36102 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico
publicité

PESTICIDES: Ils rongent aussi le cerveau des abeilles


Actualité publiée le 01-04-2013
Nature Communications

Qui dit abeille dit pollinisation et biodiversité. En constatant que les pesticides, à des niveaux comparables à ceux rencontrés dans la nature, interfèrent avec les circuits d'apprentissage et de mémoire chez l'abeille, ces chercheurs montrent les effets néfastes de ces substances sur le cerveau des insectes pollinisateurs et donc leurs dangers directs pour la biodiversité. Conclusions publiées dans l’édition du 27 mars de la revue Nature Communications.

Le Dr Christopher de l’University of Dundee (Ecosse) et son équipe ont étudié l'impact sur le cerveau des abeilles de 2 pesticides courants, du groupe des néonicotinoïdes (aux effets neurotoxiques déjà connus), et du coumaphos, un insecticide utilisé dans les ruches pour éliminer le parasite Varroa, un acarien qui s'attaque à l'abeille. Les chercheurs ont exposé des abeilles en laboratoire au même niveau qu’à l’état sauvage et enregistré leur activité cérébrale. Ils ont constatent les effets des 2 insecticides sur une même zone du cerveau de l'abeille impliquée dans l'apprentissage et jusqu’à la perte totale des fonctions d’apprentissage et de mémoire. La combinaison des 2 pesticides entraîne des effets encore plus importants, les abeilles sont encore plus lentes à apprendre ou vont jusqu’à « oublier » les associations entre le parfum floral et le nectar ou récompense alimentaire, qui motive le service de pollinisation qu’elles rendent à la biodiversité. Exposées à des combinaisons de ces pesticides pendant 4 jours, 30% vont montrer de mauvais résultats dans les tests de mémoire. Jusqu’à maintenant, peu d’études avaient été menées sur les pesticides acaricides introduits directement dans les ruches.

Ces résultats, les premiers à suggérer l’impact direct des pesticides sur le cerveau-même des insectes pollinisateurs ont des implications non seulement pour la survie des colonies d'abeilles mais aussi pour la pollinisation.

Source : Nature Communications 27 March 2013 doi:10.1038/ncomms2648 Cholinergic pesticides cause mushroom body neuronal inactivation in honeybees (Visuel CNRS)

Lire aussi : ANTIBIOTIQUES et PESTICIDES: Une interaction mortelle pour les abeilles, et pour les humains?


Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Environnement
SHARE :
publicité
Consulter toutes nos actualités
PROFESSIONNELS de SANTÉ LIBÉRAUX : Moral, vocation et regroupement
Actualité publiée il y a 3h05mn
Le GLUTATHION, un super antioxydant qui stimule aussi les défenses immunitaires
Actualité publiée il y a 11h04mn
ASPIRINE : Quels effets sur la capacité cognitive ?
Actualité publiée il y a 11h02mn
DIABÈTE, OBÉSITÉ : La protéine qui fait de la mauvaise graisse
Actualité publiée il y a 11h07mn
INCONTINENCE: Principes d'hygiène et de protection de la peau chez le patient dément
Actualité publiée il y a 11h01mn
Syndrome de FATIGUE CHRONIQUE : Et si c’était le microbiome ?
Actualité publiée hier
TUBERCULOSE : L'intelligence artificielle pour la diagnostiquer
Actualité publiée hier
CANNABINOÏDES : Efficaces à soulager certaines maladies de peau
Actualité publiée hier
DÉPRESSION : Elle double le risque de décès en cas de maladie cardiaque
Actualité publiée hier
CAFÉ : 4 tasses par jour pour un max de bénéfices et pas d’effets toxiques
Actualité publiée il y a 4 jours
ACCOUPLEMENT : Attrape-moi si tu peux !
Actualité publiée il y a 5 jours
BOUFFÉES de CHALEUR: Précoces, elles alertent sur une mauvaise fonction vasculaire
Actualité publiée il y a 6 jours
MICROBIOTE INTESTINAL : La protéine qui veille sur son équilibre
Actualité publiée il y a 4 jours
SOMMEIL : Et si tout son secret résidait dans nos gènes ?
Actualité publiée il y a 5 jours
FIBROMYALGIE : La stimulation transcrânienne pour gérer la douleur chronique
Actualité publiée il y a 3 jours
SCLÉROSE en PLAQUES : Découverte d’une protéine clé de la maladie
Actualité publiée il y a 2 jours
OBÉSITÉ : Sa prévention passe par une routine de sommeil chez le petit enfant
Actualité publiée il y a 2 jours
ALZHEIMER : Les infirmières en première ligne pour l’évaluation et le diagnostic
Actualité publiée il y a 3 jours
GREFFE DE REIN : Le test d’urine qui prédit son pronostic
Actualité publiée il y a 3 jours
ALIMENTATION : Elle pèse lourd dans le risque d’arthrose
Actualité publiée il y a 2 jours
DIABÈTE, OBÉSITÉ : Les récepteurs de la graisse brune sont-ils la clé ?
Actualité publiée il y a 3 jours
Le TABAGISME, l’ennemi juré de la cicatrisation
Actualité publiée il y a 2 jours
ULCÈRE DIABÉTIQUE : La promesse d’une oxygénothérapie ciblée
Actualité publiée il y a 3 jours
OBÉSITÉ et cetera, les 5 facteurs qui détruisent le foie
Actualité publiée il y a 4 jours
SOMMEIL : Le lit qui simule un trajet en voiture pour endormir bébé
Actualité publiée il y a 4 jours
ÉDULCORANTS : Boissons artificiellement sucrées et risque d’AVC
Actualité publiée il y a 5 jours
RÉTINITE: L'édition du génome pour restaurer la vision
Actualité publiée il y a 5 jours
GRIPPE: De la bave de crapaud pour de nouveaux antiviraux
Actualité publiée il y a 7 jours
MICROBIOTE : Un régime riche en graisse agresse dès l’oesophage
Actualité publiée il y a 7 jours
De l’HÔPITAL à la VILLE, les bénéfices de l’intégration verticale
Actualité publiée il y a 6 jours
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques