35314 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico

Maladie de LYME: A la recherche des gènes bactériens responsables de la virulence


Actualité publiée le 02-11-2012
PLoS ONE

Des chercheurs de l'Université du Texas Health Science Center à Houston (UTHealth) ont identifié les gènes bactériens qui confèrent à la bactérie de la maladie de Lyme sa contagiosité, sa virulence et sa rémanence. Cette découverte, présentée dans l’édition du 25 octobre de la revue PLoS ONE, pourrait faire progresser considérablement le diagnostic et le traitement de cette maladie, qui touche environ 15.000 Français chaque année.

Borrelia burgdorferi, la bactérie transmise par les tiques cause la maladie de Lyme, dont les symptômes incluent la fatigue, la douleur, la perte de mémoire ou de concentration et, chez certains patients, arthrite inflammatoire, douleurs articulaires, musculaires, lupus… fait chaque année en France entre 12.000 et 15.000 victimes. Si son incidence est en augmentation de 10% en Europe, la maladie de Lyme reste  mal et difficilement diagnostiquée et sans protocole particulier de traitement.

«Nous pensons que ce sera l'une des publications les plus significatives sur la maladie de Lyme pour les prochaines années. Cette approche globale permettra de faire avancer la recherche y compris sur d'autres pathogènes ayant des propriétés similaires », a commenté le Pr Steven Norris, auteur principal de l'étude. Ces chercheurs de l’UT, les Drs Tao Lin et Steven Norris, ont développé une nouvelle technique qui leur a permis de tester 15 fois plus de gènes bactériens que les précédentes évaluations réalisées au cours des 30 dernières années. L’objectif était de déterminer leur rôle dans l'infection et élucider le mystère de la façon dont la bactérie Borrelia burgdorferi, en forme de spirale, cause la maladie de Lyme,  peut envahir presque tous les tissus chez les humains ou les animaux et déclencher une infection qui dure de quelques mois à plusieurs années.

Les chercheurs ont « disséqué » le mécanisme de la pathogenèse chez les mammifères et les tiques en effectuant des tests sur les 1.739 gènes de la bactérie pour voir quels gènes possédaient une incidence sur la capacité du micro-organisme à propager la maladie. Les chercheurs ont muté les gènes bactériens et mesuré l'impact dans un modèle d'infection de la souris. 4.479 bactéries mutées ont ainsi été isolées et caractérisées. 790 gènes ont été désactivés dans une période de temps relativement courte. 601 autres gènes ont été identifiés comme des gènes candidats essentiels. Parmi ces gènes jugés importants pour l'infection sur la souris, des gènes impliqués dans la motilité et la chimiotaxie... Une nouvelle « bibliothèque » qui pourrait permettre de conduire à terme, à une évaluation efficace des rôles des différents gènes de B. burgdorferi dans le cycle infectieux et la pathogenèse de la maladie de Lyme.

Avec le temps, une telle compréhension des facteurs génétiques de virulence pourrait permettre de développer des candidats vaccins, de meilleurs outils de diagnostic et dpeut-être même, des médicaments ciblés, concluent les auteurs.

Source: PLoS ONE October 25, 2012 doi:10.1371/journal.pone.0047532 Analysis of an ordered comprehensive STM mutant library in infectious Borrelia burgdorferi: insights into the genes required for mouse infectivity.”(Visuels bactérie CDC)

Accéder aux dernières actualités sur la Maladie de Lyme


Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité a été publiée le 02/11/2012 par P. Bernanose, D. de publication, avec la collaboration
de P. Pérochon, diététicien-nutritionniste, coordinateur éditorial.

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Rhumato
Neuro
SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
ORTHODONTIE: L’alternative sans métal, invisible et numérique
Actualité publiée il y a 7h11mn
SOMMEIL de l'Enfant: Alors, faut-il laisser pleurer les bébés?
Actualité publiée il y a 3 jours
ÉVOLUTION: Trop de sexe provoque un changement des organes génitaux
Actualité publiée il y a 3 jours
MICROBIOTE et COGNITION: Une flore intestinale saine pour un esprit vif
Actualité publiée il y a 6 jours
FIBROMYALGIE: Prévenir et traiter par thérapie cognitivo-comportementale
Actualité publiée il y a 1h59mn
HYPERTENSION: La mélatonine réduit la pression et calme la fréquence
Actualité publiée hier
TABAGISME MATERNEL: Risque épigénétique à vie de troubles du comportement chez l’enfant
Actualité publiée il y a 11h09mn
STATINES: En prophylaxie pour les personnes âgées?
Actualité publiée hier
CONTRACEPTION: Pilule du lendemain, une délivrance simplifiée en santé scolaire
Actualité publiée hier
ANTIBIORÉSISTANCE: CRE, la superbactérie qui inquiète les experts américains
Actualité publiée il y a 2 jours
ZIKA: Le microbiote en cause dans la transmission de la mère au fœtus
Actualité publiée il y a 2 jours
NEURO: Routine ou exception? Le cerveau entre pilote automatique et accélération
Actualité publiée il y a 2 jours
SUICIDE chez les jeunes: Le stress de l'examen, un facteur à ne pas sous-estimer
Actualité publiée hier
CANCER du POUMON: Dépistage systématique et ciblé pour améliorer la survie de 73%
Actualité publiée hier
TRANSFUSION: Mieux préserver les globules, éliminer les effets indésirables
Actualité publiée il y a 2 jours
ALCOOL: Et si le rituel de consommation était aussi bon que la boisson?
Actualité publiée il y a 3 jours
GROSSESSE: 1 portion de fruits de plus par jour, c’est 1 point de Q.I. de plus pour l’enfant
Actualité publiée il y a 4 jours
FERTILITÉ: La dépression, l'ennemi psychobiologique de la conception
Actualité publiée il y a 4 jours
PLAIES POST-OP fermées: Les pansements permettent-ils de prévenir l'infection?
Actualité publiée il y a 4 jours
ADDICTIONS aux drogues: Des bénéfices des Activités Physiques Adaptées
Actualité publiée il y a 5 jours
SANTÉ au QUOTIDIEN: Quand le fitbit devient patch physique et biologique
Actualité publiée il y a 5 jours
SOLEIL et U.V.: Optez pour la connaissance, pas pour l’insouciance
Actualité publiée il y a 5 jours
CICATRISATION: Un nouveau polymère hémostatique à base de verre bioactif
Actualité publiée il y a 5 jours
PLAIES HÉMORRAGIQUES: AMM américaine pour la seringue d’urgence aux 92 éponges
Actualité publiée il y a 5 jours
OBÉSITÉ: Le ballon gastrique et bariatrique confirme ses bénéfices
Actualité publiée il y a 6 jours
LOMBALGIE aiguë: Les analgésiques sont-ils efficaces?
Actualité publiée il y a 6 jours
INSUFFISANCE CARDIAQUE: Elle menace un patient sur 4 victimes de crise cardiaque
Actualité publiée il y a 6 jours
DIABÈTE: Une carence en légumes verts contribue à la pathogenèse
Actualité publiée il y a 6 jours
ZIKA et microcéphalie: Le virus s’attaque aussi aux yeux des bébés
Actualité publiée il y a 6 jours
DÉVELOPPEMENT: Les pleurs de l’enfant aiguisent notre flexibilité cognitive
Actualité publiée il y a 6 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques