35239 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico

CANCER de la PROSTATE: L’espoir d’un vaccin thérapeutique


Actualité publiée le 16-12-2013
European Journal of Immunology

Un nouveau vaccin thérapeutique contre le cancer de la prostate confirme son efficacité, avec cette étude de la Nottingham Trent University. Les résultats, publiés dans l’European Journal of Immunology confirment, sur la souris, que le candidat permet de stopper la croissance des tumeurs cancéreuses en stimulant le système immunitaire et identifient une cible prometteuse qui pourrait permettre le développement d’un vaccin plus large.

 

Il s’appelle Provenge et c’est une nouvelle immunothérapie « personnalisée », sous forme de vaccin contre le cancer de la prostate avancé. Son principe, reprogrammer les cellules immunitaires à attaquer les cellules cancéreuses de la prostate, en leur permettant de reconnaître une protéine spécifique, PAP (phosphatase acide prostatique), présente à des niveaux élevés dans la plupart des cancers de la prostate. Aujourd’hui, pour fabriquer Provenge, les médecins isolent un certain type de globules blancs du sang du patient, puis traitent ces cellules immunitaires avec un produit chimique qui leur permet de reconnaître PAP.

Ce vaccin vs placebo avait déjà démontré qu'il améliore la survie de quelques mois sur un groupe spécifique d'hommes atteints de cancer avancé de la prostate et ne répondant pas à la thérapie hormonale. L'Agence européenne des médicaments (EMA) avait alors recommandé, début 2013, et pour ce seul groupe d’hommes ayant ces caractéristiques spécifiques, l'autorisation de mise sur le marché (AMM) du vaccin.

 

L’identification d’une cible prometteuse : Cette étude, sur l’animal, des souris modèles de cancer de la prostate, a permis d’identifier 3 parties de la protéine PAP qui entraînent une réponse immunitaire chez la souris (PAP -114-128, 299-313 et 230-244). Les chercheurs se sont concentrés sur la partie PAP -114-128 de la protéine, une section à l'identique chez les souris et les hommes. Les chercheurs montrent que les vaccins induisant la génération d'une réponse immunitaire contre PAP- 114-128 pourraient ralentir la croissance des tumeurs et augmenter la survie.

C’est donc la confirmation que PAP- 114-128 est une cible très prometteuse pour un vaccin thérapeutique plus « large » contre le cancer de la prostate.

 

Source: European Journal of Immunology December 12 2013 DOI: 10.1002/eji.201343863

 A novel prostate acid phosphatase-based peptide vaccination strategy induces antigen-specific T-cell responses and limits tumour growth in mice.

EMA Provenge

Accéder aux dernières actualités sur le Cancer de la Prostate


Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité a été publiée le 16/12/2013 par P. Bernanose, D. de publication, avec la collaboration
de P. Pérochon, diététicien-nutritionniste, coordinateur éditorial.

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Cancéro
SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
TDAH: Le sommeil, un vrai problème chez les enfants hyperactifs
Actualité publiée hier
SCLÉROSE en plaques: Yoga et aquagym efficaces aussi contre ses symptômes
Actualité publiée hier
TESTOSTÉRONE: Sa carence augmente aussi le risque de diabète
Actualité publiée hier
GROSSESSE et ANTIDÉPRESSEURS: Quand la dépression passe de la mère à l’enfant
Actualité publiée hier
PLAIES CHRONIQUES: Pour bien cicatriser, il faut soigner son stress
Actualité publiée hier
VIEILLISSEMENT: Ces enzymes clés capables de prolonger la durée de vie
Actualité publiée il y a 2 jours
ESPÉRANCE de VIE: Travailler plus longtemps permet de vivre plus longtemps
Actualité publiée il y a 4 jours
ROSACÉE: Le signe cutané d’un risque accru de démence
Actualité publiée il y a 3 jours
EXERCICE PHYSIQUE: Quelques minutes de pratique intense sont tout aussi bénéfiques
Actualité publiée il y a 7 jours
PUNAISES de LIT: Elles ont leurs préférences en matière de literie
Actualité publiée il y a 5 jours
COUPLE: Des relations sexuelles fréquentes conduisent-elles à une meilleure relation?
Actualité publiée il y a 4 jours
PARENTALITÉ: Les enfants de pères gays vont très bien, merci
Actualité publiée il y a 3 jours
TRANSITION OBSTÉTRICALE: La menace des maladies chroniques sur la survie des femmes pendant la grossesse
Actualité publiée il y a 3 jours
AUTISME: La fugue, un comportement retrouvé chez un enfant autiste sur 3
Actualité publiée il y a 2 jours
LAIT MATERNEL: Il booste le développement du cerveau chez le prématuré
Actualité publiée il y a 3 jours
BRÛLURE: Pourquoi et comment elle mène à la sepsis
Actualité publiée il y a 2 jours
MICROBIOTE INTESTINAL: Comment chez l’enfant il détermine l’immunité
Actualité publiée il y a 3 jours
ASTHME: Et si on essayait le yoga?
Actualité publiée il y a 4 jours
ALIMENTATION: Ces phosphates de la viande qui nous font prendre de l’âge
Actualité publiée il y a 4 jours
PIED DIABÉTIQUE: Le nouveau traitement par injection qui réduit le risque d’amputation
Actualité publiée il y a 5 jours
VIEILLISSEMENT: Le gène de la rousseur, la nouvelle piste anti-âge
Actualité publiée il y a 5 jours
NANOTECHNOLOGIE: Un thermomètre 20.000 fois plus petit qu'un cheveu
Actualité publiée il y a 5 jours
BINGE DRINKING: Un coupe-circuit cérébral contre les excès
Actualité publiée il y a 5 jours
POLLUTION et CANCERS: Les preuves s’accumulent contre les particules
Actualité publiée il y a 6 jours
DÉPRESSION: Ces nutraceutiques qui peuvent booster les antidépresseurs
Actualité publiée il y a 6 jours
CICATRISATION: Le polyphénol végétal qui accélère l'épithélialisation
Actualité publiée il y a 6 jours
FIBROMYALGIE: La musicothérapie rétablit une qualité de vie
Actualité publiée il y a 6 jours
DOULEUR: Le lien social nous apporte plus d’endorphines que la morphine
Actualité publiée il y a 7 jours
L'OBÉSITÉ INFANTILE sévère touche désormais plus de 4 millions de jeunes américains
Actualité publiée il y a 7 jours
Pas assez de SOMMEIL, trop de cholestérol!
Actualité publiée il y a 7 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques