36202 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico
publicité

GROSSESSE: Un verre de vin par semaine suffit à réduire le Q.I. de l’enfant


Actualité publiée le 19-11-2012
PLoS ONE

Ce résultat, qui peut sembler alarmiste, vient d’être vérifié chez les enfants présentant certaines variantes génétiques de vulnérabilité aux effets nocifs de l'alcool. Cette étude britannique, constate qu’à l’âge de 8 ans, le Q.I. des enfants de ces mères consommatrices modérées et elles-aussi génétiquement vulnérables, est réduit en moyenne de 3,5 points. Ces conclusions, publiées dans l’édition du 14 novembre de la revue PLoS ONE, doivent constituer un avertissement supplémentaire sur les dangers de l’exposition à alcool, même modérée, pour le bébé à naître.

Les effets néfastes sur le bébé, d’une forte consommation d'alcool pendant la grossesse sont bien établis, mais les effets d’une consommation modérée d'alcool sont moins clairs. L’étude a porté sur des femmes enceintes et a mesuré l'impact de cette consommation d'alcool modérée sur le QI des bébés, plus tard dans la vie, à l’âge de 8 ans. Les chercheurs des Universités de Bristol, d’Oxford, de Leicester et de Nottingham en collaboration avec des chercheurs de l’Université de Queensland (Australie) ont pris en compte, dans leurs conclusions, les variations génétiques de la mère et de l’enfant qui pourraient affecter le métabolisme de l'alcool. Lorsqu’on consomme une boisson alcoolisée, l'alcool (éthanol) est converti en acétaldéhyde par un groupe d'enzymes, ce qui neutralise l'effet nocif de l'alcool. Les variations dans les gènes qui codent pour ces enzymes peuvent ainsi conduire à des différences dans la capacité des gens à métaboliser l'éthanol.

Un génotype de vulnérabilité: L’étude a porté sur les données de 14.541 femmes enceintes -dont 13.822 ont donné naissance à un seul bébé- participant à une cohorte britannique menée sur les facteurs environnementaux pouvant affecter la santé et le développement des enfants. Les femmes ont été interrogées sur leur consommation d'alcool à 18 puis 32 semaines de grossesse. Les chercheurs ont exclu de leur analyse 269 femmes qui déclaraient avoir consommé plus de 6 unités par semaine…Enfin, les chercheurs ont examiné les différences de génotype des mères et des bébés par séquençage de l'ADN.

-         Ces scientifiques constatent que 4 variantes génétiques chez l’enfant, liées au métabolisme de l’alcool, sont, en fin de compte, fortement liées au QI à l'âge de 8 ans.  

-         La différence entre le groupe le plus exposé et le groupe à plus faible risque génétique est estimée à près de 3,5 points de QI.

-         Et le QI de l'enfant baisse en moyenne de près de 2 points de moins pour chaque variante génétique « risque » présentée.

-         Cet effet n’est observé que chez les enfants de mères buveuses modérées (d’1 à 6 unités d'alcool par semaine). Les enfants de mères qui se sont abstenues de toute consommation d'alcool pendant leur grossesse ne présentent pas une baisse similaire de leur QI.

-         Une autre variante génétique associée au métabolisme de l'alcool cette fois chez les mères est associé avec un QI diminué de leur enfant, seulement chez les mères qui ont consommé de l’alcool durant leur grossesse.

 

Des résultats à fortes implications pour la santé publique, car ils s’appliquent à une consommation modérée. Et si les effets du génotype associé à cette consommation modérée semblent modestes, ils pourraient bien l’être moins lorsque la consommation dérape. En conclusion, il reste préférable d’éviter totalement l'alcool pendant la grossesse.

Source: PLoS One 7(11): e49407. doi:10.1371/journal.pone.0049407 online November 14 2012 Fetal Alcohol Exposure and IQ at Age 8: Evidence from a Population-Based Birth-Cohort Study (Visuel © Joanna Zielinska - Fotolia.com)

Lire aussi : ALCOOL et GROSSESSE: Encore in utero, le cerveau du bébé trinque

SAF : 1 femme sur 4 consomme encore de l’alcool pendant sa grossesse -


Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Santé de l'Enfant
SHARE :
publicité
Consulter toutes nos actualités
PSYCHO : Quand les émotions nous submergent
Actualité publiée hier
Maladie de HUNTINGTON : Le test sanguin qui prédit son apparition et suit sa progression
Actualité publiée hier
GROSSESSE : Apnée chez la mère et risque de réanimation à la naissance
Actualité publiée hier
HÔPITAL : Pourquoi les patients en sortent contre avis médical ?
Actualité publiée il y a 2 jours
ACUPUNCTURE : L’alternative analgésique même en urgence
Actualité publiée il y a 2 jours
GRIPPE AVIAIRE : La prochaine pandémie est-elle à 3 mutations près ?
Actualité publiée il y a 2 jours
ARTHRITE PSORIASIQUE : 2 thérapeutiques contre les symptômes articulaires et dermatologiques
Actualité publiée il y a 2 jours
GROSSESSE: L'expression abdominale, un geste risqué toujours pratiqué
Actualité publiée il y a 3 jours
OBÉSITÉ INFANTILE : La bonne alimentation est avant tout un apprentissage cognitif
Actualité publiée il y a 3 jours
ECZÉMA : Une manifestation cardiovasculaire ?
Actualité publiée il y a 3 jours
AUTISME : Pourquoi le contact visuel est difficile
Actualité publiée il y a 3 jours
ULCÈRE VEINEUX : Rosidal® K, une nouvelle donne dans la compression médicale
Actualité publiée il y a 4 jours
JUMEAUX : Mais pourquoi l’un est-il plus petit que l'autre ?
Actualité publiée il y a 4 jours
SÉDENTARITÉ : 19 ans ou 60 ans, mêmes comportements !
Actualité publiée il y a 4 jours
GROSSESSE : Obésité maternelle et risque de malformations congénitales
Actualité publiée il y a 4 jours
DIABÈTE et PERTE de POIDS : Pourquoi le régime végé nous fait plus léger
Actualité publiée il y a 6 jours
INFLAMMATION et MALADIE MENTALE : Un lien mystérieux enfin décrypté
Actualité publiée il y a 5 jours
PARENTALITÉ : Pourquoi une mère donnerait sa vie pour ses enfants
Actualité publiée il y a 8 jours
CANCER : Un antibiotique et la vitamine C pour tuer les cellules cancéreuses
Actualité publiée il y a 9 jours
CERVEAU : Il a l'intelligence de compenser avec l'âge
Actualité publiée il y a 11 jours
CANCER du CERVEAU : L’acide oléique de l’huile d’olive en prévention
Actualité publiée il y a 8 jours
PARENTALITÉ : Guerre des mères, guerre des nerfs
Actualité publiée il y a 5 jours
TABAGISME : Actif ou passif, il enfume les articulations
Actualité publiée il y a 5 jours
DOULEUR CHRONIQUE : Nouvelles preuves d’efficacité de la thérapie cognitive
Actualité publiée il y a 5 jours
ANTIBIOTIQUES à l’HÔPITAL : Trop d’automatismes, trop d’effets indésirables
Actualité publiée il y a 6 jours
ALZHEIMER: Diagnostiquer le déclin cognitif à 4 ans
Actualité publiée il y a 6 jours
DYSTROPHIE et MYOPATHIE : Découverte d'un gène clé de régénération musculaire
Actualité publiée il y a 6 jours
TABAGISME : Lorsque l’ADN est touché, aujourd’hui ça se voit
Actualité publiée il y a 8 jours
ASPIRINE : Éviter le risque de saignement chez les plus âgés
Actualité publiée il y a 9 jours
SYNDROME de SJÖGREN : L’infection bactérienne qui augmente le risque
Actualité publiée il y a 9 jours
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques