36028 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico

POLLUTION : Augmentation du risque d’infarctus 6 heures après les pics


Actualité publiée le 21-09-2011
BMJ

Ces chercheurs ont suivi les effets des différences de la pollution atmosphérique au cours de la journée sur le risque d'infarctus du myocarde et concluent que les pics de pollution augmentent le risque de crise cardiaque durant les 6 heures qui suivent l'exposition, selon cette étude publiée au 20 septembre sur bmj.com.

Cependant, cette augmentation du risque cesse au-delà du délai de six heures.

Il s’agit d’une analyse croisée menée par les chercheurs de la London School of Hygiene and Tropical Medicine (Londres) entre 79.288 cas de crise cardiaque intervenus de 2003 à 2006, extraits de la base de données MINAP (Myocardial Ischaemia National Audit Project), portant sur le risque d'infarctus du myocarde et des niveaux de pollution qui évoluent en fonction de l’heure de la journée. Ont été pris en compte, les particules polluantes en suspension (PM10), le monoxyde de carbone (CO), le dioxyde d'azote (NO2), le dioxyde de soufre (SO2) et l'ozone.

Un risque quasi immédiat dans le temps : Plus les niveaux ambiants de particules de diamètre inférieur à 10µg/m3, et le dioxyde d'azote sont élevés, plus le risque d'infarctus du myocarde dans les 1 à 6 heures qui suivent est augmenté. L’étude suggère que la pollution atmosphérique est plutôt associée à des événements cardiaques qui suivent un pic plutôt qu’à une augmentation du risque global d’infarctus. Les auteurs expliquent également que l'effet bien établi de la pollution atmosphérique sur la mortalité cardio-respiratoire peut ne pas être médié par une augmentation du risque de toxicité aiguë de l'infarctus du myocarde, mais par un autre mécanisme. En bref, les deux effets néfastes seraient indépendants. L'éditorial qui accompagne indique que les effets de la toxicité de la pollution peuvent également dépendre de la durée d'exposition.

La pollution déclenche un événement cardiaque inévitable : Compte tenu de la nature transitoire de l'augmentation du risque, ils pensent que la crise cardiaque qui se serait produite de toute façon aurait seulement été reportée de quelques heures. En effet, les auteurs n'ont trouvé aucune augmentation nette du risque de crise  cardiaque sur un planning plus large et soutiennent donc que le potentiel de réduction du risque d’infarctus par la réduction de la pollution est en fait limité.

Ces résultats ne doivent évidemment pas remettre en question la légitimité des stratégies de lutte contre la pollution atmosphérique, qui apportent des résultats pour la santé, plus largement que sur la simple question de l’infarctus, comme sur la mortalité globale, respiratoire et cardiovasculaire. Ils doivent être considérés pour leur intérêt sur les effets immédiats possibles des pics de pollution.

Source: BMJ.com BMJ 2011; 343:d5531 « The effects of hourly differences in air pollution on the risk of myocardial infarction

Lire aussi: POLLUTION: Les fumées de diesel augmentent le risque cardiaque

Accéder aux dernières actualités sur Pollution et santé

Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Environnement
Cardio
SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
CANCER GASTRO : L'exercice aide pendant la chimio
Actualité publiée il y a 8h45mn
OBÉSITÉ : C’est le cancer du foie qui guette les jeunes hommes en surpoids
Actualité publiée hier
ZIKA : Détecter l’infection, il y a une app mobile pour ça
Actualité publiée hier
MICROBIOTE INTESTINAL : Une démonstration de ses effets sur l'humeur et le comportement
Actualité publiée hier
DÉPRESSION : Le cerveau a son propre système de décompression
Actualité publiée hier
SOMMEIL : Qui en a le plus besoin, les hommes ou les femmes ?
Actualité publiée il y a 3 jours
FIBROMYALGIE : Bientôt un vrai médicament efficace ?
Actualité publiée il y a 5 jours
ALIMENTATION vs STRESS : Les légumes apaisent la détresse émotionnelle des femmes
Actualité publiée il y a 3 jours
STRESS de la vie : Ce qui fait le plus de mal et à qui
Actualité publiée il y a 6 jours
PROBIOTIQUES : Pourquoi il ne faut pas les prendre à la légère
Actualité publiée il y a 8 jours
CANCER COLORECTAL : C’est le mode de vie qui fait le risque
Actualité publiée il y a 7 jours
CANCER: Un test sanguin de détection révolutionnaire
Actualité publiée il y a 2 jours
SOMMEIL : Plus de 9 heures par nuit prédisent le risque de démence
Actualité publiée il y a 2 jours
FIBROMYALGIE : Pourquoi hommes et femmes gèrent différemment la douleur
Actualité publiée il y a 2 jours
FIBROMYALGIE : Une inflammation systémique, du corps, du cerveau et de la moelle épinière
Actualité publiée il y a 3 jours
Le MICROBIOTE a son propre système de sécurité en cas de dysbiose
Actualité publiée il y a 3 jours
CRISE CARDIAQUE : Pour le diagnostic tout est dans la plaque
Actualité publiée il y a 2 jours
VITILIGO, ALOPÉCIE : Les inhibiteurs de JAK pourraient changer la vie
Actualité publiée il y a 2 jours
PSYCHO : La modestie intellectuelle n’est pas un défaut !
Actualité publiée il y a 4 jours
CANCER : Trouver les mots justes fait la solidité du couple
Actualité publiée il y a 4 jours
DÉCLIN COGNITIF : Du jus de myrtilles pour booster la cognition
Actualité publiée il y a 4 jours
GÉNÉTIQUE : Quid en cas d'explosion du nombre de copies lors de la fécondation
Actualité publiée il y a 4 jours
BIOLOGIE CELLULAIRE : Mais comment 2 organites coopèrent au sein de la cellule ?
Actualité publiée il y a 4 jours
OBÉSITÉ : La thérapie par vibrations aussi efficace que l'exercice régulier ?
Actualité publiée il y a 5 jours
SOMMEIL : Une bonne nuit c’est comme gagner à la loterie !
Actualité publiée il y a 5 jours
Transplantation du MICROBIOTE FÉCAL : Du lyophilisé contre C. difficile
Actualité publiée il y a 5 jours
CANCER du SEIN : HRDetect, le modèle qui détecte les tumeurs BRCA déficientes
Actualité publiée il y a 6 jours
BRÛLURES : Le gel de curcumine réduit la douleur, l'inflammation, la cicatrice
Actualité publiée il y a 6 jours
COMPÉTENCES : Ouvrir le spectre d’expertise des généralistes, mais comment ?
Actualité publiée il y a 6 jours
SOMMEIL à 2 : Êtes-vous bien thermo et chrono-compatibles ?
Actualité publiée il y a 7 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques