35751 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico

INTERACTIONS: Mélanger ces deux médicaments? Demandez à Dr Google


Actualité publiée le 13-03-2013
Science Now

C’est le titre de cette étude relayée par Science Now (AAAS) qui montre que l’analyse des données de termes du moteur de recherche révèle plus vite que les services de pharmacovigilance de l’Agence américaine du Médicament (FDA), les nouvelles interactions médicamenteuses responsables d’effets secondaires.

L’analyse des requêtes effectuées sur Google, Bing ou autres moteurs de recherche peuvent en effet révéler les conséquences dangereuses d’interactions médicamenteuses encore inconnues par les autorités sanitaires, et même détecter des risques médicaux liés à de nouveaux médicaments, qui auraient échappé aux essais cliniques. Car les effets secondaires des médicaments passent fréquemment inaperçus avant leur mise sur le marché, car ils se retrouvent alors utilisés par un bien plus grand nombre de personnes, ce qui aboutit à la détection d’effets secondaires, parfois sévères, mais ne touchant qu’une toute petite proportion de patients. Les effets secondaires des interactions médicamenteuses, tout particulièrement, peuvent n’être que très difficilement détectables lors des études précédant leur mise sur le marché. Seul outil, les rapports de pharmacovigilance qui remontent aux agences du Médicament.

Le nombre de recherches sur un symptôme, un indicateur précieux : Tout comme Google Flu Trends révèle l’évolution des épidémies de grippe en suivant le nombre de recherches liés à la grippe, les requêtes de recherches sur des combinaisons de médicaments et les effets secondaires possibles permettent aux chercheurs d'identifier des effets imprévus, explique Nigam Shah, chercheur à l'Université de Stanford (Palo Alto, Californie). Lorsque beaucoup de personnes effectuent des recherches sur un symptôme, c’est bien une information en soi.

On communique mieux avec Dr Google qu’avec son médecin : En tous cas plus souvent et en première intention. Alors que de nombreux effets néfastes ne seront pas signalés au médecin, une inquiétude donnera lieu à une requête en ligne ou à un message à ses amis. Avec la collaboration de Microsoft (Internet Explorer), les chercheurs ont analysé les requêtes de recherche sur quelques symptômes et médicaments sur les moteurs  Google, Bing et Yahoo! Et ont procédé à l’analyse de 82 millions de requêtes provenant de 6 millions de visiteurs uniques.

L’exemple de l’interaction « paroxétine » et « pravastatine » : L'équipe de recherche a analysé ces requêtes sur les 2 termes « paroxétine » et « pravastatine » puis sur chaque médicament pris individuellement, afin de vérifier si les utilisateurs cherchaient aussi « hyperglycémie », un effet secondaire possible ou d'autres symptômes du même type. Avant même que les effets secondaires de la combinaison médicamenteuse soient connus, un utilisateur sur 10 se renseignait déjà sur l’hyperglycémie. Après examen de 62 autres combinaisons de 2 médicaments, les chercheurs constatent que ce système de datamining prédit correctement les effets indésirables possibles.Vers une informatique biomédicale ? Les moteurs de recherche pourraient donc contribuer à envoyer des informations de pharmacovigilance précieuses pour les agences sanitaires. Tout un domaine qui reste à explorer.

Source: Science Now Should You Mix Those Two Drugs? Ask Dr. Google (Visuel © Anthony DiChello - Fotolia.com)

Lire aussi: GOOGLE FLU TRENDS : SUIVRE LA GRIPPE A EN TEMPS REEL et en 3 secondes


Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité a été publiée le 13/03/2013 par P. Bernanose, D. de publication, avec la collaboration
de P. Pérochon, diététicien-nutritionniste, coordinateur éditorial.

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Médicament
SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
MALADIES CHRONIQUES: Croquer quelques noix pour éloigner le risque
Actualité publiée il y a 3h26mn
PARKINSON : Et si la maladie commençait dans le microbiote ?
Actualité publiée il y a 8h21mn
FAUSSE COUCHE : Pas besoin de trop attendre avant la prochaine tentative
Actualité publiée il y a 8h20mn
CICATRISATION des plaies : Électrocuter le biofilm pour l’éliminer
Actualité publiée il y a 8h21mn
SYNDROME DOULOUREUX régional complexe: La seule vision de la douleur peut faire très mal!
Actualité publiée il y a 8h22mn
CANCER: Près de 9 millions de décès en 2015
Actualité publiée hier
SPIRITUALITÉ: La transcendance procure aussi sa récompense
Actualité publiée hier
TROUBLES VEINEUX ou simple confort ? Trouver et observer la bonne compression
Actualité publiée il y a 3 jours
LONGÉVITÉ: Mais quel est le sport qui permet de vivre le plus longtemps ?
Actualité publiée il y a 2 jours
e-CIGARETTE: Arômes et niveaux néfastes d'aldéhydes
Actualité publiée il y a 2 jours
CRISE CARDIAQUE : Chaque minute sans défibrillateur diminue le taux de survie de 10%
Actualité publiée il y a 3 jours
SCLÉROSE en PLAQUES : Pourquoi certaines thérapies ne marchent pas
Actualité publiée il y a 3 jours
CANCER: L’hallucinogène psilocybine pour soulager l'anxiété et la dépression
Actualité publiée il y a 3 jours
CICATRISATION : Les dommages aux tissus essentiels à la reprogrammation cellulaire!
Actualité publiée il y a 3 jours
VITAMINE D: Elle réduit l’incidence des incidents respiratoires aigus chez le patient âgé
Actualité publiée il y a 3 jours
SIDA : L’espoir de l’anneau vaginal antirétroviral
Actualité publiée il y a 4 jours
ASPIRINE: Grands bénéfices pour petits maux d’estomac
Actualité publiée il y a 4 jours
PARKINSON: La mutation qui déclenche l’apparition précoce de la maladie
Actualité publiée il y a 4 jours
VITAMINE D: Comment s’y retrouver ?
Actualité publiée il y a 4 jours
IMMUNOMÉTABOLISME: Et si tout passait par le microbiote ?
Actualité publiée il y a 4 jours
FONCTION VESTIBULAIRE: Notre capacité d’équilibre moteur décline dès 40 ans
Actualité publiée il y a 5 jours
CICATRISATION : Pourquoi elle est ralentie avec l’âge
Actualité publiée il y a 5 jours
OBÉSITÉ: Le récepteur qui favorise l’action satiété des fibres
Actualité publiée il y a 5 jours
COCAÏNE: Un nouveau test rapide pour la détecter
Actualité publiée il y a 5 jours
PARENTALITÉ: La réponse émotionnelle du père affecte le comportement de l’enfant
Actualité publiée il y a 9 jours
L’ALCOOL fait-il grossir ?
Actualité publiée il y a 8 jours
OBÉSITÉ: Pourquoi l’aspartame ne favorise pas la perte de poids, au contraire
Actualité publiée il y a 11 jours
PHOBIES: La récompense, la meilleure des thérapies ?
Actualité publiée il y a 8 jours
SOMNOLENCE POST-PANDRIALE: La faute aux protéines et au sel!
Actualité publiée il y a 12 jours
GRAISSE ABDOMINALE: 53 variantes génétiques qui font le risque cardiométabolique
Actualité publiée il y a 12 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques