35482 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico

INFECTIONS NOSOCOMIALES: Les dangers du dioxyde de titane à l’hôpital


Actualité publiée le 07-11-2011
Comité développement durable santé

« Risque émergent ? », interroge le Comité développement durable santé (C2DS) qui souligne l’utilisation massive du dioxyde de titane sous forme nanoparticulaire à l’hôpital pour lutter contre les infections nosocomiales.  Une substance reconnue pour ses pouvoirs antibactériens donc, mais également classée cancérigène possible pour l’homme… Alors, personnels et usagers en danger ? Le C2DS en appelle au principe de précaution.

Le dioxyde de titane sous forme nanoparticulaire est classé cancérigène possible pour l’homme

(2B), par le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer) depuis 2007, considéré comme un perturbateur des fonctions cérébrales par une étude du CEA d’octobre 2011 (portant sur la présence de nanoparticules dans les crèmes solaires que l’Afssaps recommande de ne pas utiliser)… L’Europe est consciente des risques et une directive (78/176/CEE) du Conseil de l’Europe considère que les déchets provenant de l'industrie du dioxyde de titane présentent des risques préjudiciables pour la santé de l'homme ainsi que pour l'environnement. Aujourd’hui, le dioxyde de titane est utilisé dans de très nombreux secteurs de l’industrie cosmétique, pharmaceutique, agroalimentaire, automobile, bâtiment.

 

Le dioxyde de titane sous forme nanoparticulaire est plébiscité à l’hôpital. Pourquoi ?

Parce que ce composé permet, en présence de rayon UV, de détruire les bactéries et autres polluants présents dans l’atmosphère tout en ne dégageant que des molécules d’eau et du dioxyde de carbone. Face à la problématique des infections nosocomiales, le souligne l’intérêt et l’engouement des établissements de santé pour ce composé.

Le C2DS avait alerté dès août 2010, le Ministère de la Santé et l’ANSES sur l’utilisation massive à l’hôpital de produits contenant du dioxyde de titane sous forme nanoparticulaire et avait proposé la « mise en œuvre d’une procédure d’autorisation de mise sur le marché de matériaux de construction hospitalier».  Pour le C2DS, il convient donc de prévenir et de diminuer, en particulier dans le cadre du chantier de la restructuration hospitalière, la pollution provoquée par ces substances à l'état nanoparticulaire, afin de préserver la santé des personnels hospitaliers et des usagers des établissements de santé.

Le Comité rappelle le peu de recul scientifique sur ces substances et sur les conséquences sanitaires d’une multi-exposition pour les personnels et les usagers. Il interpelle : «  Le dioxyde de titane se libère-t-il alors dans l’atmosphère et affecte-il les cellules vivantes de la même manière qu’il détruit les bactéries ? » et suggère 9 mesures dont l’inventaire des produits contenant du TIO2 et l’arrêt de nouvelles utilisations en application du principe de précaution.

Source: Communication C2DS

Accéder aux dernières actualités sur les Infections nosocomiales

Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité a été publiée le 07/11/2011 par P. Bernanose, D. de publication, avec la collaboration
de P. Pérochon, diététicien-nutritionniste, coordinateur éditorial.

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Infirmier
Hôpital
Environnement
SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
COUPLE: Le sommeil, un indicateur majeur de la qualité de la relation
Actualité publiée il y a 5 jours
ALZHEIMER: 4 facteurs de risque majeurs et modifiables
Actualité publiée il y a 7 jours
ALTRUISME: La bienveillance augmente après 45 ans !
Actualité publiée il y a 4 jours
Le MICROBIOME respiratoire du nouveau-né prédit sa santé pulmonaire à vie
Actualité publiée il y a 2 jours
APNÉE de la PRÉMATURITÉ: L’évolution inspire une bonne respiration aux bébés
Actualité publiée il y a 4 jours
CANCER de l’INTESTIN: Les omega 3 pour doubler les chances de survie
Actualité publiée hier
CANCER de l’ŒSOPHAGE: Les brûlures d’estomac, signes d’un risque de cancer?
Actualité publiée hier
CICATRISATION: Les glandes sudoripares, l'arme secrète pour mieux cicatriser
Actualité publiée il y a 2 jours
PORPHYRIE: Sa sévérité directement liée à une protéine mutée
Actualité publiée hier
ALZHEIMER: Des antibiotiques contre la démence?
Actualité publiée hier
COUPLE: Le divorce suit-il une saisonnalité?
Actualité publiée il y a 3 jours
OBÉSITÉ: Peut-on concilier surpoids et bonne santé ?
Actualité publiée il y a 3 jours
Le MICROBIOME du nez révèle ses défenses contre Staphylococcus aureus
Actualité publiée il y a 3 jours
ALCOOLISME: L'envie de boire a sa signature génétique
Actualité publiée il y a 3 jours
DOULEUR: PZM21, un nouvel opioïde from scratch sans effet secondaire
Actualité publiée il y a 4 jours
OBÉSITÉ: Plus d’hormone de la satiété pour se sentir plus léger
Actualité publiée il y a 4 jours
OMEGA-3: Le cerveau, l’organe est le plus gras du corps humain, juste après le tissu adipeux
Actualité publiée il y a 3 jours
CANCER de la THYROÏDE: 70 à 80% des cas surdiagnostiqués
Actualité publiée il y a 5 jours
ZIKA: Il ne s’attaque pas qu’au cerveau des enfants
Actualité publiée il y a 5 jours
AVC et suppléments de calcium: Le risque de démence
Actualité publiée il y a 5 jours
CANCER: Le risque s'accroît avec la sévérité et la durée de l’obésité
Actualité publiée il y a 5 jours
BISPHÉNOL A: L'exposition in utero favorise la dépression chez les garçons
Actualité publiée il y a 5 jours
ALZHEIMER: L'existence d'une signature génétique précoce?
Actualité publiée il y a 6 jours
MICROBIOME INTESTINAL: Et s’il était impliqué aussi dans la maladie cardiaque?
Actualité publiée il y a 6 jours
PLAIES DIABÉTIQUES: Les cellules d’ulcère reprogrammées en cellules souches saines
Actualité publiée il y a 6 jours
INFERTILITÉ avec l'âge: Problème d’ovule ou de stroma ovarien ?
Actualité publiée il y a 6 jours
LANGAGE: Notre vocabulaire est-il en train de s’appauvrir ?
Actualité publiée il y a 7 jours
INFECTION: Est-on plus vulnérable à certains moments de la journée ?
Actualité publiée il y a 7 jours
BRÛLURE: Une nouvelle technologie pour prévenir les cicatrices ?
Actualité publiée il y a 7 jours
SOCIO: Le spornosexuel, un mode d'expression de crise?
Actualité publiée il y a 10 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques