35431 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico

GÉNOME: L’ADN poubelle dévoile son rôle dans l’assemblage des gènes


Actualité publiée le 08-01-2013
Nature Structural & Molecular Biology

Cette recherche de l'Université de Caroline du Nord dévoile le rôle régulateur important joué par l’«ADN poubelle», au sein de chacun de nos gènes. Alors que les premiers résultats de l’étude Encode sur l'organisation du génome humain attribuaient, pour la première fois, une fonction biologique à notre ADN dit « poubelle », cette nouvelle recherche de l’Université de Californie Los Angeles, publiée dans la revue Nature Structural & Molecular Biology, confirme et précise son influence sur l’assemblage de nos gènes.

En fait, elle révèle des bribes d'informations contenues dans ce junk ADN –qui ne code pas pour des protéines- qui peuvent modifier la façon dont un gène est assemblé. De petites séquences d'information génétique qui conditionnent le processus d’épissage du gène (ou son inhibition), c’est-à-dire le processus par lequel les ARN transcrits à partir de l'ADN vont être coupés et assemblés pour donner l’ARN final. Ainsi, dans un processus appelé épissage alternatif, un seul gène peut coder pour plusieurs protéines avec différentes fonctions biologiques et le génome humain avec ses 20.000 gènes peut ainsi gérer la synthèse d’un très nombre de protéines (Voir dessin ci-contre : un intron (en vert) est lié par l'intermédiaire de liaisons possibles aux exons par la gauche et la droite).  Enfin, un grand nombre de maladies sont causées par la dérégulation de l'épissage d’un gène au cours duquel le gène n'a pas été coupé et collé correctement.

Exons et introns : Le Pr Zefeng Wang, professeur adjoint de pharmacologie à l'École de médecine de l'UNC et auteur principal de l’étude explique simplement le processus en question en le comparant à un montage de film cinématographique dont on va supprimer ou remonter certaines séquences. Il rappelle que seuls 10% à 20% du génome code pour des protéines dans des régions « codantes » nommées « exons », les 80 à 90 autres % étant des régions intermédiaires étant nommées «introns». Seuls les exons peuvent être intégrés au sein de l'ARN final produit par le gène, alors que les introns sont coupés et détruits. Il explique que c’est pour cette raison que la recherche a surtout porté, jusqu’ici, sur  la séquence codante ou exons, alors, qu’en réalité, 90% de la séquence est cachée dans les introns du gène.

La découverte est donc celle d’introns qui régulent cet épissage, en recrutant des protéines qui vont soit favoriser, soit inhiber le processus d'épissage. Les chercheurs ont inséré un intron porteur de séquences ADN dans un gène codant pour une protéine fluorescente et montrent qu’il régule le processus d'épissage, peut modifier le type de codage de l'exon et la fonction des protéines.

Source: Nature Structural & Molecular Biology doi:10.1038/nsmb.2459 online 16 December 2012 A complex network of factors with overlapping affinities represses splicing through intronic elements (Visuel@ Zefeng Wang, PhD, UNC School of Medicine)

Lire aussi : GÉNOME: L’ADN poubelle, pas si junk que ça


Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité a été publiée le 08/01/2013 par P. Bernanose, D. de publication, avec la collaboration
de P. Pérochon, diététicien-nutritionniste, coordinateur éditorial.

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Recherche
SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
FIBROMYALGIE: Doubler le traitement pour diviser la douleur?
Actualité publiée il y a 5h04mn
OBÉSITÉ: L’impossibilité d’atteindre la récompense ou la satiété
Actualité publiée il y a 5h05mn
CANCER de l’OVAIRE: La biopsie liquide détecte la récidive avant la récidive
Actualité publiée il y a 5h01mn
PLAIES INFECTÉES: Un thermogel pour brûler les bactéries résistantes
Actualité publiée il y a 5h03mn
DÉPRESSION: Et si l’on travaillait l’action plutôt que la pensée?
Actualité publiée il y a 3 jours
ALCOOL: Le risque de cancer commence au premier verre
Actualité publiée il y a 3 jours
VITAMINE D: Soleil modérément, aliments et suppléments
Actualité publiée il y a 5 jours
DÉCLIN COGNITIF: L’exercice mental pour l’exécution, l’exercice physique pour la mémoire
Actualité publiée il y a 5 jours
SANTÉ MUSCULAIRE: Des extraits de grenade contre le vieillissement
Actualité publiée il y a 3 jours
CANCER de la PEAU: Remonter à la toute toute première cellule tumorale
Actualité publiée il y a 4 jours
VIH, VHB et VHC: Les TROD pour un dépistage combiné des populations à risque
Actualité publiée hier
HÔPITAL: No #PokemonGo, merci !
Actualité publiée hier
ALLAITEMENT MATERNEL: La lactoferrine réduit le risque d'infection chez le prématuré
Actualité publiée hier
TABAC, ALCOOL, on arrête tout en même temps!
Actualité publiée hier
MICROBIOME et ÉVOLUTION: Des millions d’années de symbiose entre nous et nos microbes
Actualité publiée il y a 2 jours
ÉPILEPSIE: Des neuroprotecteurs de la plasticité cérébrale
Actualité publiée hier
MALADIES de FAMILLE: Pas toujours héréditaires!
Actualité publiée il y a 2 jours
CRANBERRIES: Comment leurs flavanols repoussent les bactéries
Actualité publiée il y a 2 jours
ALZHEIMER: Son tout premier signe, un apport réduit de sang au cerveau
Actualité publiée il y a 2 jours
BRÛLURE et greffe de peau: Emprunter aux globules blancs leurs agents cicatrisants
Actualité publiée il y a 2 jours
VIH: Et s’il pouvait sauter du chimpanzé à l’Homme?
Actualité publiée il y a 4 jours
ALCOOL et DROGUE: Usage des parents et dépendance multigénérationnelle
Actualité publiée il y a 4 jours
ÉVOLUTION: Et si notre système immunitaire avait piloté notre comportement?
Actualité publiée il y a 4 jours
CONNECTOME: Toujours plus profond dans les entrailles de notre cerveau
Actualité publiée il y a 5 jours
ASTHME: Bloquer ADAM pour éviter les crises
Actualité publiée il y a 5 jours
RELATION MÉDECIN-PATIENT: De sa qualité dépend toute la qualité des soins
Actualité publiée il y a 6 jours
IST: Un spray nasal contre la chlamydia ?
Actualité publiée il y a 6 jours
OBÉSITÉ: La stimulation cérébrale contre les fringales?
Actualité publiée il y a 6 jours
VIH: Les décès baissent mais l’incidence augmente
Actualité publiée il y a 6 jours
SCLÉROSE en PLAQUES: L’anticorps-médicament qui barre la route aux lymphocytes
Actualité publiée il y a 7 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques