35240 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico

Etiquetage NUTRITIONNEL: Ceux qui lisent les étiquettes restent plus minces!


Actualité publiée le 14-09-2012
Agricultural Economics

Cette équipe internationale de scientifiques a regardé si, finalement, il existait une association entre le fait de lire les étiquettes des produits alimentaires et l'obésité, en particulier chez les femmes. Selon cette étude, réalisée à partir de données américaines et publiée dans l’édition du 13 septembre de la revue Agricultural Economics, les consommatrices qui consultent ces étiquettes…pèsent, en moyenne, tout de même, près de 4 kilogrammes de moins.

Les auteurs des Universités du Tennessee, de Santiago de Compostela et du Norwegian Institute for Agricultural Finance Research ont collaboré à cette étude sur la relation entre la lecture des étiquettes des aliments et l'obésité. Leurs résultats indiquent que l'indice de masse corporelle (IMC) de ces consommatrices lectrices est de 1,49% inférieur à celui de consommatrices qui n'y prêtent jamais attention. Une différence d’IMC qui se traduit par une réduction de 3,91 kg pour une femme d’1,62 m.

L’analyse a porté sur 25.640 données issues de l'Enquête National Health Interview (SNIS) menée par les US Centers for Disease Control and Prevention (CDC), sur la santé, l'alimentation et les habitudes d'achat. «Nous avons d'abord analysé le profil des consommatrices qui lisent l'étiquette nutritionnelle lors de l'achat, puis nous sommes passés à l’étude de la relation avec le poids», explique María Loureiro, auteur principal de l'étude, qui rappelle, qu’aux Etats-Unis, près de 37% de la population adulte souffre d’obésité et que sa prévalence atteint 17% chez les enfants et les adolescents.

L'équipe constate aussi que les fumeurs accordent beaucoup moins d'attention à cette information. S’informer sur les données nutritionnelles, implique le choix d’un mode de vie sain, que les fumeurs seraient donc naturellement moins enclins à adopter. Les citadins, probablement plus sensibilisés et plus inquiets pour leur santé prennent plus largement en compte l'information nutritionnelle, tout comme les consommateurs à niveau d’études secondaires. Alors que 58% des hommes les consultent « généralement », c’est le cas de 3 femmes sur 4. En moyenne, les femmes qui lisent l'information nutritionnelle ont un indice de masse corporelle de 1,48 points de moins, alors que cette différence est à seulement de 0,12 points chez les hommes.

Ces conclusions pourraient donc être utilisées comme un mécanisme pour prévenir l'obésité, avec des campagnes de promotion d’une utilisation généralisée de l'étiquetage nutritionnel sur les menus dans les restaurants et autres établissements publics.

Source: Agricultural Economics 43: 333, 2012. DOI: 10.1111/j.1574-0862.2012.00586.x.The effects of nutritional labels on obesity

Lire aussi: ÉTIQUETAGE ALIMENTAIRE : Un nouveau dépliant pour comprendre

Accéder à nos dossiers-Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Obésité de l'enfant (1/6)
Troubles du comportement alimentaire


Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité a été publiée le 14/09/2012 par P. Bernanose, D. de publication, avec la collaboration
de P. Pérochon, diététicien-nutritionniste, coordinateur éditorial.

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Nutrition
SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
CANCER du SEIN: 12 profils de susceptibilité génétique identifiés
Actualité publiée hier
MÉDECINE RÉGÉNÉRATIVE: Donner un coup de fouet aux cellules souches
Actualité publiée hier
TDAH: Le sommeil, un vrai problème chez les enfants hyperactifs
Actualité publiée hier
SCLÉROSE en plaques: Yoga et aquagym efficaces aussi contre ses symptômes
Actualité publiée il y a 2 jours
GAZ SARIN: De nouveaux antidotes antineurotoxiques en vue
Actualité publiée hier
TESTOSTÉRONE: Sa carence augmente aussi le risque de diabète
Actualité publiée il y a 2 jours
GROSSESSE et ANTIDÉPRESSEURS: Quand la dépression passe de la mère à l’enfant
Actualité publiée il y a 2 jours
PLAIES CHRONIQUES: Pour bien cicatriser, il faut soigner son stress
Actualité publiée il y a 2 jours
VIEILLISSEMENT: Ces enzymes clés capables de prolonger la durée de vie
Actualité publiée il y a 2 jours
ESPÉRANCE de VIE: Travailler plus longtemps permet de vivre plus longtemps
Actualité publiée il y a 5 jours
ROSACÉE: Le signe cutané d’un risque accru de démence
Actualité publiée il y a 4 jours
EXERCICE PHYSIQUE: Quelques minutes de pratique intense sont tout aussi bénéfiques
Actualité publiée il y a 8 jours
PUNAISES de LIT: Elles ont leurs préférences en matière de literie
Actualité publiée il y a 6 jours
COUPLE: Des relations sexuelles fréquentes conduisent-elles à une meilleure relation?
Actualité publiée il y a 5 jours
PARENTALITÉ: Les enfants de pères gays vont très bien, merci
Actualité publiée il y a 3 jours
TRANSITION OBSTÉTRICALE: La menace des maladies chroniques sur la survie des femmes pendant la grossesse
Actualité publiée il y a 4 jours
AUTISME: La fugue, un comportement retrouvé chez un enfant autiste sur 3
Actualité publiée il y a 3 jours
LAIT MATERNEL: Il booste le développement du cerveau chez le prématuré
Actualité publiée il y a 4 jours
BRÛLURE: Pourquoi et comment elle mène à la sepsis
Actualité publiée il y a 3 jours
MICROBIOTE INTESTINAL: Comment chez l’enfant il détermine l’immunité
Actualité publiée il y a 4 jours
ASTHME: Et si on essayait le yoga?
Actualité publiée il y a 5 jours
ALIMENTATION: Ces phosphates de la viande qui nous font prendre de l’âge
Actualité publiée il y a 5 jours
PIED DIABÉTIQUE: Le nouveau traitement par injection qui réduit le risque d’amputation
Actualité publiée il y a 6 jours
VIEILLISSEMENT: Le gène de la rousseur, la nouvelle piste anti-âge
Actualité publiée il y a 6 jours
NANOTECHNOLOGIE: Un thermomètre 20.000 fois plus petit qu'un cheveu
Actualité publiée il y a 6 jours
BINGE DRINKING: Un coupe-circuit cérébral contre les excès
Actualité publiée il y a 6 jours
POLLUTION et CANCERS: Les preuves s’accumulent contre les particules
Actualité publiée il y a 7 jours
DÉPRESSION: Ces nutraceutiques qui peuvent booster les antidépresseurs
Actualité publiée il y a 7 jours
CICATRISATION: Le polyphénol végétal qui accélère l'épithélialisation
Actualité publiée il y a 7 jours
FIBROMYALGIE: La musicothérapie rétablit une qualité de vie
Actualité publiée il y a 7 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques