36201 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico
publicité

PROGÉRIA: L'espoir d'une thérapie génique contre le vieillissement prématuré


Actualité publiée le 31-10-2011
Inserm et Science Translational Medicine

La recherche scientifique autour de la Progéria, maladie qui entraine un vieillissement prématuré des enfants vient de franchir une étape importante. Objectif, Tenter de corriger les conséquences du défaut génétique à l’origine de la Progéria. Ces chercheurs de l’Inserm et de l’Université d’Oviedo (Espagne) viennent de parvenir à mettre au point un modèle mimant exactement les effets de la maladie chez l’homme. Ce modèle va donc permettre de tester sur la souris les traitements de thérapie génique pour pouvoir rallonger significativement la durée de vie et améliorer plusieurs paramètres chez des souris traitées et à terme, chez l’Enfant. Des travaux publiés dans l’édition du 26 octobre 2011 de Science Translational Medicine, soutenus par l’AFM grâce aux dons du Téléthon.

 

En 2003 le gène était découvert par l’équipe de Nicolas Lévy et en 2008, douze enfants avaient pu entrer dans un essai clinique combinant deux molécules dans le but de ralentir les effets du vieillissement précoce caractéristique de la maladie, les statines et les amino-bisphosphonates. L’utilisation de ces deux molécules vise à modifier chimiquement la progérine afin d'en réduire la toxicité. Si cette thérapie peut ralentir l'évolution de la maladie, elle ne permet pas de réduire les quantités de progérine.

 

La Progéria est une maladie génétique rare. Les enfants qui en souffrent donnent l’impression d’un vieillissement accéléré (cheveux rares, douleurs articulaires, peau fine et glabre, problèmes cardiovasculaires).

Les scientifiques ont introduit chez des souris la mutation génétique (G609G) équivalente à celle identifiée chez l’homme pour reproduire le même mécanisme pathologique que chez les enfants. Les souriceaux obtenus produisaient la progérine et, à 3 semaines de vie, présentaient des défauts de croissance, une perte de poids, des déformations osseuses ainsi que des anomalies cardiovasculaires et métaboliques, comme chez l’Enfant.

 

Réduire et si possible d'empêcher la production de la progérine. Pour cela, les chercheurs ont utilisé la technologie dite des oligonucléotides antisens « vivo-morpholino ». « Cette technologie est basée sur l’introduction chez les souris malades d’une séquence génétique qui réduit la production de la progérine, mais aussi de Lamine A issues du gène».

Les souris traitées par cette nouvelle technologie ont ainsi vu leur espérance de vie augmenter de façon très significative, passant à 155 jours en moyenne (soit 20 semaines) avec un maximum de 190 jours.

Les deux équipes française et espagnole envisagent aujourd’hui un nouvel essai thérapeutique à proposer aux enfants, éventuellement en association avec d’autres molécules pharmacologiques. D’autres recherches sont menées en parallèle afin de trouver des voies alternatives d’administration de ces oligonucléotides antisens.

 

Source: Science Translational medicine, octobre 2011 «Splicing-Directed Therapy in a New Mouse Model of Human Accelerated Aging” (Visuels Progeria Research Foundation)


Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Santé de l'Enfant
Recherche
SHARE :
publicité
Consulter toutes nos actualités
HÔPITAL : Pourquoi les patients en sortent contre avis médical ?
Actualité publiée hier
ACUPUNCTURE : L’alternative analgésique même en urgence
Actualité publiée hier
GRIPPE AVIAIRE : La prochaine pandémie est-elle à 3 mutations près ?
Actualité publiée hier
ARTHRITE PSORIASIQUE : 2 thérapeutiques contre les symptômes articulaires et dermatologiques
Actualité publiée hier
GROSSESSE: L'expression abdominale, un geste risqué toujours pratiqué
Actualité publiée il y a 2 jours
OBÉSITÉ INFANTILE : La bonne alimentation est avant tout un apprentissage cognitif
Actualité publiée il y a 2 jours
ECZÉMA : Une manifestation cardiovasculaire ?
Actualité publiée il y a 2 jours
AUTISME : Pourquoi le contact visuel est difficile
Actualité publiée il y a 2 jours
ULCÈRE VEINEUX : Rosidal® K, une nouvelle donne dans la compression médicale
Actualité publiée il y a 3 jours
JUMEAUX : Mais pourquoi l’un est-il plus petit que l'autre ?
Actualité publiée il y a 3 jours
SÉDENTARITÉ : 19 ans ou 60 ans, mêmes comportements !
Actualité publiée il y a 3 jours
GROSSESSE : Obésité maternelle et risque de malformations congénitales
Actualité publiée il y a 3 jours
DIABÈTE et PERTE de POIDS : Pourquoi le régime végé nous fait plus léger
Actualité publiée il y a 5 jours
INFLAMMATION et MALADIE MENTALE : Un lien mystérieux enfin décrypté
Actualité publiée il y a 4 jours
PARENTALITÉ : Pourquoi une mère donnerait sa vie pour ses enfants
Actualité publiée il y a 7 jours
CANCER : Un antibiotique et la vitamine C pour tuer les cellules cancéreuses
Actualité publiée il y a 8 jours
CERVEAU : Il a l'intelligence de compenser avec l'âge
Actualité publiée il y a 10 jours
CANCER du CERVEAU : L’acide oléique de l’huile d’olive en prévention
Actualité publiée il y a 7 jours
PARENTALITÉ : Guerre des mères, guerre des nerfs
Actualité publiée il y a 4 jours
TABAGISME : Actif ou passif, il enfume les articulations
Actualité publiée il y a 4 jours
DOULEUR CHRONIQUE : Nouvelles preuves d’efficacité de la thérapie cognitive
Actualité publiée il y a 4 jours
ANTIBIOTIQUES à l’HÔPITAL : Trop d’automatismes, trop d’effets indésirables
Actualité publiée il y a 5 jours
ALZHEIMER: Diagnostiquer le déclin cognitif à 4 ans
Actualité publiée il y a 5 jours
DYSTROPHIE et MYOPATHIE : Découverte d'un gène clé de régénération musculaire
Actualité publiée il y a 5 jours
TABAGISME : Lorsque l’ADN est touché, aujourd’hui ça se voit
Actualité publiée il y a 7 jours
ASPIRINE : Éviter le risque de saignement chez les plus âgés
Actualité publiée il y a 8 jours
SYNDROME de SJÖGREN : L’infection bactérienne qui augmente le risque
Actualité publiée il y a 8 jours
SOMMEIL : Apnée et insomnie mènent à la neurasthénie
Actualité publiée il y a 8 jours
Transplantation du MICROBIOTE FÉCAL : Elle ne dure que 2 ans
Actualité publiée il y a 9 jours
SANTÉ PUBLIQUE : Le surpoids aussi dangereux que l’obésité
Actualité publiée il y a 9 jours
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques