36102 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico
publicité

TUBERCULOSE : LA STRATEGIE DOTS, cette inconnue


Actualité publiée le 22-12-2009
OMS

Positif, mais… peut mieux faire, bien sûr. L’année 2009, s’est terminée sur un bilan de la tuberculose positif dans le monde, on le sait, pour l’OMS, qui a publié ce mois-ci ses dernières statistiques portant sur les quinze années écoulées. Mais si le traitement moderne de la tuberculose est efficace, grâce à un arsenal antibiotique ciblé, il reste que « des millions de personnes n’ont toujours pas accès à des soins de qualité », selon les termes de l’OMS, il reste aussi à généraliser à la planète la stratégie DOTS, créée spécialement pour la prise en charge de la tuberculose et qui devrait éviter ces catastrophes appelées TBMR : tuberculose à bacille multi-résistants et tuberculose ultra-résistante : TBUR.

La stratégie DOTS, bras armé du programme « Stop TB » (Halte à la tuberculose), signifie « Direct observed treatment short-course » soit traitement court (mais efficace !) sous surveillance directe (des soignants), car le fléau le plus lourd ici est la rupture de l’observance – volontaire, par manque d’information le plus souvent, involontaire par difficulté d’accès aux médicaments, ou simplement à des structures de soins. DOTS, qui peut aussi bien s’appliquer chez nous que dans les pays en développement, ne renchérit pas le coût global du traitement. Il faut simplement – si l’on peut dire – un personnel soignant en suffisance…

La disponibilité de laboratoires d’analyses pour le dépistage et le diagnostic d’une part, le suivi thérapeutique d’autre part, est une nécessité absolue pour une lutte efficace contre la tuberculose. Ainsi les pays en développement ont autant besoin de médicaments et de personnels médicaux et paramédicaux (qui ne choisissent pas d’aller travailler hors de leur pays) que de biologistes et de matériel d’analyse.

La stratégie DOTS, Proposée pour la première fois il y a quinze ans, est en fait un des éléments-clés d’une stratégie plus globale de l’OMS. Pour assurer la poursuite de cette stratégie, l’OMS a clairement défini cinq exigences : un engagement politique accompagné d’un financement accru et durable ; le dépistage des cas (latents ou évidents) par un examen bactériologique de qualité avérée ; le traitement standardisé et supervisé, accompagné d’un soutien au patient ; un système efficace d’approvisionnement et de gestion des médicaments; un système de suivi et d’évaluation, mesurant l’action du traitement.

S’attaquer parallèlement à ces fléaux chroniques, permettra d’avancer rapidement : la co-infection TB/VIH, la TBMR, la TBUR… et autres défis. En plus d’apporter sur le terrain des équipes soignantes et des contingents de médicaments et de tests/matériels de biologie, on ne doit pas oublier que les pays développés doivent contribuer au renforcement des systèmes de santé, notamment à l’organisation et au fonctionnement de structures d’accueil là où on en manque encore : c’est l’hôpital qui doit aller à la population, et non le contraire… quand se rendre dans un centre de soins suppose de faire des dizaines de kilomètres…

Il est utile de rappeler le bilan publié début décembre par l’OMS : en 15 ans, quelque 36 millions de personnes ont été guéries de la tuberculose grâce à DOTS, « une méthode rigoureuse de traitement ». Le taux de guérison est de 87 % des patients traités, la cible souhaitable de 85 % a été dépassée pour la première fois dans 53 pays.

Mais on ne doit pas ignorer cet autre cri d’alarme de l’OMS : si nous n’avons pas d’aide pour combler notre déficit de 2 milliards de dollars (du programme Stop TB) et financer les soins et la lutte en 2010, les plus vulnérables n’auront toujours pas droit aux avantages dont tant d’autres ont déjà bénéficié…

Source : Organisation mondiale de la Santé, Genève, mise en ligne Louis-Marie Sibuée, Santé log, le 22 décembre 2009


Accéder
aux actualités sur la Tuberculose


Réagissez à cette actu sur Santé Blog

SHARE :
publicité
Consulter toutes nos actualités
PROFESSIONNELS de SANTÉ LIBÉRAUX : Moral, vocation et regroupement
Actualité publiée il y a 3h08mn
Le GLUTATHION, un super antioxydant qui stimule aussi les défenses immunitaires
Actualité publiée il y a 11h07mn
ASPIRINE : Quels effets sur la capacité cognitive ?
Actualité publiée il y a 11h05mn
DIABÈTE, OBÉSITÉ : La protéine qui fait de la mauvaise graisse
Actualité publiée il y a 11h10mn
INCONTINENCE: Principes d'hygiène et de protection de la peau chez le patient dément
Actualité publiée il y a 11h04mn
Syndrome de FATIGUE CHRONIQUE : Et si c’était le microbiome ?
Actualité publiée hier
TUBERCULOSE : L'intelligence artificielle pour la diagnostiquer
Actualité publiée hier
CANNABINOÏDES : Efficaces à soulager certaines maladies de peau
Actualité publiée hier
DÉPRESSION : Elle double le risque de décès en cas de maladie cardiaque
Actualité publiée hier
CAFÉ : 4 tasses par jour pour un max de bénéfices et pas d’effets toxiques
Actualité publiée il y a 4 jours
ACCOUPLEMENT : Attrape-moi si tu peux !
Actualité publiée il y a 5 jours
BOUFFÉES de CHALEUR: Précoces, elles alertent sur une mauvaise fonction vasculaire
Actualité publiée il y a 7 jours
MICROBIOTE INTESTINAL : La protéine qui veille sur son équilibre
Actualité publiée il y a 4 jours
SOMMEIL : Et si tout son secret résidait dans nos gènes ?
Actualité publiée il y a 5 jours
FIBROMYALGIE : La stimulation transcrânienne pour gérer la douleur chronique
Actualité publiée il y a 3 jours
SCLÉROSE en PLAQUES : Découverte d’une protéine clé de la maladie
Actualité publiée il y a 2 jours
OBÉSITÉ : Sa prévention passe par une routine de sommeil chez le petit enfant
Actualité publiée il y a 2 jours
ALZHEIMER : Les infirmières en première ligne pour l’évaluation et le diagnostic
Actualité publiée il y a 3 jours
GREFFE DE REIN : Le test d’urine qui prédit son pronostic
Actualité publiée il y a 3 jours
ALIMENTATION : Elle pèse lourd dans le risque d’arthrose
Actualité publiée il y a 2 jours
DIABÈTE, OBÉSITÉ : Les récepteurs de la graisse brune sont-ils la clé ?
Actualité publiée il y a 3 jours
Le TABAGISME, l’ennemi juré de la cicatrisation
Actualité publiée il y a 2 jours
ULCÈRE DIABÉTIQUE : La promesse d’une oxygénothérapie ciblée
Actualité publiée il y a 3 jours
OBÉSITÉ et cetera, les 5 facteurs qui détruisent le foie
Actualité publiée il y a 4 jours
SOMMEIL : Le lit qui simule un trajet en voiture pour endormir bébé
Actualité publiée il y a 4 jours
ÉDULCORANTS : Boissons artificiellement sucrées et risque d’AVC
Actualité publiée il y a 5 jours
RÉTINITE: L'édition du génome pour restaurer la vision
Actualité publiée il y a 5 jours
GRIPPE: De la bave de crapaud pour de nouveaux antiviraux
Actualité publiée il y a 7 jours
MICROBIOTE : Un régime riche en graisse agresse dès l’oesophage
Actualité publiée il y a 7 jours
De l’HÔPITAL à la VILLE, les bénéfices de l’intégration verticale
Actualité publiée il y a 7 jours
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques