35292 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico

INTIMIDATION: Surveiller les cauchemars de l’Enfant


Actualité publiée le 03-05-2014
American Academy of Pediatrics

Les cauchemars, chez l’enfant sont associés à l’intimidation et la victimisation, révèle cette étude de l'Université de Warwick (UK). Une étude qui met en garde les parents et les professionnels sur un traumatisme souvent supporté en silence et qui peut mener quelques années plus tard à des troubles anxieux, à la dépression et même parfois au suicide. Les conclusions, présentées à la Réunion annuelle des Pediatric Academic Societies (Vancouver), montrent que si un enfant sur 4, à l’âge de 12 ans a des cauchemars, des expériences passées d’intimidation vont augmenter ce risque de trouble du sommeil, de 45 à 68%, selon l’âge de l’enfant.

 

Le Pr Suzet Tanya Lereya, chercheur à l'Université de Warwick et auteur principal de l’étude rappelle que si les cauchemars sont relativement fréquents dans l'enfance, sui les terreurs nocturnes surviennent chez 10% des enfants  seulement, s’ils se manifestent sur une période de temps prolongée, ils peuvent indiquer une expérience passé d'intimidation et une détresse importante chez l'enfant. Son étude montre en effet que les cauchemars ou les terreurs nocturnes sont plus fréquents chez les enfants, ici âgés de 12 ans, victimes d'intimidation aux âges de 8 à 10 ans.

 

Son équipe a analysé les données de 6.438 enfants, participant à l'Étude longitudinale Avon, interrogés aux âges de 8 et 10 ans sur l'intimidation et à 12 ans sur leurs éventuels troubles du sommeil, dont les cauchemars, les terreurs nocturnes et le somnambulisme. L’analyse montre, qu’à 12 ans,

·         24,2% des enfants ont des cauchemars,

·         9,3% des terreurs nocturnes,

·         12,6% des épisodes de somnambulisme

·         36% au moins un type de parasomnie (cauchemars, terreurs nocturnes et/ou somnambulisme).

Après ajustement avec les facteurs de confusion possibles, comme un diagnostic psychiatrique, des problèmes familiaux, le QI, les troubles de la communication, des abus sexuels ou physiques, la maltraitance etc… :

·         les enfants victimes d’intimidation aux âges de 8 à 10 ans ont un risque accru de cauchemars, terreurs nocturnes ou somnambulisme à l’âge de 12 ans,

·         les enfants à la fois victimes et agresseurs, encore plus,

·         les « seulement » agresseurs en revanche, n’ont aucune augmentation de troubles du sommeil.

·         Ainsi, avoir été victime d’intimidation à 8-10 ans, augmente le risque de parasomnies respectivement, de 45 et 68%.

 

Etre victime d'intimidation est un traumatisme qui conduit à un risque accru de troubles du sommeil, concluent les auteurs, qui confirment des cauchemars persistants comme un indicateur facilement identifiable d’intimidation et encourage les parents à en parler avec leur enfant.

 

Source: American Academy of Pediatrics Can Bullying Become a Nightmare?

Lire aussi: CAUCHEMARS chez l’Enfant: L’annonce de troubles psychotiques? -


Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité a été publiée le 03/05/2014 par P. Bernanose, D. de publication, avec la collaboration
de P. Pérochon, diététicien-nutritionniste, coordinateur éditorial.

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Santé de l'Enfant
SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
CANCER: Un mode de vie plus sain peut réduire le risque de moitié
Actualité publiée il y a 3 jours
THÉRAPIE FŒTALE: Une innovation thérapeutique à pratiquer avec précaution
Actualité publiée il y a 2 jours
MORTALITÉ: 5 facteurs tueurs cachés dont on ne parle pas assez
Actualité publiée il y a 5 jours
REFLUX GASTRO-ŒSOPHAGIEN (RGO): Et si l’acidité n’était pas responsable?
Actualité publiée il y a 5 jours
FIBROMYALGIE: L’oxygénothérapie hyperbare confirmée comme un traitement fiable
Actualité publiée il y a 4 jours
STRESS POST-TRAUMA: Pourquoi les victimes revivent toujours leurs traumatismes passés
Actualité publiée il y a 2 jours
ALIMENTATION: Et si supprimer les graisses était mauvais pour la santé?
Actualité publiée il y a 12h34mn
ICTÈRE du nouveau-né: La photothérapie accroît-elle le risque de cancer pédiatrique?
Actualité publiée hier
OBÉSITÉ: Elle contamine tous les organes distants même le cerveau
Actualité publiée hier
GÉNOME: L’ADN poubelle trahi par ses interactions
Actualité publiée il y a 2 jours
AVC: L’aspirine pour traiter l’accident ischémique transitoire (AIT)
Actualité publiée il y a 2 jours
PLAIES SUPERFICIELLES: La LED bleue pour mieux photocoaguler
Actualité publiée il y a 2 jours
OSTÉOPOROSE: Après 65 ans, le test de densité osseuse s’impose
Actualité publiée hier
GROSSESSE: De nouvelles recos de supplémentation en acide folique
Actualité publiée hier
HYPERPLASIE de la PROSTATE et nycturie, le traitement qui redonne le sommeil
Actualité publiée hier
ANTIBIORÉSISTANCE: L’appel mondial à la résistance
Actualité publiée il y a 3 jours
HYGIÈNE: Les spas et les piscines sont-elles propres?
Actualité publiée il y a 3 jours
ALIMENTATION et CANCER: Graisses alimentaires, densité mammaire et risque de cancer
Actualité publiée il y a 4 jours
ÉVOLUTION: On connaît les gènes de la forme du nez!
Actualité publiée il y a 4 jours
MIGRAINE: Une luminothérapie verte pour faire passer la migraine
Actualité publiée il y a 4 jours
CICATRISATION: Des cellules extra-larges pour combler le lit de la plaie
Actualité publiée il y a 5 jours
TRAVAIL POSTÉ: Il épuise aussi les fonctions cognitives
Actualité publiée il y a 5 jours
DIABÈTE: Type 1 ou 2, une faiblesse génétique des cellules bêta
Actualité publiée il y a 4 jours
Des champignons magiques contre la DÉPRESSION
Actualité publiée il y a 5 jours
SYPHILIS: Alerte à la résurgence en Europe
Actualité publiée il y a 6 jours
OBÉSITÉ INFANTILE: Dîner après 20 heures n’entraîne aucun excès de poids
Actualité publiée il y a 6 jours
DÉMENCE: Et si c’était le fait d’un système immunitaire inné déréglé?
Actualité publiée il y a 6 jours
INCONTINENCE du résident âgé: La nécessité d’une prise en charge pluridisciplinaire
Actualité publiée il y a 6 jours
TABAGISME: Le paquet neutre entre en vigueur le 20 mai
Actualité publiée il y a 6 jours
MOBILITÉ: Où en sont les médecins avec leurs smartphones?
Actualité publiée il y a 6 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques