35496 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico

TUBERCULOSE : LA STRATEGIE DOTS, cette inconnue


Actualité publiée le 22-12-2009
OMS

Positif, mais… peut mieux faire, bien sûr. L’année 2009, s’est terminée sur un bilan de la tuberculose positif dans le monde, on le sait, pour l’OMS, qui a publié ce mois-ci ses dernières statistiques portant sur les quinze années écoulées. Mais si le traitement moderne de la tuberculose est efficace, grâce à un arsenal antibiotique ciblé, il reste que « des millions de personnes n’ont toujours pas accès à des soins de qualité », selon les termes de l’OMS, il reste aussi à généraliser à la planète la stratégie DOTS, créée spécialement pour la prise en charge de la tuberculose et qui devrait éviter ces catastrophes appelées TBMR : tuberculose à bacille multi-résistants et tuberculose ultra-résistante : TBUR.

La stratégie DOTS, bras armé du programme « Stop TB » (Halte à la tuberculose), signifie « Direct observed treatment short-course » soit traitement court (mais efficace !) sous surveillance directe (des soignants), car le fléau le plus lourd ici est la rupture de l’observance – volontaire, par manque d’information le plus souvent, involontaire par difficulté d’accès aux médicaments, ou simplement à des structures de soins. DOTS, qui peut aussi bien s’appliquer chez nous que dans les pays en développement, ne renchérit pas le coût global du traitement. Il faut simplement – si l’on peut dire – un personnel soignant en suffisance…

La disponibilité de laboratoires d’analyses pour le dépistage et le diagnostic d’une part, le suivi thérapeutique d’autre part, est une nécessité absolue pour une lutte efficace contre la tuberculose. Ainsi les pays en développement ont autant besoin de médicaments et de personnels médicaux et paramédicaux (qui ne choisissent pas d’aller travailler hors de leur pays) que de biologistes et de matériel d’analyse.

La stratégie DOTS, Proposée pour la première fois il y a quinze ans, est en fait un des éléments-clés d’une stratégie plus globale de l’OMS. Pour assurer la poursuite de cette stratégie, l’OMS a clairement défini cinq exigences : un engagement politique accompagné d’un financement accru et durable ; le dépistage des cas (latents ou évidents) par un examen bactériologique de qualité avérée ; le traitement standardisé et supervisé, accompagné d’un soutien au patient ; un système efficace d’approvisionnement et de gestion des médicaments; un système de suivi et d’évaluation, mesurant l’action du traitement.

S’attaquer parallèlement à ces fléaux chroniques, permettra d’avancer rapidement : la co-infection TB/VIH, la TBMR, la TBUR… et autres défis. En plus d’apporter sur le terrain des équipes soignantes et des contingents de médicaments et de tests/matériels de biologie, on ne doit pas oublier que les pays développés doivent contribuer au renforcement des systèmes de santé, notamment à l’organisation et au fonctionnement de structures d’accueil là où on en manque encore : c’est l’hôpital qui doit aller à la population, et non le contraire… quand se rendre dans un centre de soins suppose de faire des dizaines de kilomètres…

Il est utile de rappeler le bilan publié début décembre par l’OMS : en 15 ans, quelque 36 millions de personnes ont été guéries de la tuberculose grâce à DOTS, « une méthode rigoureuse de traitement ». Le taux de guérison est de 87 % des patients traités, la cible souhaitable de 85 % a été dépassée pour la première fois dans 53 pays.

Mais on ne doit pas ignorer cet autre cri d’alarme de l’OMS : si nous n’avons pas d’aide pour combler notre déficit de 2 milliards de dollars (du programme Stop TB) et financer les soins et la lutte en 2010, les plus vulnérables n’auront toujours pas droit aux avantages dont tant d’autres ont déjà bénéficié…

Source : Organisation mondiale de la Santé, Genève, mise en ligne Louis-Marie Sibuée, Santé log, le 22 décembre 2009


Accéder
aux actualités sur la Tuberculose


Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité a été publiée le 22/12/2009 par P. Bernanose, D. de publication, avec la collaboration
de P. Pérochon, diététicien-nutritionniste, coordinateur éditorial.

SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
VACANCES ou MÉDITATION ? Bien-être à court terme vs protection durable contre le stress
Actualité publiée hier
EXERCICE PHYSIQUE: L'arrêter menace aussi le flux sanguin dans le cerveau
Actualité publiée hier
RISQUE CARDIAQUE: L’effet démultiplié du cholestérol et de la pression artérielle
Actualité publiée hier
RÉGIME MÉDITERRANÉEN: Il évite le décès à un patient cardiaque sur 3
Actualité publiée hier
PARKINSON: Un biomarqueur non-invasif évident de l'efficacité du traitement?
Actualité publiée il y a 7 jours
MÉMOIRE: La stimuler la nuit avec la stimulation cérébrale magnétique
Actualité publiée il y a 4 jours
MÉNOPAUSE: Des facteurs de croissance cellulaire pour redémarrer les ovaires
Actualité publiée il y a 6 jours
ARRÊT du TABAC: 3 mois d’abstinence pour retrouver sa dopamine!
Actualité publiée il y a 8 jours
CANCER COLORECTAL: Curcumine et silymarine, la piste phytochimique
Actualité publiée il y a 3 jours
ANTIBIORÉSISTANCE: Les superbactéries planquent leurs métallo-ß-lactamases
Actualité publiée il y a 5 jours
INFERTILITÉ masculine: Le gène qui régule les canaux déférents
Actualité publiée il y a 2 jours
INSUFFISANCE CARDIAQUE: Sa prévalence pourrait tripler d’ici 2060
Actualité publiée il y a 2 jours
CERVEAU: Comment son supercalculateur donne un sens au monde
Actualité publiée il y a 3 jours
CHUTES du patient âgé: Des capteurs détectent le risque à 3 semaines
Actualité publiée il y a 2 jours
CANCER: L'approche métronomique qui fige la progression tumorale
Actualité publiée il y a 2 jours
VISION: Et si les cannabinoïdes pouvaient contribuer à l’améliorer?
Actualité publiée il y a 3 jours
MICROBIOTE INTESTINAL: Il impacte aussi la réponse aux médicaments
Actualité publiée il y a 3 jours
CERVEAU et NUTRITION: Le cerveau c’est le chef !
Actualité publiée il y a 2 jours
CANCER PRIMITIF INCONNU: Le test épigénétique qui diagnostique l'origine de la tumeur
Actualité publiée il y a 4 jours
L’EXERCICE à 65 ans pour réduire de moitié son risque cardiaque
Actualité publiée il y a 4 jours
LAIT MATERNEL: Le sucre naturel qui protège les bébés contre une infection mortelle
Actualité publiée il y a 4 jours
ZIKA: Il s’attaque aussi aux fibres sensorielles
Actualité publiée il y a 5 jours
OBÉSITÉ: 1 seul facteur, 13 risques de cancers
Actualité publiée il y a 5 jours
ALZHEIMER: THC et autres cannabinoïdes pourraient bien être neuroprotecteurs
Actualité publiée il y a 5 jours
OBÉSITÉ: Perilipine, la protéine qui favorise la dégradation des graisses
Actualité publiée il y a 6 jours
CURE de JOUVENCE: La rapamycine à nouveau évoquée pour prolonger la vie
Actualité publiée il y a 6 jours
SOMMEIL et APPRENTISSAGE : Les alterner permet de mieux mémoriser
Actualité publiée il y a 6 jours
EXERCICE PHYSIQUE: Une bonne dose éloigne la psychose
Actualité publiée il y a 7 jours
VITAMINE D: Carence in utero et troubles de l’apprentissage chez l’enfant
Actualité publiée il y a 7 jours
ÉPILEPSIE: La pompe ionique qui éteint la crise au niveau du pixel neuronal
Actualité publiée il y a 7 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques