35496 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico

DÉCOUVERTE de l'horloge génétique qui programme la forme des êtres vivants


Actualité publiée le 25-10-2011
Science

Cette horloge génétique ultraprécise composée d'une "bobine" de gènes d’un certain type, les gènes Hox, organise à la minute près la formation des êtres vivants, humains ou animaux. Ainsi, il faudra 48 heures pour que l’embryon humain se construise étape après étape. Ces chercheurs de l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) en ont découvert le secret. Des baleines bleues aux vers de terre et jusqu’à l’Homme, le mécanisme reste toujours le même. Cette découverte qui vient d’être publiée dans l’édition du 13 octobre de la revue Science, montre aussi que la moindre mutation a des implications. Pour preuve, le serpent, privé de vertèbres par un défaut dans les gènes Hox.

Pourquoi nos bras ne pousseraient-ils pas au centre de notre corps ? Ces chercheurs nous interpellent avec une question qu’ils définissent comme « pas si triviale » que ça. Vertèbres, membres, côtes, coccyx ... en seulement deux jours, tous ces éléments prennent leur place dans l'embryon, au bon endroit et avec la précision d'une montre suisse. Intrigué par la fiabilité extraordinaire de ce mécanisme, les biologistes s’étaient longtemps demandé comment tout cela fonctionne.

Pour l’embryon, une construction, étape par étape: Pendant le développement de l’embryon, tout se produit à un moment bien précis. En 48 heures, l’embryon se développera du haut vers le bas, une tranche à la fois, ce que les scientifiques appellent « the embryo's segmentation » ou segmentation de l’embryon. «Nous sommes ainsi constitués d'une trentaine de tranches horizontales», explique Denis Duboule, professeur à l'EPFL et à l’UNIGE. «Ces tranches correspondent plus ou moins au nombre de vertèbres que nous avons."

Chaque heure et demie, un nouveau segment est construit. Les gènes correspondant aux vertèbres cervicales, aux vertèbres thoraciques, aux vertèbres lombaires et au coccyx sont activés exactement au bon moment et l'un après l'autre. Le planning est suivi à la lettre. Les chercheurs suggèrent que l'ADN joue le rôle d'une sorte d'horloge génétique, mais ne comprennent pas comment.

Des gènes très spécifiques, connu comme "Hox", sont impliqués dans ce processus. Responsable de la formation des membres et de la colonne vertébrale, ils ont une particularité:« Ils  sont situés exactement après l'autre sur le brin d'ADN, en quatre groupes. D'abord le cou, puis le thorax, puis les lombaires, et ainsi de suite», explique D. Duboule. «Cette disposition tout à fait unique devait inévitablement avoir son importance. »

Un processus étonnamment simple : Lors des tout débuts du développement de l'embryon, les gènes Hox sont endormis, enroulés comme une bobine de fil autour de l'ADN. Quand l'embryon commence à se former au niveau supérieur, les gènes codant pour la formation des vertèbres cervicales se détachent de la bobine et s'activent. Puis c'est au tour des vertèbres thoraciques, et ainsi de suite jusqu'au coccyx. Le brin d'ADN agit un peu comme une carte perforée d'ordinateur, avec des instructions spécifiques qui s’enchaînent progressivement. "Un nouveau gène sort toutes les 90 minutes, ce qui correspond au temps nécessaire pour la construction d’une « nouvelle couche » de l'embryon», explique l’auteur. 2 jours sont ainsi nécessaires pour que l’ensemble des gènes s’activent et que le processus de formation des différentes « couches » de l'embryon soit achevé.

C’est la première horloge mécanique jamais découverte en génétique. Elle explique pourquoi le système est si remarquablement précis. Durant de nombreuses années, l'équipe de chercheurs a analysé des milliers de bobines de gènes Hox et a réussi à compiler d'énormes quantités de données et à modéliser la structure de la bobine et son mécanisme dans le temps.

De nombreux êtres vivants, des humains à certains types de vers, des baleines bleues à certains insectes partagent cette horloge génétique. Le corps sinueux du serpent est une parfaite illustration, car les chercheurs ont découvert un défaut dans le gène Hox qui s'arrête normalement le processus de formation des vertèbres…

Source: Science 14 October 2011: Vol. 334 no. 6053 pp. 222-225 DOI: 10.1126/science.1207194 « The Dynamic Architecture of Hox Gene Clusters” et 14 October 2011: 153.DOI:10.1126/science.334.6053.153-hA Time and a Place for Hox Genes(Visuel AAAS “Mécanisme de la forme. Le rorqual bleu et le ver de terre doivent leur forme au même mécanisme biologique).

Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité a été publiée le 25/10/2011 par P. Bernanose, D. de publication, avec la collaboration
de P. Pérochon, diététicien-nutritionniste, coordinateur éditorial.

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Recherche
SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
VACANCES ou MÉDITATION ? Bien-être à court terme vs protection durable contre le stress
Actualité publiée hier
EXERCICE PHYSIQUE: L'arrêter menace aussi le flux sanguin dans le cerveau
Actualité publiée hier
RISQUE CARDIAQUE: L’effet démultiplié du cholestérol et de la pression artérielle
Actualité publiée hier
RÉGIME MÉDITERRANÉEN: Il évite le décès à un patient cardiaque sur 3
Actualité publiée hier
PARKINSON: Un biomarqueur non-invasif évident de l'efficacité du traitement?
Actualité publiée il y a 7 jours
MÉMOIRE: La stimuler la nuit avec la stimulation cérébrale magnétique
Actualité publiée il y a 4 jours
MÉNOPAUSE: Des facteurs de croissance cellulaire pour redémarrer les ovaires
Actualité publiée il y a 6 jours
ARRÊT du TABAC: 3 mois d’abstinence pour retrouver sa dopamine!
Actualité publiée il y a 8 jours
CANCER COLORECTAL: Curcumine et silymarine, la piste phytochimique
Actualité publiée il y a 3 jours
ANTIBIORÉSISTANCE: Les superbactéries planquent leurs métallo-ß-lactamases
Actualité publiée il y a 5 jours
INFERTILITÉ masculine: Le gène qui régule les canaux déférents
Actualité publiée il y a 2 jours
INSUFFISANCE CARDIAQUE: Sa prévalence pourrait tripler d’ici 2060
Actualité publiée il y a 2 jours
CERVEAU: Comment son supercalculateur donne un sens au monde
Actualité publiée il y a 3 jours
CHUTES du patient âgé: Des capteurs détectent le risque à 3 semaines
Actualité publiée il y a 2 jours
CANCER: L'approche métronomique qui fige la progression tumorale
Actualité publiée il y a 2 jours
VISION: Et si les cannabinoïdes pouvaient contribuer à l’améliorer?
Actualité publiée il y a 3 jours
MICROBIOTE INTESTINAL: Il impacte aussi la réponse aux médicaments
Actualité publiée il y a 3 jours
CERVEAU et NUTRITION: Le cerveau c’est le chef !
Actualité publiée il y a 2 jours
CANCER PRIMITIF INCONNU: Le test épigénétique qui diagnostique l'origine de la tumeur
Actualité publiée il y a 4 jours
L’EXERCICE à 65 ans pour réduire de moitié son risque cardiaque
Actualité publiée il y a 4 jours
LAIT MATERNEL: Le sucre naturel qui protège les bébés contre une infection mortelle
Actualité publiée il y a 4 jours
ZIKA: Il s’attaque aussi aux fibres sensorielles
Actualité publiée il y a 5 jours
OBÉSITÉ: 1 seul facteur, 13 risques de cancers
Actualité publiée il y a 5 jours
ALZHEIMER: THC et autres cannabinoïdes pourraient bien être neuroprotecteurs
Actualité publiée il y a 5 jours
OBÉSITÉ: Perilipine, la protéine qui favorise la dégradation des graisses
Actualité publiée il y a 6 jours
CURE de JOUVENCE: La rapamycine à nouveau évoquée pour prolonger la vie
Actualité publiée il y a 6 jours
SOMMEIL et APPRENTISSAGE : Les alterner permet de mieux mémoriser
Actualité publiée il y a 6 jours
EXERCICE PHYSIQUE: Une bonne dose éloigne la psychose
Actualité publiée il y a 7 jours
VITAMINE D: Carence in utero et troubles de l’apprentissage chez l’enfant
Actualité publiée il y a 7 jours
ÉPILEPSIE: La pompe ionique qui éteint la crise au niveau du pixel neuronal
Actualité publiée il y a 7 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques