35223 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico

MALADIES INFECTIEUSES: La nouvelle piste de la tolérance immunitaire


Actualité publiée le 05-03-2012
Science

Ce nouveau regard est porté, dans l’édition du 24 février de la revue Science, par trois chercheurs, de l’institut Gulbenkian de Ciência (Portugal), de la Yale et de Stanford vers une troisième stratégie, jusque-là délaissée, la tolérance à l'infection. Car le système immunitaire protège des effets négatifs causés par l'agent pathogène. Les mécanismes sous-jacents à la réponse immunitaire pourraient bien ouvrir la voie à de nouvelles stratégies pour traiter de nombreuses maladies infectieuses.

Miguel Soares de l’Institut Gulbenkian de Ciência (Portugal), Ruslan Medzhitov de la Yale University School of Medicine and David Schneider de l’Université de Stanford nous expliquent les deux raisons possibles à l’échec thérapeutique face aux maladies infectieuses.

En cas d’invasion par des agents pathogènes (bactéries, virus ou parasites), que se passe-t-il ?  Le système immunitaire entre en action, par la détection, la destruction et finalement l’élimination de l'agent pathogène. Mais cette «résistance à l'infection» s’accompagne fréquemment de dommages collatéraux sur certains tissus vitaux de l'hôte (foie, rein, cœur et cerveau). Ces mêmes dommages peuvent avoir des conséquences mortelles, comme c'est le cas, par exemple, en cas de paludisme, de sepsis sévère et d'autres maladies infectieuses.

En revanche, la tolérance réduit l'impact nocif de l'infection et donc de la réponse immunitaire. Alors que la tolérance est un mécanisme bien étudié dans l'immunité des plantes, elle a été largement négligée chez les mammifères, dont les humains, précisent les auteurs. Toutes les connaissances sur les mécanismes moléculaires qui sous-tendent cette stratégie ont été obtenues par l’équipe de recherche de Miguel Soares, auteur principal de l’étude. L'équipe s’est intéressée à l'identification de mécanismes de tolérance spécifiques à certaines maladies mais aussi mécanisme général de la tolérance dont les effets protecteurs pourraient être exploités.

Résistance ou tolérance ? Là est la question : Il n’en reste pas moins que la résistance est, règle générale, le seul mécanisme considéré dans des études animales et humaines, quand l’hôte capitule face à l’infection, on met alors le système immunitaire en cause.  Ici, les auteurs nous expliquent que ce n'est pas toujours le cas et font la distinction entre la résistance –qui n'a pas échoué- et la tolérance –qui peut aussi être dans ce cas, la cause de morbidité et de la mortalité par maladies infectieuses-. Cette distinction pourrait dicter le choix des approches thérapeutiques. Lorsque le problème principal est l’échec de la tolérance, alors stimuler le système immunitaire ou administrer des antibiotiques seront probablement inefficaces. Dans ce cas, il faudrait peut-être mieux regarder du côté de l'amélioration de la tolérance. Une piste, certes théorique, mais claire, vers  l’efficacité dans la lutte contre les maladies infectieuses, inflammatoires et auto-immunes.

Source: Science 24 February 2012: 936-941. DOI:10.1126/science.1214935 Disease Tolerance as a Defense Strategy  (Visuel : Les agents pathogènes peuvent endommager les tissus de l'hôte. Le système immunitaire réduit la charge pathogène par des mécanismes de résistance-vignette Plasmodium CDC.)

Lire aussi : INFECTIONS: Inactiver un gène pour stimuler le système immunitaire?

VIH : Comment de rares individus, «suppresseurs d’élite», résistent à l’infection -

Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité a été publiée le 05/03/2012 par P. Bernanose, D. de publication, avec la collaboration
de P. Pérochon, diététicien-nutritionniste, coordinateur éditorial.

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Recherche
Infection- Plaies et cicatrisation
SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
PIED DIABÉTIQUE: Le nouveau traitement par injection qui réduit le risque d’amputation
Actualité publiée hier
VIEILLISSEMENT: Le gène de la rousseur, la nouvelle piste anti-âge
Actualité publiée hier
NANOTECHNOLOGIE: Un thermomètre 20.000 fois plus petit qu'un cheveu
Actualité publiée hier
BINGE DRINKING: Un coupe-circuit cérébral contre les excès
Actualité publiée hier
PUNAISES de LIT: Elles ont leurs préférences en matière de literie
Actualité publiée hier
POLLUTION et CANCERS: Les preuves s’accumulent contre les particules
Actualité publiée il y a 2 jours
DÉPRESSION: Ces nutraceutiques qui peuvent booster les antidépresseurs
Actualité publiée il y a 2 jours
CICATRISATION: Le polyphénol végétal qui accélère l'épithélialisation
Actualité publiée il y a 2 jours
FIBROMYALGIE: La musicothérapie rétablit une qualité de vie
Actualité publiée il y a 2 jours
DOULEUR: Le lien social nous apporte plus d’endorphines que la morphine
Actualité publiée il y a 3 jours
EXERCICE PHYSIQUE: Quelques minutes de pratique intense sont tout aussi bénéfiques
Actualité publiée il y a 3 jours
L'OBÉSITÉ INFANTILE sévère touche désormais plus de 4 millions de jeunes américains
Actualité publiée il y a 3 jours
Pas assez de SOMMEIL, trop de cholestérol!
Actualité publiée il y a 3 jours
CANCER: Des nanoparticules équipées pour désarmer la tumeur
Actualité publiée il y a 3 jours
GRIPPE: Un risque d’émergence d’une nouvelle souche porcine
Actualité publiée il y a 4 jours
ULCÈRE du PIED DIABÉTIQUE: Pourquoi l’attitude du patient est déterminante
Actualité publiée il y a 4 jours
GROSSESSE: L’embryon se défend tout seul contre ses cellules défectueuses
Actualité publiée il y a 4 jours
TRAUMA CÉRÉBRAL: L’évaluer par simple test sanguin
Actualité publiée il y a 4 jours
FRUCTOSE: Il modifie des centaines de gènes du cerveau
Actualité publiée il y a 6 jours
ASPIRINE: Au quotidien et à faible dose, finalement une panacée contre le cancer?
Actualité publiée il y a 8 jours
MODE DE VIE: Pourquoi tous les seniors devraient avoir un chien
Actualité publiée il y a 10 jours
SANTÉ MENTALE: Quelle efficacité de la pensée positive?
Actualité publiée il y a 11 jours
SEXUALITÉ: L'absence de perspectives entraîne des choix plus risqués
Actualité publiée il y a 8 jours
VITAMINE D: L’absence de carence tient le cancer à distance
Actualité publiée il y a 9 jours
Transplantation du MICROBIOTE FÉCAL: Elle altère le fonctionnement du cerveau
Actualité publiée il y a 5 jours
SOMMEIL: La première nuit, loin de chez lui, le cerveau reste en alerte
Actualité publiée il y a 5 jours
MUSCULATION: Entretenir son capital musculaire, c’est prolonger son espérance de vie
Actualité publiée il y a 6 jours
RÉGIME MÉDITERRANÉEN: Il limite les récidives chez les patients cardiaques
Actualité publiée il y a 6 jours
CICATRISATION et esthétique: Quelles mesures pour réduire la cicatrice ?
Actualité publiée il y a 6 jours
FIBROMYALGIE: La migraine aggrave et déclenche ses symptômes
Actualité publiée il y a 6 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques