35963 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico

NEURO: Comment le cerveau décide qu’il est temps de faire une pause


Actualité publiée le 05-02-2013
PNAS

C’est une équipe française de l’Inserm qui nous apporte, dans les Actes de l’Académie des Sciences américaine (PNAS) cet éclairage sur la manière dont notre cerveau décide qu’il est temps d’arrêter. Cette décision qui s'articule autour d’un signal spécifique dans l’insula gagne en intensité avec l’effort mais prend également en compte le gain espéré.

Une théorie classique du processus de décision serait que le cerveau évalue les coûts et les bénéfices de l'effort exercé à un moment donné. Mais comment décide-t-il qu’il est temps d’arrêter un travail ? L’équipe de recherche de l‘Inserm, menée par Mathias Pessiglione, a émis l'hypothèse que l'intensité puis la dissipation d'un signal du cerveau déclenche cette décision d'arrêt et de reprise. Pour tester leur hypothèse, les auteurs ont invité 39 participants à serrer une poignée en échange d'un paiement proportionnel à la durée de leur effort. L'intensité de l'effort s’affichait sur un écran d'ordinateur comme un thermomètre et les participants devaient garder un niveau supérieur à un certain seuil pour gagner de l'argent. Durant l’expérience, les auteurs enregistraient par IRMf (imagerie par résonance magnétique fonctionnelle) et MEG (Magnétoencéphalographie), l'activité cérébrale des participants.

Le cerveau prend en compte les bénéfices mais évite l'épuisement : Les chercheurs identifient un signal dans l'insula postérieure, une région du cerveau impliquée dans la perception de douleur, qui s’accumule au cours de la montée de l'effort puis se dissipe durant la détente. Plus la difficulté de la tâche augmente, plus l'accumulation du signal s’accélère. Cependant les auteurs constatent aussi qu’une incitation financière va ralentir l'accumulation du signal et accélérer sa dissipation pendant le repos comme si elle minimisait l’effort. Ainsi, la courbe du signal cérébral varie en fonction de l’effort mais aussi de la récompense attendue de cet effort. Ces résultats suggèrent un mécanisme cérébral qui prend en compte les avantages tout en évitant l'épuisement, expliquent les auteurs.

En vitesse de croisière, le cerveau calibrerait ainsi, en permanence, son seuil d’épuisement en regard du gain possible mais, en situation de motivation, il serait prêt à repousser ses limites en régulant la sensibilité de cette zone du cerveau en fonction du bénéfice espéré.

Source: PNAS 2013 January 22, 2013, doi:10.1073/pnas.1211925110 Neurocomputational account of how the human brain decides when to have a break (Visuel © Yuri Arcurs - Fotolia.com)


Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité a été publiée le 05/02/2013 par P. Bernanose, D. de publication, avec la collaboration
de P. Pérochon, diététicien-nutritionniste, coordinateur éditorial.

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Neuro
SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
GROSSESSE et ANTI-ÉPILEPTIQUES : L’étude qui veut rassurer
Actualité publiée il y a 2h28mn
COGNITION PERSÉVÉRANTE : Pourquoi il ne faut pas rapporter ses problèmes de travail à la maison
Actualité publiée il y a 2h26mn
FIBROMYALGIE : L'ostéomyélite chronique, un vrai facteur déclencheur
Actualité publiée il y a 2h21mn
SOIN des PLAIES : Des nanoparticules d'argent au chocolat
Actualité publiée il y a 2h24mn
STRESS : Ce qui ne te tue pas te rend plus fort
Actualité publiée il y a 6 jours
OBÉSITÉ: Perdre du poids après la ménopause, c’est possible !
Actualité publiée il y a 6 jours
OBÉSITÉ, FOIE GRAS : Du fructose des sodas à la maladie du foie, il n’y a qu’un pas
Actualité publiée il y a 4 jours
EXERCICE PHYSIQUE: Les neurones s'y mettent aussi
Actualité publiée il y a 7 jours
PHOBIES: L'exposition inconsciente aux stimuli, la meilleure des thérapies?
Actualité publiée il y a 3 jours
ALZHEIMER et démences : Inhiber une seule protéine pour inverser la maladie
Actualité publiée il y a 2 jours
INSUFFISANCE CARDIAQUE : 3.000 pas en 30 mn pour s'éloigner de l’infarctus
Actualité publiée hier
FIBROMYALGIE : Le régime alimentaire peut-il changer la donne ?
Actualité publiée hier
CANCER du SEIN : Pourquoi il faut éviter le docétaxel
Actualité publiée il y a 2 jours
OBÉSITÉ INFANTILE : Mais quel est le poids réel de hérédité ?
Actualité publiée hier
PARKINSON : Cibler les mitochondries pour booster les neurones
Actualité publiée hier
PLAIES et VIEILLISSEMENT CUTANÉ : Le processus qui évite la cicatrice et comble les rides
Actualité publiée il y a 2 jours
DIABÈTE de type 1 : Un seul gène à modifier pour un nouveau pancréas ?
Actualité publiée il y a 2 jours
CRISE CARDIAQUE: L’anticancéreux qui régénère le tissu cardiaque
Actualité publiée il y a 2 jours
CERVEAU SOCIAL: Sans dopamine point d'attachement
Actualité publiée il y a 3 jours
MICROBIOME INTESTINAL : Façonné par les gènes, il fait le risque métabolique
Actualité publiée il y a 3 jours
OBÉSITÉ : Et si l’on faisait mentir les cellules de graisse ?
Actualité publiée il y a 3 jours
AUTISME : L’IRM cérébrale peut le dépister
Actualité publiée il y a 4 jours
ADDITIFS : Ils chamboulent le microbiome de la muqueuse aux bactéries intestinales
Actualité publiée il y a 4 jours
SCHIZOPHRÉNIE : La vitamine B à dose élevée permet de réduire les symptômes
Actualité publiée il y a 4 jours
MAL de DOS : Contre la douleur, Valium ou placebo, c’est idem
Actualité publiée il y a 5 jours
ALIMENTATION, OBÉSITÉ : Un seul excès suffit à casser le métabolisme
Actualité publiée il y a 5 jours
GROSSESSE : Pourquoi son déroulement dépend aussi du sexe du bébé
Actualité publiée il y a 5 jours
PLAIE DIABÉTIQUE: Comment les NETs sabotent la cicatrisation
Actualité publiée il y a 5 jours
Syndrome du CÔLON IRRITABLE : L’enzyme à inhiber pour inhiber les symptômes
Actualité publiée il y a 6 jours
MUSIQUE: Plaisir musical, sexuel ou alimentaire, même voie neurochimique
Actualité publiée il y a 6 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques