35433 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico

CODÉINE: Pourquoi il faut l’éviter chez l’enfant


Actualité publiée le 18-06-2013
EMA

C’est la recommandation du nouveau Comité pour l’Evaluation des Risques en matière de Pharmacovigilance (PRAC) de l’Agence européenne du Médicament (EMA), au 13 juin, qui souhaite limiter l'utilisation de la codéine pour la prise en charge de la douleur chez l’Enfant. En cause, la transformation rapide de la codéine en morphine, avec chez certains patients un métabolisme ultra-rapide qui entraîne des effets indésirables graves ou le décès.

 

Dès juillet 2012, l’EMA avait amorcé la réévaluation des médicaments contenant de la codéine utilisés comme antalgiques chez l’enfant. La codéine est transformée en morphine dans l’organisme par une enzyme, appelée CYP2D6. Certains patients ont un profil de « métaboliseurs rapides CYP2D6 », qui se traduit par une transformation plus rapide que la normale de la codéine en morphine, avait informé l’Afssaps (ex ANSM). Chez ces patients, les taux sanguins en morphine sont plus élevés d’où un risque toxique et en particulier, d’insuffisance respiratoire.

Le risque accru chez des enfants, ayant reçu de la codéine après une intervention chirurgicale, avait déjà été constaté aux Etats-Unis. Un très faible nombre de cas graves voire mortels de dépression respiratoire avaient déjà été rapportés chez des enfants. L’évaluation de l’EMA fait apparaître des cas survenus majoritairement après l'ablation des amygdales ou des végétations pour l'apnée obstructive du sommeil. En France, les principaux médicaments concernés sont Codenfan et les formulations combinées Efferalgan et Dafalgan-codéine.

 

Le PRAC, qui reconnait l’association entre codéine et risque de dépression respiratoire, vient de publier une série de recommandations, à l’issue de sa réévaluation :  

·         Seuls les enfants pour lesquels les bénéfices sont plus importants que les risques devraient recevoir de la codéine pour soulager la douleur,

·         les médicaments contenant de la codéine ne doivent plus être utilisés pour traiter la douleur aiguë modérée chez les enfants de plus de 12 ans, sauf si la douleur ne peut être soulagée par d'autres analgésiques comme le paracétamol ou l'ibuprofène,

·         la codéine ne doit pas être utilisée chez les enfants de moins de 18 ans qui subissent une ablation des amygdales ou des végétations pour traiter l'apnée obstructive du sommeil, en raison des troubles respiratoires préexistants de ces patients,

·         la notice devra mentionner les effets indésirables possibles en cas de troubles respiratoires et déconseiller dans ce cas l’utilisation de la codéine.

 

Le risque d'effets secondaires avec la codéine vaut aussi pour les adultes, connus comme « des métaboliseurs ultra-rapides », et pour les mères qui allaitent.  

 

Enfin l’EMA précise, qu’en l’état des données disponibles, la codéine en prise en charge de la douleur chez l’enfant, n'est pas significativement plus efficace que les analgésiques non opioïdes tels que le paracétamol ou l'ibuprofène (auxquels la codéine était d'ailleurs fréquemment associée).

 

Source: EMA PRAC recommends restricting the use of codeine when used for pain relief in children (Visuel © spotmatikphoto - Fotolia.com)


Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité a été publiée le 18/06/2013 par P. Bernanose, D. de publication, avec la collaboration
de P. Pérochon, diététicien-nutritionniste, coordinateur éditorial.

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Santé de l'Enfant
Médicament
SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
HYPERACTIVITÉ (TDAH): Les médicaments oui mais quel bilan?
Actualité publiée il y a 9h03mn
MALADIES OCULAIRES: Une goutte de thérapie génique dans chaque œil?
Actualité publiée il y a 9h59mn
BINGE WATCHING: Trop longtemps face à l’écran et votre sang se fige aussi
Actualité publiée il y a 9h60mn
SUICIDE: Un taux plus élevé chez les épileptiques
Actualité publiée il y a 9h57mn
FIBROMYALGIE: Doubler le traitement pour diviser la douleur?
Actualité publiée hier
OBÉSITÉ: L’impossibilité d’atteindre la récompense ou la satiété
Actualité publiée hier
CANCER de l’OVAIRE: La biopsie liquide détecte la récidive avant la récidive
Actualité publiée hier
PLAIES INFECTÉES: Un thermogel pour brûler les bactéries résistantes
Actualité publiée hier
DÉPRESSION: Et si l’on travaillait l’action plutôt que la pensée?
Actualité publiée il y a 4 jours
ALCOOL: Le risque de cancer commence au premier verre
Actualité publiée il y a 4 jours
VITAMINE D: Soleil modérément, aliments et suppléments
Actualité publiée il y a 6 jours
DÉCLIN COGNITIF: L’exercice mental pour l’exécution, l’exercice physique pour la mémoire
Actualité publiée il y a 6 jours
SANTÉ MUSCULAIRE: Des extraits de grenade contre le vieillissement
Actualité publiée il y a 4 jours
CANCER de la PEAU: Remonter à la toute toute première cellule tumorale
Actualité publiée il y a 5 jours
VIH, VHB et VHC: Les TROD pour un dépistage combiné des populations à risque
Actualité publiée il y a 2 jours
HÔPITAL: No #PokemonGo, merci !
Actualité publiée il y a 2 jours
ALLAITEMENT MATERNEL: La lactoferrine réduit le risque d'infection chez le prématuré
Actualité publiée il y a 2 jours
TABAC, ALCOOL, on arrête tout en même temps!
Actualité publiée il y a 2 jours
MICROBIOME et ÉVOLUTION: Des millions d’années de symbiose entre nous et nos microbes
Actualité publiée il y a 3 jours
ÉPILEPSIE: Des neuroprotecteurs de la plasticité cérébrale
Actualité publiée il y a 2 jours
MALADIES de FAMILLE: Pas toujours héréditaires!
Actualité publiée il y a 3 jours
CRANBERRIES: Comment leurs flavanols repoussent les bactéries
Actualité publiée il y a 3 jours
ALZHEIMER: Son tout premier signe, un apport réduit de sang au cerveau
Actualité publiée il y a 3 jours
BRÛLURE et greffe de peau: Emprunter aux globules blancs leurs agents cicatrisants
Actualité publiée il y a 3 jours
VIH: Et s’il pouvait sauter du chimpanzé à l’Homme?
Actualité publiée il y a 5 jours
ALCOOL et DROGUE: Usage des parents et dépendance multigénérationnelle
Actualité publiée il y a 5 jours
ÉVOLUTION: Et si notre système immunitaire avait piloté notre comportement?
Actualité publiée il y a 5 jours
CONNECTOME: Toujours plus profond dans les entrailles de notre cerveau
Actualité publiée il y a 6 jours
ASTHME: Bloquer ADAM pour éviter les crises
Actualité publiée il y a 6 jours
RELATION MÉDECIN-PATIENT: De sa qualité dépend toute la qualité des soins
Actualité publiée il y a 7 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques