35488 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico

Recherches H5N1: Retarder leur publication pour mieux rassurer


Actualité publiée le 18-02-2012
OMS-Science

Un accord assez fort sur la divulgation complète, à terme, des 2 études et sur la poursuite des recherches s’était dégagé de la réunion d’experts qu’organisait l’OMS les 16 et 17 février à Genève, allant contre la recommandation de l’agence américaine de biosécurité. Mais au-delà de ce consensus de principe, il faudra attendre plusieurs semaines, le temps de pouvoir répondre aux inquiétudes de certaines institutions et du public, pour pouvoir publier.

Ce consensus global, jugé préférable par la majorité des experts réunis a été confirmé à l’issue de la réunion par Keiji Fukuda, porte-parole de l’OMS. Certains experts comme Anthony Fauci, directeur du NIH et Paul Keim président de la NSABB se sont exprimés en désaccord avec la position générale de l'OMS. Rappelons que la NSABB avait bloqué la publication pour raison de biosécurité et alerté à plusieurs reprises sur le risque exceptionnellement élevé de publication sans conditions, des recherches sur la grippe aviaire.

La réunion organisée par l’OMS devait prendre une décision sur le principe de publication concernant les 2 études controversées portant sur les recherches sur le virus de la grippe aviaire H5N1 et le développement d’une souche hautement pathogène, transmissible à l’Homme, mais ses conclusions restent mitigées. 22 experts invités par l’OMS, tous reconnus au niveau international, dont Ron Fouchier de l’Erasmus MC (Pays-Bas) et Yoshihiro Kawaoka de l'Université du Wisconsin, coordinateurs des 2 études concernées, Paul Keim, président de l’Agence américaine de biosécurité (NSABB), les rédacteurs en chef des revues Nature et Science qui devaient publier les études, les représentants des 5 centres collaborateurs de l’OMS pour l'étude de la grippe, des représentants de l’Indonésie et du Vietnam, des pays touchés par le virus. Un expert des armes biologiques, Jérôme Singh, de la Nelson Mandela School of Medicine - Université de Durban, Afrique du Sud était également présent.

 

Prolonger le moratoire de plusieurs semaines : Si le groupe d’experts de premier plan et de hauts fonctionnaires de la santé publique, n'a pas de pouvoir de décision, il a recommandé que le moratoire actuellement en vigueur reste en place jusqu'à l’avancée voire l’aboutissement des discussions sur les questions de biosécurité. Mais, à terme, il a convenu que la totalité des informations provenant des études pourrait être bénéfique à la santé publique et à la recherche scientifique. Par ailleurs, ils précisent qu’il n'existe aucun mécanisme pour expurger les articles des données susceptibles de représenter un danger. Qui serait d’ailleurs habilité à effectuer ce travail et quels seraient les principes d'une telle censure, a interrogé le porte-parole de l'OMS, Keiji Fukuda.

L’OMS se donne donc plusieurs semaines pour étudier les différentes positions et leurs arguments,  répondre aux préoccupations du public, effectuer une analyse plus approfondie des questions de biosécurité soulevées par ces expériences, et réexaminer les conditions dans lesquelles ces recherches sur le virus sont menées.

Sources : Science (AAAS) Flu Experts—And One Ethicist—Debate Controversial H5N1 et WHO Meeting of Flu Experts Calls for Full Publication of Controversial H5N1 Papers OMS et WHO statement on new H5N1 influenza research (Visuels CDC)

Lire aussi :

GRIPPE AVIAIRE H5N1 et supervirus: L’OMS veut reprendre le «lead» -

Supervirus H5N1: Publier les études? Un risque d’une ampleur exceptionnelle! -

Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité a été publiée le 18/02/2012 par P. Bernanose, D. de publication, avec la collaboration
de P. Pérochon, diététicien-nutritionniste, coordinateur éditorial.

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Recherche
SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
OBÉSITÉ: Perilipine, la protéine qui favorise la dégradation des graisses
Actualité publiée il y a 6h08mn
CURE de JOUVENCE: La rapamycine à nouveau évoquée pour prolonger la vie
Actualité publiée il y a 6h09mn
SOMMEIL et APPRENTISSAGE : Les alterner permet de mieux mémoriser
Actualité publiée il y a 6h04mn
MÉNOPAUSE: Des facteurs de croissance cellulaire pour redémarrer les ovaires
Actualité publiée il y a 6h05mn
EXERCICE PHYSIQUE: Une bonne dose éloigne la psychose
Actualité publiée hier
VITAMINE D: Carence in utero et troubles de l’apprentissage chez l’enfant
Actualité publiée hier
ÉPILEPSIE: La pompe ionique qui éteint la crise au niveau du pixel neuronal
Actualité publiée hier
PARKINSON: Un biomarqueur non-invasif évident de l'efficacité du traitement?
Actualité publiée hier
MÉNOPAUSE: Thérapie hormonale, quel vrai risque de cancer du sein?
Actualité publiée il y a 2 jours
OBÉSITÉ: Elle guette particulièrement les patients à antécédents de cancer
Actualité publiée il y a 2 jours
ÉPILEPSIE: Les antiépileptiques fauteurs aussi de troubles psychotiques?
Actualité publiée il y a 2 jours
ARRÊT du TABAC: 3 mois d’abstinence pour retrouver sa dopamine!
Actualité publiée il y a 2 jours
CANCER de l’ŒSOPHAGE: Les brûlures d’estomac, signes d’un risque de cancer?
Actualité publiée il y a 3 jours
COUPLE: Le sommeil, un indicateur majeur de la qualité de la relation
Actualité publiée il y a 7 jours
ALZHEIMER: 4 facteurs de risque majeurs et modifiables
Actualité publiée il y a 9 jours
ALTRUISME: La bienveillance augmente après 45 ans !
Actualité publiée il y a 6 jours
Le MICROBIOME respiratoire du nouveau-né prédit sa santé pulmonaire à vie
Actualité publiée il y a 4 jours
APNÉE de la PRÉMATURITÉ: L’évolution inspire une bonne respiration aux bébés
Actualité publiée il y a 6 jours
ALZHEIMER: Des antibiotiques contre la démence?
Actualité publiée il y a 3 jours
CANCER de l’INTESTIN: Les omega 3 pour doubler les chances de survie
Actualité publiée il y a 3 jours
CICATRISATION: Les glandes sudoripares, l'arme secrète pour mieux cicatriser
Actualité publiée il y a 4 jours
PORPHYRIE: Sa sévérité directement liée à une protéine mutée
Actualité publiée il y a 3 jours
COUPLE: Le divorce suit-il une saisonnalité?
Actualité publiée il y a 5 jours
OBÉSITÉ: Peut-on concilier surpoids et bonne santé ?
Actualité publiée il y a 5 jours
Le MICROBIOME du nez révèle ses défenses contre Staphylococcus aureus
Actualité publiée il y a 5 jours
ALCOOLISME: L'envie de boire a sa signature génétique
Actualité publiée il y a 5 jours
DOULEUR: PZM21, un nouvel opioïde from scratch sans effet secondaire
Actualité publiée il y a 6 jours
OBÉSITÉ: Plus d’hormone de la satiété pour se sentir plus léger
Actualité publiée il y a 6 jours
OMEGA-3: Le cerveau, l’organe est le plus gras du corps humain, juste après le tissu adipeux
Actualité publiée il y a 5 jours
CANCER de la THYROÏDE: 70 à 80% des cas surdiagnostiqués
Actualité publiée il y a 7 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques