35244 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico

PSYCHO: Les femmes à l’écoute de leur corps sont bien dans leur peau


Actualité publiée le 12-02-2013
PLoS ONE

Être à l'écoute de son corps et avoir une meilleure connaissance de ses signaux corporels internes, comme de son rythme cardiaque par exemple, fait des femmes plus à l'aise avec leur corps et son image, selon cette étude de l’Université de Londres, publiée dans l’édition du 6 février de la revue PLoS ONE. Un signe d’équilibre ou, a contrario un marqueur de risque de trouble du comportement alimentaire, de dépression voire de dysfonction sexuelle.

Les Drs Vivien Ainley et Manos Tsakiris, psychologues à Université de Londres ont demandé à des étudiantes, volontaires, âgées de 19 à 26 ans, de se concentrer sur les battements de leur cœur, en «écoutant» leur corps. Leur précision dans ce test de perception du rythme cardiaque a été comparée à leur degré d'objectification -c'st-à-dire le fait de considérer leur corps comme un objet-sur 10 importants attributs du corps et à leur « estime de soi ». Les attributs à évaluer réunissaient à la fois des mesures objectives d’attractivité comme des mensurations, mais aussi des compétences, la santé et les niveaux d'énergie.

Troubles du comportement alimentaire, dépression et dysfonction sexuelle : «Les gens ont la capacité remarquable de pouvoir se percevoir du point de vue d'un observateur extérieur, cependant, certaines femmes vont développer une tendance excessive à considérer leur corps comme un objet, en négligeant de le valoriser pour sa compétence physique et sa santé», commentent les auteurs. Ces femmes "à degré élevé d'objectification" sont les plus vulnérables aux troubles de l'alimentation, à la dépression et à la dysfonction sexuelle.  En revanche, plus les femmes se montrent précises dans la perception des battements de leur cœur et plus elles sont "à l’écoute de leur corps », moins elles « voient » leur corps comme un objet et plus elles ont une image corporelle objective avec laquelle elles sont "à l'aise".

Le degré de conscience du corps est, en conclusion, un atout précieux pour la recherche sur l'auto-objectification et l’évaluation de la santé mentale chez les femmes.

Source: PLoS ONE February 6 2013 doi:10.1371/journal.pone.0055568 Body Conscious? Interoceptive Awareness, Measured by Heartbeat Perception, Is Negatively Correlated with Self-Objectification (Visuel© lilufoto - Fotolia.com)


Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité a été publiée le 12/02/2013 par P. Bernanose, D. de publication, avec la collaboration
de P. Pérochon, diététicien-nutritionniste, coordinateur éditorial.

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Neuro
SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
L’OBÉSITÉ peut-elle être contagieuse?
Actualité publiée hier
PSYCHO: Savez-vous vraiment qui sont vos vrais amis?
Actualité publiée hier
RÉHYDRATATION de l’ENFANT: Les mérites d'un simple jus de pomme
Actualité publiée hier
e-CIGARETTE: Elle stresse moins nos cellules cardiaques
Actualité publiée hier
CHOLESTÉROL: Plus besoin de jeuner avant le test?
Actualité publiée hier
CANCER du SEIN: 12 profils de susceptibilité génétique identifiés
Actualité publiée il y a 2 jours
MÉDECINE RÉGÉNÉRATIVE: Donner un coup de fouet aux cellules souches
Actualité publiée il y a 2 jours
TDAH: Le sommeil, un vrai problème chez les enfants hyperactifs
Actualité publiée il y a 2 jours
SCLÉROSE en plaques: Yoga et aquagym efficaces aussi contre ses symptômes
Actualité publiée il y a 3 jours
GAZ SARIN: De nouveaux antidotes antineurotoxiques en vue
Actualité publiée il y a 2 jours
TESTOSTÉRONE: Sa carence augmente aussi le risque de diabète
Actualité publiée il y a 3 jours
GROSSESSE et ANTIDÉPRESSEURS: Quand la dépression passe de la mère à l’enfant
Actualité publiée il y a 3 jours
PLAIES CHRONIQUES: Pour bien cicatriser, il faut soigner son stress
Actualité publiée il y a 3 jours
VIEILLISSEMENT: Ces enzymes clés capables de prolonger la durée de vie
Actualité publiée il y a 3 jours
ESPÉRANCE de VIE: Travailler plus longtemps permet de vivre plus longtemps
Actualité publiée il y a 6 jours
ROSACÉE: Le signe cutané d’un risque accru de démence
Actualité publiée il y a 5 jours
EXERCICE PHYSIQUE: Quelques minutes de pratique intense sont tout aussi bénéfiques
Actualité publiée il y a 9 jours
PUNAISES de LIT: Elles ont leurs préférences en matière de literie
Actualité publiée il y a 7 jours
COUPLE: Des relations sexuelles fréquentes conduisent-elles à une meilleure relation?
Actualité publiée il y a 5 jours
PARENTALITÉ: Les enfants de pères gays vont très bien, merci
Actualité publiée il y a 4 jours
TRANSITION OBSTÉTRICALE: La menace des maladies chroniques sur la survie des femmes pendant la grossesse
Actualité publiée il y a 4 jours
AUTISME: La fugue, un comportement retrouvé chez un enfant autiste sur 3
Actualité publiée il y a 4 jours
LAIT MATERNEL: Il booste le développement du cerveau chez le prématuré
Actualité publiée il y a 5 jours
BRÛLURE: Pourquoi et comment elle mène à la sepsis
Actualité publiée il y a 4 jours
MICROBIOTE INTESTINAL: Comment chez l’enfant il détermine l’immunité
Actualité publiée il y a 5 jours
ASTHME: Et si on essayait le yoga?
Actualité publiée il y a 5 jours
ALIMENTATION: Ces phosphates de la viande qui nous font prendre de l’âge
Actualité publiée il y a 5 jours
PIED DIABÉTIQUE: Le nouveau traitement par injection qui réduit le risque d’amputation
Actualité publiée il y a 6 jours
VIEILLISSEMENT: Le gène de la rousseur, la nouvelle piste anti-âge
Actualité publiée il y a 6 jours
NANOTECHNOLOGIE: Un thermomètre 20.000 fois plus petit qu'un cheveu
Actualité publiée il y a 7 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques