sont dans l'aquarium   |   APPENDICITE chez l’ENFANT : Sauf complications, antibiotiques and wait and see   |   DOULEUR NEUROPATHIQUE et FIBROMYALGIE : Et si on passait aux remèdes à base de plantes ?   |   LUPUS : La nouvelle option thérapeutique qui déstresse les mitochondries   |   STRESS POST-TRAUMA : La kétamine pour vacciner contre la peur ?   |   PÔLES de SANTÉ : Si la condition du succès était la réforme des pratiques professionnelles   |   PSORIASIS et ARTHRITE PSORIASIQUE : 18% des patients ne répondent pas à leur traitement   |   MAL de DOS : L'ibuprofène et autres AINS à peine supérieurs au placebo   |   SCLÉROSE en PLAQUES : La greffe de cellules souches prometteuse de rémission à long terme   |   CANCER du PANCRÉAS : Le nouveau traitement qui prolonge la survie   |   ASTHME : Un mythe pour un tiers des adultes sous traitement   |   PROLAPSUS : Mais quel est le meilleur traitement ?   |   CANCER du SEIN : Pourquoi le traitement est parfois un échec   |   EXERCICE : Les médecins des MSP sont-ils des aventuriers ?   |   Un PANSEMENT en soie d’araignée avec antibiotique à libération prolongée   |   FIBROMYALGIE: Prendre en charge en priorité la douleur   |   NEUROPATHIE périphérique : Bloquer la voie de signalisation pour bloquer la douleur   |   COLIQUE : Quelle efficacité de l'acupuncture ?   |   STATINES : Elargir leur prescription en dépit du risque de diabète   |   MSP : Quelle réponse à la désertification médicale   |   FIBROMYALGIE, POLYARTHRITE…: 4 pathologies retenues pour tester l’efficacité du cannabis   |   ABSENTÉISME SCOLAIRE: Les symptômes qui incitent les parents à garder l'enfant à la maison   |   OBÉSITÉ : Un médicament à restriction périphérique pour bloquer la suralimentation   |   CELLULES SOUCHES : Et si on pensait synthétique?   |   MAL de DOS CHRONIQUE : Le yoga le soulage au moins à court terme   |   DOULEUR CHRONIQUE: Les opioïdes mènent aux troubles mentaux mais c'est vice et versa   |  

Dernières actualités

ADDITIFS : Ils chamboulent le microbiome de la muqueuse aux bactéries intestinales

NanoImpact

Récemment, une étude de l’INRA révélait que le dioxyde de titane, un additif alimentaire commun (TiO2/E171) pénètre la paroi de l’intestin, se retrouve dans l’organisme, entraînant non seulement des troubles du système immunitaire mais également, en cas d’exposition orale chronique des lésions prénéoplasiques dans le côlon. Une (...)

MAL de DOS : Contre la douleur, Valium ou placebo, c’est idem

Annals of Emergency Medicine

Valium ou placebo, en combinaison avec un AINS*, le naproxène, ont finalement la même efficacité à soulager pour les douleurs aiguës du bas du dos. Autrement dit, le diazépam (Valium ®) n'est pas plus efficace qu’un placebo lorsqu'il est combiné à l’AINS Naproxène, à réduire la douleur lombalgique aiguë. C’est ce que démontre cette (...)

Syndrome du CÔLON IRRITABLE : L’enzyme à inhiber pour inhiber les symptômes

Inserm et Gut

Cette équipe toulousaine (Inserm) qui identifie dans le côlon, une enzyme, la trypsine-3, au rôle clé dans le syndrome du côlon irritable, identifie une enzyme et la désigne comme une nouvelle cible pour de nouveaux traitements médicamenteux des symptômes de la maladie. Cette enzyme, la trypsine-3 non seulement excite les neurones de l'intestin mais favorise la (...)

publicité

Espace connaissances

Soin des plaies : Continuité hôpital-ville (1/4)

Détersion, faire le bon choix au domicile

Article paru dans santé log Soins à domicile n° 53

Article du 17-11-2016
par Equipe de rédaction

Continence et incontinence du patient âgé. D'une prise en charge conservatrice à palliative. Spécificités en EHPAD (1/11)

Un peu d'épidémiologie / Définition, quelques rappels utiles

Article paru dans santé log Soins à domicile n° 52

Article du 20-09-2016
par Equipe de rédaction

Brûlures superficielles et prise en charge (1/10)

Épidémiologie et rappels sur la peau

Article paru dans santé log Soins à domicile n° 44

Article du 16-05-2015
par Equipe de rédaction