36030 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico

CANCER de l’OVAIRE: Le plus mortel débute souvent à l'extérieur de l'ovaire


Actualité publiée le 12-02-2012
The Lancet Oncology

Ce sont les conclusions de cette étude du Centre universitaire de santé McGill, publiée dans l’édition en ligne du 17 janvier du Lancet Oncology. L'étude menée sur des patientes présentant des symptômes montre que 78% des tumeurs de haut grade détectées proviennent de l'extérieur des ovaires, au niveau des trompes de Fallope. Ces résultats ont des implications majeures pour le diagnostic de ce cancer, d’autant qu’une fois détectés, ce type de tumeurs peut être traité de manière efficace.

90% des décès par cancer de l'ovaire sont liés à un cancer de haut grade fréquemment diagnostiqué à un stade avancé, rappellent les auteurs qui dirigent le  projet DOVE ((Detecting OVarian cancer Earlier), un programme de recherche clinique financé par l'Institut canadien de recherche en santé (IRSC) et la McGill University. Ce projet vise à développer une méthode de détection du cancer de l'ovaire à un stade précoce. Mais ici les chercheurs ont regardé, chez des patientes à symtômes, si un accès libre au test de détection permettrait d’augmenter le taux de diagnostic précoce.

L’étude a porté sur 1.455 femmes âgées de 50 ans ou plus qui présentaient des symptômes de cancer de l'ovaire. Ces patientes ont pu subir le test de diagnostic sanguin CA125 qui mesure les niveaux de protéines CA125 et une échographie transvaginale (ETV). Les chercheurs ont comparé les caractéristiques démographiques des patientes avec celles des femmes dans le même groupe d'âge sans symptôme.

Parmi les femmes participantes, 27,6% étaient dans le groupe d'âge le plus à risque soit âgées de plus de 65 ans. 16,4% ont eu besoin d’examens supplémentaires. 22 cancers gynécologiques ont été diagnostiqués, 11 (50%) étaient des cancers de l'ovaire envahissants, dont 9 de haut grade. La prévalence du cancer invasif de l'ovaire s’élève sur ces participantes à 1/132 femmes soit 0,76%, soit 10 fois plus que le taux moyen rapporté dans les études de dépistage. 8 (73%) de ces tumeurs se sont avérées résécables vs 44% chez les patients témoins hospitalisés. Et, surtout, 78% soit 7 tumeurs de HG provenaient de l'extérieur des ovaires, au niveau des trompes de Fallope. Seuls 5 avaient été associés avec des taux de CA125 légèrement « trop » élevés et/ou aucune anomalie de l'ovaire sur échographie endovaginale.

 

Le résultat remarquable de cette étude, même si elle porte sur un petit nombre de tumeurs détectées, est la proportion de tumeurs de haut grade ayant pris naissance en dehors des ovaires et que ce type de cancer de l'ovaire provoque des symptômes et a le potentiel lorsqu’il est diagnostiqué assez tôt d’être traité efficacement. Ce résultat  suggère aussi que les programmes de diagnostic précoce devraient donc chercher à identifier les tumeurs de faible volume plutôt que les tumeurs au stade précoce Et si l’étude suggère un meilleur taux de détection chez des femmes symtomatiques, les auteurs précise qu’une détection systématique des patientes dans cette situation est prématurée.

Cette réserve, même s’il s’agit ici, de femmes présentant des symptômes va dans le sens de la prudence quand il s’agit de détecter ce cancer, comme le suggère également cette étude récente publiée dans le JAMA en juin 2011, mais sur des patientes sans symptômes.

Chaque année  plus de 200.000 femmes dans le monde sont diagnostiquées avec un cancer de l'ovaire et 70% risquent le décès sans un diagnostic adapté. Les chercheurs confirment ici qu’ échographie des ovaires + CA125 ne suffisent pas à diagnostiquer à temps ce type de cancers.

Source: The Lancet Oncology, Early Online Publication, 17 January 2012 doi:10.1016/S1470-2045(11)70333-3Assessment of symptomatic women for early diagnosis of ovarian cancer: results from the prospective DOvE pilot project” et Mac Gill University The Dove Project (Visuel)

Lire aussi: CANCER de l’OVAIRE: Sans symptôme, inutile de se faire dépister -

Accéder aux dernières actualités sur le Cancer de l’Ovaire

 


Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Santé de la Femme
Cancéro
SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
GROSSESSE : Trop de poids avant, c'est un risque d'obésité après
Actualité publiée hier
SPORT ou ARTHRITE ? L'état du collagène prédit celui des ligaments et du cartilage
Actualité publiée hier
CHOLESTÉROL: Les promesses de la nouvelle thérapie par ARN interférence
Actualité publiée hier
MÉLANOME : SPOTme ! Parce que sa détection précoce est vitale
Actualité publiée il y a 5h03mn
AUTISME : Et si la vitamine D limitait les risques élevés ?
Actualité publiée hier
CANCER GASTRO : L'exercice aide pendant la chimio
Actualité publiée hier
OBÉSITÉ : C’est le cancer du foie qui guette les jeunes hommes en surpoids
Actualité publiée hier
ZIKA : Détecter l’infection, il y a une app mobile pour ça
Actualité publiée hier
MICROBIOTE INTESTINAL : Une démonstration de ses effets sur l'humeur et le comportement
Actualité publiée hier
DÉPRESSION : Le cerveau a son propre système de décompression
Actualité publiée hier
SOMMEIL : Qui en a le plus besoin, les hommes ou les femmes ?
Actualité publiée il y a 3 jours
FIBROMYALGIE : Bientôt un vrai médicament efficace ?
Actualité publiée il y a 5 jours
ALIMENTATION vs STRESS : Les légumes apaisent la détresse émotionnelle des femmes
Actualité publiée il y a 3 jours
STRESS de la vie : Ce qui fait le plus de mal et à qui
Actualité publiée il y a 6 jours
PROBIOTIQUES : Pourquoi il ne faut pas les prendre à la légère
Actualité publiée il y a 8 jours
CANCER COLORECTAL : C’est le mode de vie qui fait le risque
Actualité publiée il y a 8 jours
CANCER: Un test sanguin de détection révolutionnaire
Actualité publiée il y a 2 jours
SOMMEIL : Plus de 9 heures par nuit prédisent le risque de démence
Actualité publiée il y a 2 jours
FIBROMYALGIE : Pourquoi hommes et femmes gèrent différemment la douleur
Actualité publiée il y a 2 jours
FIBROMYALGIE : Une inflammation systémique, du corps, du cerveau et de la moelle épinière
Actualité publiée il y a 3 jours
Le MICROBIOTE a son propre système de sécurité en cas de dysbiose
Actualité publiée il y a 3 jours
CRISE CARDIAQUE : Pour le diagnostic tout est dans la plaque
Actualité publiée il y a 2 jours
VITILIGO, ALOPÉCIE : Les inhibiteurs de JAK pourraient changer la vie
Actualité publiée il y a 2 jours
PSYCHO : La modestie intellectuelle n’est pas un défaut !
Actualité publiée il y a 4 jours
CANCER : Trouver les mots justes fait la solidité du couple
Actualité publiée il y a 4 jours
DÉCLIN COGNITIF : Du jus de myrtilles pour booster la cognition
Actualité publiée il y a 4 jours
GÉNÉTIQUE : Quid en cas d'explosion du nombre de copies lors de la fécondation
Actualité publiée il y a 4 jours
BIOLOGIE CELLULAIRE : Mais comment 2 organites coopèrent au sein de la cellule ?
Actualité publiée il y a 4 jours
OBÉSITÉ : La thérapie par vibrations aussi efficace que l'exercice régulier ?
Actualité publiée il y a 5 jours
SOMMEIL : Une bonne nuit c’est comme gagner à la loterie !
Actualité publiée il y a 5 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques