36201 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico
publicité

AUTISME: Une paternité de plus en plus tardive responsable du nombre de cas?


Actualité publiée le 23-08-2012
Nature

Un doublement du taux de mutations paternelles de novo tous les 16 ans, avec une augmentation moyenne de 2 mutations par an, cette étude de séquençage génomique montre, pour la première fois, l’importance de l’âge du père à la conception, sur le risque de maladies comme la schizophrénie et l'autisme chez l’enfant. Cette étude menée par deCODE Genetics, une société islandaise d’analyse génomique et publiée dans l’édition du 23 août de la revue Nature contredit l’idée générale qu’un homme peut concevoir, sans risque important, un enfant à tout âge.

Ce sont ces mutations dites de novo, car non présentes chez les parents. Alors que des études précédentes ont déjà associé ces mutations de novo à l'autisme et la schizophrénie et que l’influence de l’âge du père sur le taux de mutations de novo a déjà été suggérée, cette étude est la première à quantifier le risque potentiel lié à l’âge des deux parents et montre, en particulier, l'importance dominante de l'âge du père sur le risque de ces troubles du développement.

Les chercheurs ont étudié les taux de mutation du génome entier par séquençage génomique, de 78 trios père-mère-enfant islandais. Sur les 78 enfants suivis, 44 étaient atteints de troubles du spectre autistique et 21 de schizophrénie.

Une évolution significative du taux de mutation chez le père, avec l'âge : A l’analyse génomique, les chercheurs constatent, une évolution significative du taux de mutation chez le père, avec l'âge : Les chercheurs ont calculé le taux de mutation du père selon son âge - Par exemple, un père âgé de 30 ans présente en moyenne un taux de mutation de novo de 1,20 × 10-8 par nucléotide par génération-. Ils montrent que les taux de mutation chez l’enfant sont dominés par l'âge du père à la conception de l'enfant et que la quasi-totalité des mutations de novo (87% à 97%) chez l’enfant est donc liée à l’âge du père.  

L'effet est estimé à une augmentation d'environ 2 mutations par an et à un doublement des mutations paternelles tous les 16,5 ans. Ainsi, un homme de 40 ans va transmettre, via son sperme, 2 fois plus de mutations à ses enfants, par rapport à un homme de 24 ans.

 

L'âge du père serait ainsi plus important que celui de la mère quand il s'agit du risque de certains troubles comme l'autisme chez les enfants, en raison de l’augmentation du nombre de nouvelles mutations génétiques transmises à l’enfant avec l'âge du père au moment de la conception. Des résultats qui peuvent expliquer l’augmentation de l’incidence de l’autisme et d’autres troubles du développement et qui vont à l’encontre de l’idée que les hommes peuvent concevoir un enfant à tout âge. Avec le vieillissement de la population, notre étude ouvre une vraie question de santé publique, concluent les auteurs.

Source: Nature, Aug. 23, 2012 Nature 488,471–475 doi: 10.1038/nature11396 Rate of de novo mutations and the importance of father’s age to disease risk

Accéder aux dernières actualités sur l’Autisme , la Schizophrénie

Accéder au Dossier Vaincre l'autisme (1/5) de Santé log : Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier


Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Neuro
SHARE :
publicité
Consulter toutes nos actualités
HÔPITAL : Pourquoi les patients en sortent contre avis médical ?
Actualité publiée hier
ACUPUNCTURE : L’alternative analgésique même en urgence
Actualité publiée hier
GRIPPE AVIAIRE : La prochaine pandémie est-elle à 3 mutations près ?
Actualité publiée hier
ARTHRITE PSORIASIQUE : 2 thérapeutiques contre les symptômes articulaires et dermatologiques
Actualité publiée hier
GROSSESSE: L'expression abdominale, un geste risqué toujours pratiqué
Actualité publiée il y a 2 jours
OBÉSITÉ INFANTILE : La bonne alimentation est avant tout un apprentissage cognitif
Actualité publiée il y a 2 jours
ECZÉMA : Une manifestation cardiovasculaire ?
Actualité publiée il y a 2 jours
AUTISME : Pourquoi le contact visuel est difficile
Actualité publiée il y a 2 jours
ULCÈRE VEINEUX : Rosidal® K, une nouvelle donne dans la compression médicale
Actualité publiée il y a 3 jours
JUMEAUX : Mais pourquoi l’un est-il plus petit que l'autre ?
Actualité publiée il y a 3 jours
SÉDENTARITÉ : 19 ans ou 60 ans, mêmes comportements !
Actualité publiée il y a 3 jours
GROSSESSE : Obésité maternelle et risque de malformations congénitales
Actualité publiée il y a 3 jours
DIABÈTE et PERTE de POIDS : Pourquoi le régime végé nous fait plus léger
Actualité publiée il y a 5 jours
INFLAMMATION et MALADIE MENTALE : Un lien mystérieux enfin décrypté
Actualité publiée il y a 4 jours
PARENTALITÉ : Pourquoi une mère donnerait sa vie pour ses enfants
Actualité publiée il y a 7 jours
CANCER : Un antibiotique et la vitamine C pour tuer les cellules cancéreuses
Actualité publiée il y a 8 jours
CERVEAU : Il a l'intelligence de compenser avec l'âge
Actualité publiée il y a 10 jours
CANCER du CERVEAU : L’acide oléique de l’huile d’olive en prévention
Actualité publiée il y a 7 jours
PARENTALITÉ : Guerre des mères, guerre des nerfs
Actualité publiée il y a 4 jours
TABAGISME : Actif ou passif, il enfume les articulations
Actualité publiée il y a 4 jours
DOULEUR CHRONIQUE : Nouvelles preuves d’efficacité de la thérapie cognitive
Actualité publiée il y a 4 jours
ANTIBIOTIQUES à l’HÔPITAL : Trop d’automatismes, trop d’effets indésirables
Actualité publiée il y a 5 jours
ALZHEIMER: Diagnostiquer le déclin cognitif à 4 ans
Actualité publiée il y a 5 jours
DYSTROPHIE et MYOPATHIE : Découverte d'un gène clé de régénération musculaire
Actualité publiée il y a 5 jours
TABAGISME : Lorsque l’ADN est touché, aujourd’hui ça se voit
Actualité publiée il y a 7 jours
ASPIRINE : Éviter le risque de saignement chez les plus âgés
Actualité publiée il y a 8 jours
SYNDROME de SJÖGREN : L’infection bactérienne qui augmente le risque
Actualité publiée il y a 8 jours
SOMMEIL : Apnée et insomnie mènent à la neurasthénie
Actualité publiée il y a 8 jours
Transplantation du MICROBIOTE FÉCAL : Elle ne dure que 2 ans
Actualité publiée il y a 9 jours
SANTÉ PUBLIQUE : Le surpoids aussi dangereux que l’obésité
Actualité publiée il y a 9 jours
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques