35307 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico

PLACEBOS: Prescrits bien plus souvent qu’on ne le pense !


Actualité publiée le 22-03-2013
PLoS ONE

97%, c’est la proportion de médecins (britanniques) qui déclarent avoir prescrit des "placebos" à leurs patients, des placebos, au sens de traitements dont l’effet n’est pas prouvé face à une pathologie donnée, au sens d’examens superflus ou au sens de médicaments sans principe actif. Ces résultats, publiés dans l’édition du 20 mars de la revue PLoS ONE, suggèrent que la prescription et l’utilisation des placebos sont plus répandues qu’on ne le pense –ici au Royaume-Uni- et surtout, que les médecins eux-mêmes, pensent encore que les placebos peuvent « aider » les patients.

Ces chercheurs des universités d'Oxford et de Southampton ont interrogé en ligne 783 médecins et constatent que, au moins une fois au cours de leur carrière,  

·         97% des médecins ont utilisé des traitements placebos au sens du « mésusage » : Il s’agit de traitements dont l’effet n’est pas démontré face à la pathologie à traiter (comme, par ex., des antibiotiques pour traiter une infection virale), ou plus communément, d’examens physiques ou d’analyses biologiques prescrites uniquement pour rassurer les patients.

·         12% ont utilisé des placebos, au sens de supposés médicaments sans aucun principe actif.

 

« Les médecins ne cherchent pas à tromper les patients», explique le Dr Jeremy Howick, co-auteur de l'étude, « ils croient clairement que les placebos peuvent aider les patients ». Quel que soit le « type » de placebo considéré, l’objectif pour le médecin est d’induire un effet psychologique et rassurer un patient en demande de traitement ou d’examen. Cependant, seul un médecin sur 3 se déclare d’accord, pour rassurer un patient, pour prescrire un placebo sans principe actif, alors que 84% jugent acceptable de prescrire un examen ou un médicament à principe actif pour rassurer les patients.

 

Cette utilisation et acceptation généralisées des placebos est compatible avec les précédentes études menées, bien qu’en contradiction avec l’éthique, les preuves scientifiques, la réduction des dépenses de santé.  Pourtant l’étude montre « la bonne foi «  des médecins dans un objectif de soulager les patients. Des résultats qui suggèrent la nécessité de communiquer sur la prescription à bon escient, tant auprès des médecins que des patients.

 

Source: PLoS ONE March 20, 2013 doi:10.1371/journal.pone.0058247 Placebo Use in the United Kingdom: Results from a National Survey of Primary Care Practitioners

Lire aussi: PLACEBO: Le mystère de l’effet enfin élucidé?

PLACEBO : ça marche, même en toute connaissance de cause ? -


Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité a été publiée le 22/03/2013 par P. Bernanose, D. de publication, avec la collaboration
de P. Pérochon, diététicien-nutritionniste, coordinateur éditorial.

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Médicament
Espace médecin
SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
PLAIES POST-OP fermées: Les pansements permettent-ils de prévenir l'infection?
Actualité publiée il y a 8h56mn
ADDICTIONS aux drogues: Des bénéfices des Activités Physiques Adaptées
Actualité publiée hier
SANTÉ au QUOTIDIEN: Quand le fitbit devient patch physique et biologique
Actualité publiée hier
SOLEIL et U.V.: Optez pour la connaissance, pas pour l’insouciance
Actualité publiée hier
CICATRISATION: Un nouveau polymère hémostatique à base de verre bioactif
Actualité publiée hier
PLAIES HÉMORRAGIQUES: AMM américaine pour la seringue d’urgence aux 92 éponges
Actualité publiée hier
OBÉSITÉ: Le ballon gastrique et bariatrique confirme ses bénéfices
Actualité publiée il y a 2 jours
LOMBALGIE aiguë: Les analgésiques sont-ils efficaces?
Actualité publiée il y a 2 jours
INSUFFISANCE CARDIAQUE: Elle menace un patient sur 4 victimes de crise cardiaque
Actualité publiée il y a 2 jours
DIABÈTE: Une carence en légumes verts contribue à la pathogenèse
Actualité publiée il y a 2 jours
MICROBIOTE et COGNITION: Une flore intestinale saine pour un esprit vif
Actualité publiée il y a 2 jours
ZIKA et microcéphalie: Le virus s’attaque aussi aux yeux des bébés
Actualité publiée il y a 2 jours
DÉVELOPPEMENT: Les pleurs de l’enfant aiguisent notre flexibilité cognitive
Actualité publiée il y a 2 jours
e-CIGARETTE: Il faut être fumeur pour l'adopter
Actualité publiée il y a 2 jours
INSUFFISANCE CARDIAQUE: Un patient sur 3 hospitalisés ne retournera pas travailler
Actualité publiée il y a 2 jours
La FIBROMYALGIE associée à la dysfonction sexuelle
Actualité publiée il y a 3 jours
CANCER: Un mode de vie plus sain peut réduire le risque de moitié
Actualité publiée il y a 6 jours
THÉRAPIE FŒTALE: Une innovation thérapeutique à pratiquer avec précaution
Actualité publiée il y a 5 jours
MORTALITÉ: 5 facteurs tueurs cachés dont on ne parle pas assez
Actualité publiée il y a 8 jours
REFLUX GASTRO-ŒSOPHAGIEN (RGO): Et si l’acidité n’était pas responsable?
Actualité publiée il y a 8 jours
FIBROMYALGIE: L’oxygénothérapie hyperbare confirmée comme un traitement fiable
Actualité publiée il y a 7 jours
STRESS POST-TRAUMA: Pourquoi les victimes revivent toujours leurs traumatismes passés
Actualité publiée il y a 6 jours
ALIMENTATION: Et si supprimer les graisses était mauvais pour la santé?
Actualité publiée il y a 4 jours
ICTÈRE du nouveau-né: La photothérapie accroît-elle le risque de cancer pédiatrique?
Actualité publiée il y a 4 jours
OBÉSITÉ: Elle contamine tous les organes distants même le cerveau
Actualité publiée il y a 4 jours
GÉNOME: L’ADN poubelle trahi par ses interactions
Actualité publiée il y a 5 jours
AVC: L’aspirine pour traiter l’accident ischémique transitoire (AIT)
Actualité publiée il y a 5 jours
PLAIES SUPERFICIELLES: La LED bleue pour mieux photocoaguler
Actualité publiée il y a 5 jours
OSTÉOPOROSE: Après 65 ans, le test de densité osseuse s’impose
Actualité publiée il y a 4 jours
GROSSESSE: De nouvelles recos de supplémentation en acide folique
Actualité publiée il y a 4 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques