36046 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico

ALLAITEMENT MATERNEL: Des remèdes populaires sans fondement scientifique


Actualité publiée le 09-01-2013
Breastfeeding Medicine

Gélules à base de plantes, sachets de thé, bière non alcoolisée ou feuilles de choux…Cette étude proposée par des chercheurs de l’Ohio State University montre (aux Etats-Unis), qu'une majorité de femmes qui allaitent vont avoir recours à des médecines alternatives ou « remèdes » populaires qui, s’ils ne sont pas rejetés en bloc par les auteurs, ne bénéficient pas toujours de preuves scientifiques d’efficacité et d’innocuité. Une enquête publiée dans la revue Breastfeeding Medicine et un appel à des études plus approfondies sur ces remèdes qui restent conseillés, toujours aux Etats-Unis, par 65% des consultantes en lactation.

On sait que dans le monde, encore aujourd’hui, à peine un nourrisson sur trois est nourri exclusivement au sein pendant les 6 premiers mois de sa vie. En France, alors que plus des deux-tiers des nourrissons reçoivent du lait maternel à la maternité, dont 60% de façon exclusive, à l’âge d’un mois, ils ne sont plus qu’un sur 2 à être nourri exclusivement au lait maternel.

L’allaitement peut être un moment parfois délicat pour la mère, si elle n’a pas été suffisamment conseillée et soutenue, et de nombreuses jeunes mamans se tournent (ici aux Etats-Unis) vers l'utilisation de compléments alimentaires, de plantes médicinales en infusion ou sous forme d’huiles essentielles, de tisanes ou autres remèdes dans l’objectif de soulager les difficultés rencontrées par la mère allaitante, d’augmenter sa production de lait ou encore de répondre aux difficultés rencontrées par le bébé lors de l’allaitement.

65% des consultantes (américaines) en lactation recommandent un remède alternatif : Ces chercheurs qui ont regardé comment les conseils circulaient de consultantes en lactation et de mamans en mamans ont interrogé en ligne 124 consultantes en lactation affiliées à des centres médicaux dans 29 états des Etats-Unis. Ils constatent que 69% ont entendu parler de « remèdes de bonne femme » mais aussi que 65% ont recommandé au moins une de ces méthodes, malgré l'absence de données scientifiques à l'appui de ces recommandations. Les consultantes en lactation transmettent effectivement aux mères allaitantes des conseils de 5 types: Pour favoriser l’allaitement, pour débuter l'allaitement, pour traiter la douleur associée à l'allaitement maternel, pour aider au sevrage et des recommandations sur les substances à éviter.

Certains « remèdes populaires » sont largement évoqués comme l’utilisation de plantes médicinales en infusion et sous forme d’huiles essentielles, la consommation de bière sans alcool ou de gruau, pour augmenter la production de lait ou la pose de feuilles de chou pour soulager la douleur du sein ou l’engorgement. L’auteur principal, le Dr. Jonathan Schaffir, obstétricien à l’Ohio State University Wexner Medical Center rappelle encore, qu’en dépit de la fréquence avec laquelle ce type de conseil est donné, il y a peu de preuves scientifiques à l'appui de l'utilisation de la plupart de ces remèdes mais ajoute qu’il n’est pas « contre » ce qui « aide et ne fait pas de mal au bébé ». Un exemple donné est l’utilisation de sachets de thé pour soulager des mamelons douloureux, mais l’auteur cite un essai randomisé démontrant que ce remède n’apporte aucun avantage supplémentaire à une simple compresse d'eau.

Une culture spécifique aux Etats-Unis ? Enfin, l’enquête précise que cette propension chez une majorité de consultantes en lactation américaines à transmettre ce type de remède n’est liée à aucune caractéristique particulière des consultantes que ce soit l'âge, le niveau d’études ou d’expérience ou la catégorie socio-économique. Certes, il s’agit bien d’une culture particulière aux Etats-Unis, néanmoins l’enquête appelle à de futures recherches sur ces pratiques. On rappellera, pour la France, la recommandation de la DGS « Dans tous les cas où la pratique n’a pas apporté scientifiquement la preuve de son efficacité, le terme de médecine est à proscrire ».

Source: Breastfeeding Medicine August 2012, 7(4): 230-233. doi:10.1089/bfm.2011.0054 Survey of Lactation Instructors on Folk Traditions in Breastfeeding (Visuel © Magalice - Fotolia.com)

Lire aussi: ALLAITEMENT maternel: Parce que le lait de la mère contient plus de 700 bactéries!

ALLAITEMENT: Les préparations pour nourrisson? Toxiques pour les cellules du bébé

Accéder aux dernières actualités sur l’Allaitement

Accéder au Dossier allaitement maternel, mixte ou artificiel de Santé log Petite Enfance- Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier


Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Santé de la Femme
Santé de l'Enfant
SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
ALLAITEMENT MATERNEL : Quels effets sur l’intelligence de l’enfant
Actualité publiée il y a 4h23mn
HYDRATATION : Elle commence par la peau
Actualité publiée il y a 5h10mn
OBÉSITÉ, DIABÈTE : Pourquoi l’exercice n’a pas sur tout le monde les mêmes effets
Actualité publiée il y a 5h10mn
ALCOOL : Sa consommation modérée réduit certains risques cardiovasculaires
Actualité publiée il y a 5h11mn
SANTÉ PUBLIQUE et vaccination : Et si le médecin était beaucoup plus proactif ?
Actualité publiée il y a 5h11mn
SOMMEIL : Pourquoi les éléphants ne dorment que 2 heures par nuit ?
Actualité publiée hier
VIEILLISSEMENT : La protéine qui repousse les effets de l’âge et fait repousser les cheveux
Actualité publiée il y a 4 jours
LONGÉVITÉ : La signature génomique qui prédit la durée de vie
Actualité publiée il y a 4 jours
SOMMEIL : Plus de 9 heures par nuit prédisent le risque de démence
Actualité publiée il y a 8 jours
MICROBIOTE INTESTINAL : Une démonstration de ses effets sur l'humeur et le comportement
Actualité publiée il y a 7 jours
DÉPRESSION : Le cerveau a son propre système de décompression
Actualité publiée il y a 7 jours
CANCER : Les aléas de la réplication ADN y sont pour les 2 tiers
Actualité publiée hier
OBÉSITÉ : De l’émergence de formes génétiques rares
Actualité publiée hier
MICROBIOTE INTESTINAL : Il y a les bonnes et les mauvaises bactéries
Actualité publiée hier
SÉDENTARITÉ : Pourquoi les ados paresseux risquent des problèmes osseux
Actualité publiée il y a 2 jours
ESCARRES : La compétence infirmière fait chuter leur incidence
Actualité publiée il y a 2 jours
PARENTALITÉ : Et si les mères plus âgées étaient de meilleures mères ?
Actualité publiée il y a 2 jours
ECZÉMA INFECTÉ chez l’ENFANT : Aucun avantage significatif des antibiotiques
Actualité publiée il y a 2 jours
FIBROMYALGIE : Le patch au cannabis qui soulage la douleur neuropathique
Actualité publiée il y a 3 jours
PSORIASIS : Pourquoi le sexe-ratio est inversé dans le pso
Actualité publiée il y a 3 jours
HORLOGE BIOLOGIQUE : Les astrocytes, ces étoiles gardiennes du temps
Actualité publiée il y a 3 jours
OBÉSITÉ, DIABÈTE: Sur l’efficacité des programmes d'exercices intenses sur quelques minutes
Actualité publiée il y a 3 jours
VISION : Un nano-implant wifi pour restaurer la vue
Actualité publiée il y a 3 jours
ALCOOL et BOISSONS ÉNERGISANTES: Le double effet déficience et stimulation
Actualité publiée il y a 4 jours
SANTÉ OSSEUSE : La muscu favorise la formation osseuse chez l'homme
Actualité publiée il y a 4 jours
CROHN, MICI : La supériorité des traitements biologiques à guérir la muqueuse intestinale
Actualité publiée il y a 4 jours
POLYARTHRITE RHUMATOÏDE : Le collagène à nouveau au centre du diagnostic
Actualité publiée il y a 5 jours
CONTRACEPTION : La pilule protège ou augmente le risque de certains cancers ?
Actualité publiée il y a 5 jours
PROTHÈSE: Une peau synthétique à énergie solaire !
Actualité publiée il y a 5 jours
APNÉE chez l’Enfant : Ne pas la traiter, c’est le priver d’un peu de matière grise
Actualité publiée il y a 5 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques