34980 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico

GROSSESSE: Le Yoga prénatal contre la dépression et pour la parentalité


Actualité publiée le 09-08-2012
Complementary Therapies in Clinical Practice

Une étude qui fait à nouveau référence au « mindfulness » ou pleine conscience, mais cette fois sur la pratique du yoga chez les femmes enceintes. Ce yoga prénatal « en pleine conscience » peut aider les femmes à faire face à la déprime et favoriser le développement prénatal des liens mère-enfant, selon ces chercheurs de l’Université du Michigan (UOFM). Des conclusions publiées dans l’édition en ligne du 22 juillet de la revue Complementary Therapies in Clinical Practice qui ouvrent une alternative non pharmacologique aux troubles de la santé mentale périnatale.

Selon les auteurs, une future maman sur 5 souffrirait de dépression majeure. Or le yoga, qui a déjà démontré ses propriétés anti-stress pourrait contribuer à effacer ces symptômes. En effet, dans cette étude, les femmes enceintes qui ont été identifiées comme à risque de troubles psychiatriques et qui ont suivi un programme de yoga « en pleine conscience » de 10 semaines ont vu une réduction significative de leurs symptômes dépressifs. Ces mères ont également signalé un fort attachement à leurs bébés encore in utero.

Le yoga peut être une alternative efficace : « Nous entendons parler de femmes enceintes qui tentent la pratique du yoga pour réduire leur stress, mais nous manquions de données d’efficacité », explique l'auteur principal, le Dr Maria Muzik, professeur adjoint de psychiatrie et chercheur adjoint au Center for Human Growth and Development de l’UOFM. «Notre travail apporte les premières preuves que le yoga peut être une alternative efficace au traitement pharmacologique de la dépression et du stress pour les femmes enceintes ».

Le développement d'alternatives non pharmacologiques s’impose: La prévalence des troubles de la santé mentale durant la grossesse, dont la dépression et l'anxiété, est en augmentation. Les changements hormonaux, la prédisposition génétique et des facteurs sociaux ont déjà ouvert une voie de détection de l’irritabilité persistante et de l’incapacité à faire face au stress chez les futures mamans. Lorsqu’ils ne sont pas pris en charge, ces symptômes peuvent entraîner des risques de santé majeurs à la fois pour la mère et son enfant, dont un poids insuffisant de naissance, la pré-éclampsie, la prématurité et des troubles de la parentalité. Jusqu’ici, si les antidépresseurs ont prouvé leur efficacité, des études montrent que de nombreuses femmes enceintes hésitent à prendre ces médicaments dans un souci de sécurité pour leur enfant. Peu de femmes souffrant de troubles de la santé périnatale reçoivent un traitement, ce qui les expose, elles et leurs enfants au risque de maladie psychiatrique durant cette période de vulnérabilité extrême.

Les futures mamans se déclarent plus à l'aise avec les traitements « alternatifs », dont la phytothérapie, les techniques de relaxation et le travail en coordination sur le corps et l’esprit. Le yoga en pleine conscience qui va combiner la méditation avec des figures physiques d’avère être, justement, une méthode efficace pour combattre le stress et stimuler l'énergie, aussi chez les futures mamans. Ainsi, dans cette recherche, les femmes qui montraient des signes de dépression, à 12 à 26 semaines de grossesse ont participé à 90 minutes de séances de yoga par semaine comprenant « la pleine conscience » de leur corps en état de grossesse et de ses modifications pour le bon développement de l’enfant. Ces femmes déclarent, à l’issue du programme un sentiment de capacité et de positivité face à leur grossesse et leurs symptômes de dépression sont significativement réduits.

Source: Complementary Therapies in Clinical Practice, online July, 2012. doi.org/10.1016/j.ctcp.2012.06.006.“Mindfulness yoga during pregnancy for psychiatrically at-risk women: Preliminary results from a pilot feasibility study,” (Visuel UOFM)

Lire aussi: La SOLITUDE a aussi son traitement, la méditation en pleine conscience

Accéder aux dernières actualités sur le Yoga


Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité a été publiée le 09/08/2012 par P. Bernanose, D. de publication, avec la collaboration
de P. Pérochon, diététicien-nutritionniste, coordinateur éditorial.

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Santé de l'Enfant
Santé de la Femme
SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
PSYCHO: Pourquoi les émotions positives ne sont pas toujours positives
Actualité publiée il y a 11h38mn
FIBROMYALGIE: La consommation d’alcool réduit le handicap et la douleur
Actualité publiée hier
DOULEUR CHRONIQUE: La méditation réduit de 20% les niveaux de douleur
Actualité publiée hier
CANCER du SEIN: 1 sur 2 pourrait être évité par un mode de vie sain après la ménopause
Actualité publiée hier
DIAGNOSTIC: Le test sanguin universel capable de détecter plusieurs types de cancer
Actualité publiée il y a 2 jours
TABAGISME: L'interdire dans les lieux publics réduit bien les méfaits du tabagisme passif
Actualité publiée il y a 2 jours
ALZHEIMER: Perte de poids importante à l'âge mûr, marqueur précoce de démence?
Actualité publiée il y a 2 jours
Syndrome du CÔLON IRRITABLE et déficit en vitamine D
Actualité publiée le 06-02-2016
MICROBIOTE: Quand nos bactéries se battent pour notre santé
Actualité publiée le 06-02-2016
Maladie de CROHN : Traitements, réponse du microbiote et dysbiose intestinale
Actualité publiée le 06-02-2016
ALIMENTATION: Les fibres c'est bien, varier leurs sources, c'est mieux
Actualité publiée le 06-02-2016
VITAMINE D : Elle prolonge la rémission dans la maladie de Crohn
Actualité publiée le 06-02-2016
VIEILLISSEMENT: Protéger notre intestin protège notre immunité
Actualité publiée le 06-02-2016
OBÉSITÉ : Un supplément à base de fibres, pour garder un poids de santé
Actualité publiée le 06-02-2016
OBÉSITÉ: Trop de fructose durant la grossesse déprogramme le métabolisme fœtal
Actualité publiée il y a 3 jours
PARKINSON: Plus de 25 ans avant, les chutes annoncent déjà la maladie
Actualité publiée il y a 3 jours
CRISE CARDIAQUE: Risque, survie et récupération, tout est dans la forme physique!
Actualité publiée il y a 3 jours
CANCER COLORECTAL: Sting, une protéine clé de la réponse anti-tumorale
Actualité publiée il y a 3 jours
HORLOGE BIOLOGIQUE: Et si on écoutait un peu nos gènes ?
Actualité publiée il y a 4 jours
DIABÈTE: Une heure passée assis de trop, c’est 20% de risque en plus
Actualité publiée il y a 4 jours
OBÉSITÉ INFANTILE: Un petit déjeuner protéiné modère l'apport calorique de la journée
Actualité publiée il y a 4 jours
ALLAITEMENT: Le microbiome du lait maternel détermine le microbiote de l'enfant
Actualité publiée il y a 4 jours
CHIRURGIE et PLAIES VASCULAIRES: Un matériau biodégradable pour une juste cicatrisation
Actualité publiée il y a 4 jours
TABAGISME PASSIF: Il prend la tête et donne du ventre aux enfants
Actualité publiée il y a 4 jours
OBÉSITÉ: Une cuisine mal rangée incite à grignoter
Actualité publiée il y a 5 jours
PLAIES INFECTÉES: L’electro-stimulation efficace contre l’infection
Actualité publiée il y a 5 jours
CANCER: Le mito-amorçage pour détecter les anticancéreux efficaces
Actualité publiée il y a 5 jours
CERVEAU: Ils décodent ses signaux à la vitesse de la perception
Actualité publiée il y a 5 jours
OBÉSITÉ: L’interrupteur épigénétique qui rend l’un maigre et l’autre obèse
Actualité publiée il y a 8 jours
PSYCHO: Le bien-vivre son âge a un effet direct sur la santé
Actualité publiée il y a 8 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques