36046 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico

PERTURBATEUR ENDOCRINIEN: Et si c’était votre canapé?


Actualité publiée le 02-12-2012
Environmental Science & Technology

Acheter un canapé c’est sympathique, si ce n’est que plus de la moitié des produits proposés contiennent des retardateurs de flamme potentiellement toxiques qui n’ont pas encore été testés sur leurs effets possibles sur la santé humaine. Tant de nouvelles substances chimiques ont été introduites ces dernières années qu'il est devenu impossible pour les scientifiques de toutes les identifier et de déterminer leurs effets. C’est ce que dénonce cette étude –certes Californienne- de la Duke University, publiée dans la revue Environmental Science & Technology : il n’existe pas de véritable traçabilité de ces substances au fil du processus de production.

Ici, l’équipe a analysé 102 échantillons de mousse de polyuréthane de canapés achetés pour un usage domestique aux États-Unis entre 1985 et 2010 :

·         L’agent ignifuge « Tris » est présent dans 41% des échantillons testés : Ce retardateur de flamme chloré est déjà considéré comme un cancérogène probable pour l'homme sur la base de données d’études sur l’animal. Pour la petite histoire, son avait été interdite aux US, en 1977 dans la composition des grenouillères pour bébé en raison de ses risques mais il est toujours largement présent dans 41% des échantillons de mousse canapé testés, selon Heather Stapleton, professeur agrégé de chimie environnementale à l'Université Duke et auteur de l’étude.

·         L’agent pentaBDE (ou Pentabromodiphenyl ether) interdit dans 172 pays dont en UE et 12 états américains reste présent dans 17% des échantillons. Or, les effets du PentaBDE sont durables, le composé migre dans l'environnement et s'accumule dans les organismes vivants. C’est un perturbateur endocrinien reconnu qui affecte la régulation de la thyroïde et le développement du cerveau. L'exposition précoce est associée à un petit poids de naissance, un QI plus faible et des difficultés motrices chez les enfants.

·         2 nouveaux mélanges de produits chimiques retardateurs de flamme ont également été identifiés pour lesquels il existe peu ou pas de données scientifiques.

L’étude détecte des produits ignifuges dans 85% des produits testés dont 94% de ceux achetés après 2005. Plus de la moitié des échantillons, quel que soit l'âge du canapé, contiennent des retardateurs de flamme potentiellement toxiques qui n’ont subi que trop peu ou aucun test sur leurs effets possibles sur la santé humaine. Tant de nouvelles substances chimiques ont été introduites ces dernières années qu'il est devenu très difficile pour les scientifiques de toutes les identifier ou de déterminer leurs effets possibles sur la santé.  

La traçabilité des retardateurs de flamme chimiques reste déficiente : Des fabricants de plus en plus nombreux, ont utilisé ces retardateurs de flamme chimiques pour traiter le rembourrage en mousse des canapés. En particulier, en Californie, lieu de l’étude, où la loi impose au mobilier de pouvoir résister à une exposition de 12 secondes à une petite flamme, sans inflammation. Le problème est, que dans de nombreux cas, le fabricant lui-même ignore quels produits chimiques ont été utilisés pour le rembourrage des produits qu’il fabrique. Des résultats « californiens », mais qui pour une large part peuvent sans doute s’appliquer à notre continent.

Sources: Environmental Science & Technology November 28, 2012 DOI: 10.1021/es303471d Novel and High Volume Use Flame Retardants in US Couches Reflective of the 2005 PentaBDE Phase Out  EurLex

Lire sur les Retardateurs de flamme


Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Environnement
SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
ALLAITEMENT MATERNEL : Quels effets sur l’intelligence de l’enfant
Actualité publiée il y a 4h17mn
HYDRATATION : Elle commence par la peau
Actualité publiée il y a 5h04mn
OBÉSITÉ, DIABÈTE : Pourquoi l’exercice n’a pas sur tout le monde les mêmes effets
Actualité publiée il y a 5h04mn
ALCOOL : Sa consommation modérée réduit certains risques cardiovasculaires
Actualité publiée il y a 5h05mn
SANTÉ PUBLIQUE et vaccination : Et si le médecin était beaucoup plus proactif ?
Actualité publiée il y a 5h05mn
SOMMEIL : Pourquoi les éléphants ne dorment que 2 heures par nuit ?
Actualité publiée hier
VIEILLISSEMENT : La protéine qui repousse les effets de l’âge et fait repousser les cheveux
Actualité publiée il y a 4 jours
LONGÉVITÉ : La signature génomique qui prédit la durée de vie
Actualité publiée il y a 4 jours
SOMMEIL : Plus de 9 heures par nuit prédisent le risque de démence
Actualité publiée il y a 8 jours
MICROBIOTE INTESTINAL : Une démonstration de ses effets sur l'humeur et le comportement
Actualité publiée il y a 7 jours
DÉPRESSION : Le cerveau a son propre système de décompression
Actualité publiée il y a 7 jours
CANCER : Les aléas de la réplication ADN y sont pour les 2 tiers
Actualité publiée hier
OBÉSITÉ : De l’émergence de formes génétiques rares
Actualité publiée hier
MICROBIOTE INTESTINAL : Il y a les bonnes et les mauvaises bactéries
Actualité publiée hier
SÉDENTARITÉ : Pourquoi les ados paresseux risquent des problèmes osseux
Actualité publiée il y a 2 jours
ESCARRES : La compétence infirmière fait chuter leur incidence
Actualité publiée il y a 2 jours
PARENTALITÉ : Et si les mères plus âgées étaient de meilleures mères ?
Actualité publiée il y a 2 jours
ECZÉMA INFECTÉ chez l’ENFANT : Aucun avantage significatif des antibiotiques
Actualité publiée il y a 2 jours
FIBROMYALGIE : Le patch au cannabis qui soulage la douleur neuropathique
Actualité publiée il y a 3 jours
PSORIASIS : Pourquoi le sexe-ratio est inversé dans le pso
Actualité publiée il y a 3 jours
HORLOGE BIOLOGIQUE : Les astrocytes, ces étoiles gardiennes du temps
Actualité publiée il y a 3 jours
OBÉSITÉ, DIABÈTE: Sur l’efficacité des programmes d'exercices intenses sur quelques minutes
Actualité publiée il y a 3 jours
VISION : Un nano-implant wifi pour restaurer la vue
Actualité publiée il y a 3 jours
ALCOOL et BOISSONS ÉNERGISANTES: Le double effet déficience et stimulation
Actualité publiée il y a 4 jours
SANTÉ OSSEUSE : La muscu favorise la formation osseuse chez l'homme
Actualité publiée il y a 4 jours
CROHN, MICI : La supériorité des traitements biologiques à guérir la muqueuse intestinale
Actualité publiée il y a 4 jours
POLYARTHRITE RHUMATOÏDE : Le collagène à nouveau au centre du diagnostic
Actualité publiée il y a 5 jours
CONTRACEPTION : La pilule protège ou augmente le risque de certains cancers ?
Actualité publiée il y a 5 jours
PROTHÈSE: Une peau synthétique à énergie solaire !
Actualité publiée il y a 5 jours
APNÉE chez l’Enfant : Ne pas la traiter, c’est le priver d’un peu de matière grise
Actualité publiée il y a 5 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques