35751 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico

Des chercheurs démontent l'HORLOGE BIOLOGIQUE


Actualité publiée le 11-06-2013
Neuron

Ces scientifiques de l’Université de Washington ont réussi à décrypter une partie cruciale de l'horloge biologique, tout le « câblage » ou l’ensemble des connexions qui définissent sa précision à la minute près sur une journée de 1.440 minutes. Un câblage qui utilise un neuropeptide, VIP, et le neurotransmetteur GABA, pour relier les cellules de l'horloge biologique en un réseau qui change d’activité avec l’heure de la journée mais aussi avec l’environnement. Ces découvertes, présentées dans l’édition du 5 juin de la revue Neuron, permettent de mieux comprendre aussi, les conséquences de décalages successifs de notre horloge.

 

Des connexions qui font la précision de l’horloge et lui permettent de piloter les rythmes du sommeil et le métabolisme, tout en s’adaptat aux cycles jour et nuit. Un mécanisme concentré au sein du noyau suprachiasmatique (SNC), situé dans l’hypothalamus et constitué de 20.000 neurones capables individuellement de suivre le rythme circadien. 20.000 neurones qui vont devoir se synchroniser non seulement entre eux mais aussi avec l'environnement.

 

Les chercheurs ont découvert le système qui permet ces 2 modes de synchronisation et reconstitué son "mapping" (Visuel ci-contre). 

Les neurones de l’horloge se synchronisent : En 2005, cette équipe avait déjà montré que les neurones de l’horloge communiquent grâce à un neuropeptide, VIP, qui les incite à se synchroniser.

Chaque neurone du SCN a son heure de réveil et son rythme, qui dépendent de l'expression d'une famille de gènes (Period- PER). L'expression de ces gènes permet la régulation de l’activité du neurone au cours de la journée.

·         Mais les neurones du SCN, parce qu'ils sont des cellules différentes, ont des rythmes légèrement différents.

·         Pour que le SCN puisse fonctionner comme une horloge, les neurones doivent se synchroniser.

·         Ces neurones du SCN se synchronisent par l'échange du neuropeptide VIP qui modifie l'expression de PER pour accélérer ou ralentir les neurones jusqu'à ce qu'ils soient tous synchronisés.

·         Ces neurones forment des réseaux synchronisés très précis, à 1 ou 2%, précisent les auteurs.

 

Ces neurones se synchronisent aussi avec l’environnement :

Les chercheurs montrent que ces neurones communiquent également avec GABA qui les attire de manière à ce qu’ils ne soient pas trop collés.

·         Le neurotransmetteur GABA initie ainsi, un second réseau.

·         Lorsque le réseau tombe, par exemple lorsque les chercheurs bloquent les récepteurs cellulaires à GABA, l'horloge se réinitialise en quelque sorte.

·         Ainsi, ce réseau GABA est celui qui permet aux horloges de s'adapter aux signaux environnementaux, comme à un décalage horaire.

·         Mais pas sans mal, car ces sursauts fatiguent l’organisme, jusqu’à pouvoir augmenter le risque de crises cardiaques, expliquent les chercheurs.

 

En synthèse, VIP et GABA veillent à la coordination de l'horloge en interne et avec l'environnement. Mais, forcer l'horloge à se réinitialiser brutalement ou à plusieurs reprises en fonction de l’environnement, perturbe la division cellulaire et le métabolisme, ainsi que les cycles de sommeil / éveil. Et parfois même, ce mécanisme n’est pas suffisamment puissant pour éviter un dérèglement de l’horloge, en cas, par exemple, de lumières artificielles, de déplacements à grande vitesse ou de décalage horaire. Mieux comprendre ce mécanisme, c’est donc mieux comprendre les conséquences pour la santé des situations où l’horloge biologique se trouve décalée, comme le travail posté, les gardes médicales ou les voyages d’affaires.

 

Source: Neuron 5 June 2013 doi:10.1016/j.neuron.2013.04.003 GABA Networks Destabilize Genetic Oscillations in the Circadian Pacemaker

 

Lire aussi :

HORLOGE BIOLOGIQUE: PERiod 1, le gène du rythme de vie et de l’heure de la mort

Le CERVEAU lui-aussi, a sa propre horloge interne -


Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité a été publiée le 11/06/2013 par P. Bernanose, D. de publication, avec la collaboration
de P. Pérochon, diététicien-nutritionniste, coordinateur éditorial.

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Sommeil
Neuro
SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
MALADIES CHRONIQUES: Croquer quelques noix pour éloigner le risque
Actualité publiée il y a 3h23mn
PARKINSON : Et si la maladie commençait dans le microbiote ?
Actualité publiée il y a 8h18mn
FAUSSE COUCHE : Pas besoin de trop attendre avant la prochaine tentative
Actualité publiée il y a 8h17mn
CICATRISATION des plaies : Électrocuter le biofilm pour l’éliminer
Actualité publiée il y a 8h19mn
SYNDROME DOULOUREUX régional complexe: La seule vision de la douleur peut faire très mal!
Actualité publiée il y a 8h20mn
CANCER: Près de 9 millions de décès en 2015
Actualité publiée hier
SPIRITUALITÉ: La transcendance procure aussi sa récompense
Actualité publiée hier
TROUBLES VEINEUX ou simple confort ? Trouver et observer la bonne compression
Actualité publiée il y a 3 jours
LONGÉVITÉ: Mais quel est le sport qui permet de vivre le plus longtemps ?
Actualité publiée il y a 2 jours
e-CIGARETTE: Arômes et niveaux néfastes d'aldéhydes
Actualité publiée il y a 2 jours
CRISE CARDIAQUE : Chaque minute sans défibrillateur diminue le taux de survie de 10%
Actualité publiée il y a 3 jours
SCLÉROSE en PLAQUES : Pourquoi certaines thérapies ne marchent pas
Actualité publiée il y a 3 jours
CANCER: L’hallucinogène psilocybine pour soulager l'anxiété et la dépression
Actualité publiée il y a 3 jours
CICATRISATION : Les dommages aux tissus essentiels à la reprogrammation cellulaire!
Actualité publiée il y a 3 jours
VITAMINE D: Elle réduit l’incidence des incidents respiratoires aigus chez le patient âgé
Actualité publiée il y a 3 jours
SIDA : L’espoir de l’anneau vaginal antirétroviral
Actualité publiée il y a 4 jours
ASPIRINE: Grands bénéfices pour petits maux d’estomac
Actualité publiée il y a 4 jours
PARKINSON: La mutation qui déclenche l’apparition précoce de la maladie
Actualité publiée il y a 4 jours
VITAMINE D: Comment s’y retrouver ?
Actualité publiée il y a 4 jours
IMMUNOMÉTABOLISME: Et si tout passait par le microbiote ?
Actualité publiée il y a 4 jours
FONCTION VESTIBULAIRE: Notre capacité d’équilibre moteur décline dès 40 ans
Actualité publiée il y a 5 jours
CICATRISATION : Pourquoi elle est ralentie avec l’âge
Actualité publiée il y a 5 jours
OBÉSITÉ: Le récepteur qui favorise l’action satiété des fibres
Actualité publiée il y a 5 jours
COCAÏNE: Un nouveau test rapide pour la détecter
Actualité publiée il y a 5 jours
PARENTALITÉ: La réponse émotionnelle du père affecte le comportement de l’enfant
Actualité publiée il y a 9 jours
L’ALCOOL fait-il grossir ?
Actualité publiée il y a 8 jours
OBÉSITÉ: Pourquoi l’aspartame ne favorise pas la perte de poids, au contraire
Actualité publiée il y a 11 jours
PHOBIES: La récompense, la meilleure des thérapies ?
Actualité publiée il y a 8 jours
SOMNOLENCE POST-PANDRIALE: La faute aux protéines et au sel!
Actualité publiée il y a 12 jours
GRAISSE ABDOMINALE: 53 variantes génétiques qui font le risque cardiométabolique
Actualité publiée il y a 12 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques