35429 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico

PALUDISME: Le nouveau médicament qui frappe le parasite dans le foie et dans le sang


Actualité publiée le 18-11-2011
Science

Cette nouvelle classe de candidats médicaments est à double action: Elle inhibe à la fois le stade hépatique et le stade sanguin du parasite du paludisme. Elle est donc à double effet, elle pourrait à la fois prévenir et traiter les infections palustres. C’est la découverte du Laboratoire Novartis, divulguée dans la revue Science, au 17 novembre. Une découverte à partager entre scientifiques, dit le laboratoire, pour faire avancer la recherche au niveau mondial sur une maladie qui provoque chaque année, près d'un million de décès.

La plupart des antipaludiques actuels ciblent les infections sanguines, mais les chercheurs sont convaincus que les infections hépatiques et sanguines doivent toutes deux être traitées pour éliminer le paludisme. Mais cette nouvelle classe de molécules antipaludiques, les imidazolepipérazines (IZP) cible à la fois les infections hépatiques et sanguines, et s'attaque donc au parasite Plasmodium aux deux stades de son cycle de reproduction.

L’enjeu de ces futurs antipaludiques sera leur efficacité aux deux stades sanguin et hépatique: Le parasite du paludisme infecte tout d'abord le foie avant de passer dans les globules rouges et de provoquer des symptômes. Cependant, après avoir été éliminés au niveau sanguin, des parasites peuvent subsister dans le foie, provoquant des rechutes et freinant les efforts de suppression totale de la maladie. C’est, selon ces chercheurs américains du Scripps Research Institute, (La Jolla), du Genomics Institute de Novartis (San Diego) ou encore de l’Université de Californie, le moyen de parvenir à l'éradication du paludisme à l'échelle mondiale.

Surmonter les résistances émergentes aux médicaments actuels: De plus, cette nouvelle classe thérapeutique pourrait surmonter les résistances émergentes aux médicaments actuels et répondre à la nécessité de traiter les formes hépatiques du paludisme. Il est important, selon les chercheurs, de développer de nouvelles classes de médicaments ayant une longueur d'avance sur le parasite, afin de faire face à l'apparition de ces résistances.

Une recherche sur l’animal : Les résultats décrivent comment les chercheurs ont développé un test novateur permettant de déterminer l'activité au stade hépatique de petites molécules candidates, puis utilisé le test et d'autres outils pour identifier et optimiser un échafaudage chimique actif sur les parasites aux stades sanguin et hépatique dans les modèles murins de paludisme. Le médicament candidat, GNF179, a réduit les niveaux de Plasmodium de 99,7% et a prolongé la survie de 19 jours lorsque testé sur des modèles de souris atteintes de paludisme. En examinant les cellules infectées, les chercheurs confirment que GNF179 est bien actif dans la phase hépatique de l'infection.

Si elle est confirmée dans les essais cliniques, l'activité de cette nouvelle classe de molécules IZP sur les parasites au stade hépatique, pourrait faire de cette classe un traitement de première ligne pour la prévention et le traitement du paludisme.

« Depuis plus d'une décennie, Novartis est en première ligne de la lutte contre le paludisme », rappelle, Joseph Jimenez, CEO de Novartis. C’est la deuxième nouvelle classe d'antipaludiques découverte par le laboratoire au cours des deux dernières années (après les spiroindolones, qui pourrait, sous réserve de confirmation, constituer un traitement de nouvelle génération du paludisme. En rendant les résultats de sa recherche publics et en publiant la série complète de molécules actives aux stades sanguin et hépatique, Novartis entend faciliter les efforts déployés plus généralement à l'échelle mondiale pour l'identification de nouvelles cibles et l’élimination de la maladie.

Source: Science Express DOI: 10.1126/science.1211936 17 novembre 2011 Imaging of Plasmodium liver stages to drive next generation antimalarial drug discovery  et communiqué Novartis (Visuels Inserm “Plasmodium dans le globule rouge »)

Accéder aux dernières actualités sur le Paludisme

Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité a été publiée le 18/11/2011 par P. Bernanose, D. de publication, avec la collaboration
de P. Pérochon, diététicien-nutritionniste, coordinateur éditorial.

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Recherche
Humanitaire
SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
DÉPRESSION: Et si l’on travaillait l’action plutôt que la pensée?
Actualité publiée il y a 2 jours
ALCOOL: Le risque de cancer commence au premier verre
Actualité publiée il y a 2 jours
VITAMINE D: Soleil modérément, aliments et suppléments
Actualité publiée il y a 4 jours
DÉCLIN COGNITIF: L’exercice mental pour l’exécution, l’exercice physique pour la mémoire
Actualité publiée il y a 4 jours
SANTÉ MUSCULAIRE: Des extraits de grenade contre le vieillissement
Actualité publiée il y a 2 jours
CANCER de la PEAU: Remonter à la toute toute première cellule tumorale
Actualité publiée il y a 3 jours
VIH, VHB et VHC: Les TROD pour un dépistage combiné des populations à risque
Actualité publiée il y a 10h37mn
HÔPITAL: No #PokemonGo, merci !
Actualité publiée il y a 10h09mn
ALLAITEMENT MATERNEL: La lactoferrine réduit le risque d'infection chez le prématuré
Actualité publiée il y a 10h25mn
TABAC, ALCOOL, on arrête tout en même temps!
Actualité publiée il y a 10h20mn
MICROBIOME et ÉVOLUTION: Des millions d’années de symbiose entre nous et nos microbes
Actualité publiée hier
ÉPILEPSIE: Des neuroprotecteurs de la plasticité cérébrale
Actualité publiée il y a 6h11mn
MALADIES de FAMILLE: Pas toujours héréditaires!
Actualité publiée hier
CRANBERRIES: Comment leurs flavanols repoussent les bactéries
Actualité publiée hier
ALZHEIMER: Son tout premier signe, un apport réduit de sang au cerveau
Actualité publiée hier
BRÛLURE et greffe de peau: Emprunter aux globules blancs leurs agents cicatrisants
Actualité publiée hier
VIH: Et s’il pouvait sauter du chimpanzé à l’Homme?
Actualité publiée il y a 3 jours
ALCOOL et DROGUE: Usage des parents et dépendance multigénérationnelle
Actualité publiée il y a 3 jours
ÉVOLUTION: Et si notre système immunitaire avait piloté notre comportement?
Actualité publiée il y a 3 jours
CONNECTOME: Toujours plus profond dans les entrailles de notre cerveau
Actualité publiée il y a 4 jours
ASTHME: Bloquer ADAM pour éviter les crises
Actualité publiée il y a 4 jours
RELATION MÉDECIN-PATIENT: De sa qualité dépend toute la qualité des soins
Actualité publiée il y a 5 jours
IST: Un spray nasal contre la chlamydia ?
Actualité publiée il y a 5 jours
OBÉSITÉ: La stimulation cérébrale contre les fringales?
Actualité publiée il y a 5 jours
VIH: Les décès baissent mais l’incidence augmente
Actualité publiée il y a 5 jours
SCLÉROSE en PLAQUES: L’anticorps-médicament qui barre la route aux lymphocytes
Actualité publiée il y a 6 jours
OBÉSITÉ: Le vélo plus efficace que la marche pour perdre du poids
Actualité publiée il y a 6 jours
VIH et PTME: traiter la mère et l’enfant durant l’allaitement
Actualité publiée il y a 6 jours
RESTRICTION CALORIQUE: L’intervention la plus puissante pour ralentir le vieillissement
Actualité publiée il y a 6 jours
SYNDROME de FATIGUE CHRONIQUE: Pourquoi il faut éviter tout effort musculaire excessif
Actualité publiée il y a 7 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques