34988 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico

Le VIEILLISSEMENT de la PEAU s'accélère avec le manque de sommeil


Actualité publiée le 30-07-2013
International Investigative Dermatology Meeting

Bien dormir pour avoir une jolie peau n’est pas une idée reçue. Cette étude établit bien une relation entre le sommeil et la santé de la peau. Menée par des chercheurs du Case Medical Center, l’étude montre que le manque de sommeil est associé à des signes de vieillissement de la peau et à une moindre récupération de la peau face à certains facteurs environnementaux, comme les U.V., par exemple. De plus, les personnes qui dorment mal sont plus critiques sur l’aspect de leur peau et l'apparence de leur visage.

 

L’étude, menée à l’initiative du fabricant de cosmétiques, Estée Lauder, présentée à la Réunion internationale Investigative Dermatology à Edimbourg, est la première à démontrer de façon concluante que le manque de sommeil est corrélé à une dégradation de la santé de la peau et à une accélération de son vieillissement. Si la privation de sommeil chronique a déjà été liée à de nombreux problèmes de santé comme l'obésité, le diabète, le cancer et une baisse d’immunité, ses effets sur la peau restent encore peu connus.

 

Les femmes privées de sommeil montrent des signes de vieillissement cutané prématuré et une diminution de la capacité de la peau à récupérer après l'exposition au soleil, explique le Dr Baron, directeur du Centre d'étude de la peau de l'UH Case Medical Center et professeur agrégé de dermatologie à la Case Western University. L'équipe de recherche a cherché à déterminer si la fonction et l’apparence de la peau sont affectées par la qualité du sommeil, auprès de 60 femmes pré-ménopausées âgées de 30 à 49 ans, dont la moitié avait un sommeil de mauvaise qualité (durée moyenne du sommeil et indice de qualité de Pittsburgh). Les participantes ont subi une évaluation clinique de la peau et plusieurs tests non invasifs, dont l’exposition à la lumière UV. Un score de vieillissement de la peau a été attribué en fonction d’une échelle (Scinexa), un score plus élevé signifiant un aspect plus âgé.

 

Les chercheurs constatent des différences statistiquement significatives selon la qualité du sommeil :

·         Un sommeil de mauvaise qualité est associé à des signes accrus de vieillissement de la peau, avec plus de ridules, de différences de pigmentation, un relâchement de la peau et une perte d’élasticité. Le score moyen de vieillissement de la peau est de 2,2 pour un « bon » sommeil vs 4,4 pour un sommeil de mauvaise qualité.

·         Un sommeil de bonne qualité est associé à une meilleure faculté de récupération face aux facteurs de stress sur la peau : Récupérer d’une inflammation liée à un coup de soleil (disparition de la rougeur) prend plus de temps lorsqu’on dort mal, soit 3 jours en moyenne, soit 30% de plus qu’avec un bon sommeil.

·         Enfin, la perception de sa peau et de son visage est significativement meilleure lorsqu’on dort bien (score de 21 vs 18).

 

La mauvaise qualité du sommeil peut donc accélérer des signes de vieillissement de la peau et affaiblir la capacité de réparation de la peau, durant la nuit, conclut l’instigateur de l’étude. Des connexions entre le sommeil et le vieillissement de la peau qui vont permettre aussi d’orienter la recherche scientifique et... cosmétique.

 

Source: International Investigative Dermatology Meeting (Edinburgh, Scotland) via UH Case Medical Effects of Sleep Quality on Skin Aging and Function (Visuel INSV)

Lire aussi: VIEILLISSEMENT de la peau: L’usage quotidien d’écrans solaires est-il sérieux? -


Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité a été publiée le 30/07/2013 par P. Bernanose, D. de publication, avec la collaboration
de P. Pérochon, diététicien-nutritionniste, coordinateur éditorial.

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Sommeil
Dermato
SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
OBÉSITÉ: L'enzyme detox et naturelle qui élimine le glucose
Actualité publiée hier
PSYCHO: Pourquoi les émotions positives ne sont pas toujours positives
Actualité publiée il y a 2 jours
FIBROMYALGIE: La consommation d’alcool réduit le handicap et la douleur
Actualité publiée il y a 2 jours
CANCER du SEIN: 1 sur 2 pourrait être évité par un mode de vie sain après la ménopause
Actualité publiée il y a 3 jours
DMLA: Les promesses des statines pour rétablir l’acuité visuelle
Actualité publiée hier
PARKINSON: Plus de 25 ans avant, les chutes annoncent déjà la maladie
Actualité publiée il y a 4 jours
Journée mondiale de l’ÉPILEPSIE : 4 axes pour une meilleure maîtrise des crises
Actualité publiée il y a 8h30mn
PRÉMATURITÉ: La musicothérapie apporte de l'humanité dans les soins
Actualité publiée il y a 10h19mn
EXERCICE: Pourquoi sa pratique en routine est bénéfique pour le muscle
Actualité publiée il y a 11h47mn
PLAIES CHRONIQUES: Détecter l'infection au chevet du patient
Actualité publiée hier
CANCER du SEIN: La méditation pour réduire le stress de la biopsie
Actualité publiée il y a 11h58mn
ALZHEIMER: L'effet neuroprotecteur de certains antihypertenseurs
Actualité publiée il y a 11h52mn
DOULEUR CHRONIQUE: La méditation réduit de 20% les niveaux de douleur
Actualité publiée il y a 2 jours
DIAGNOSTIC: Le test sanguin universel capable de détecter plusieurs types de cancer
Actualité publiée il y a 3 jours
TABAGISME: L'interdire dans les lieux publics réduit bien les méfaits du tabagisme passif
Actualité publiée il y a 3 jours
ALZHEIMER: Perte de poids importante à l'âge mûr, marqueur précoce de démence?
Actualité publiée il y a 3 jours
Syndrome du CÔLON IRRITABLE et déficit en vitamine D
Actualité publiée le 06-02-2016
MICROBIOTE: Quand nos bactéries se battent pour notre santé
Actualité publiée le 06-02-2016
Maladie de CROHN : Traitements, réponse du microbiote et dysbiose intestinale
Actualité publiée le 06-02-2016
ALIMENTATION: Les fibres c'est bien, varier leurs sources, c'est mieux
Actualité publiée le 06-02-2016
VITAMINE D : Elle prolonge la rémission dans la maladie de Crohn
Actualité publiée le 06-02-2016
VIEILLISSEMENT: Protéger notre intestin protège notre immunité
Actualité publiée le 06-02-2016
OBÉSITÉ : Un supplément à base de fibres, pour garder un poids de santé
Actualité publiée le 06-02-2016
OBÉSITÉ: Trop de fructose durant la grossesse déprogramme le métabolisme fœtal
Actualité publiée il y a 4 jours
CRISE CARDIAQUE: Risque, survie et récupération, tout est dans la forme physique!
Actualité publiée il y a 4 jours
CANCER COLORECTAL: Sting, une protéine clé de la réponse anti-tumorale
Actualité publiée il y a 4 jours
HORLOGE BIOLOGIQUE: Et si on écoutait un peu nos gènes ?
Actualité publiée il y a 5 jours
DIABÈTE: Une heure passée assis de trop, c’est 20% de risque en plus
Actualité publiée il y a 5 jours
OBÉSITÉ INFANTILE: Un petit déjeuner protéiné modère l'apport calorique de la journée
Actualité publiée il y a 5 jours
ALLAITEMENT: Le microbiome du lait maternel détermine le microbiote de l'enfant
Actualité publiée il y a 5 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques