35967 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico

INSOMNIE: Comment elle sature la mémoire de travail


Actualité publiée le 02-09-2013
Sleep

Cette étude par IRM révèle comment l’esprit vagabonde en cas d’insomnie et pourquoi la concentration est plus difficile durant la journée, même en l’absence de trouble cognitif. Les constatations des chercheurs de l’Université de Californie- San Diego, publiées dans la revue Sleep, révèlent des anomalies biologiques mesurables de l'activité cérébrale, et apportent ainsi un marqueur biologique précieux permettant d’évaluer le succès du traitement.

 

Première à évaluer par IRM fonctionnelle les effets de l’insomnie sur la mémoire de travail, cette étude permet d’expliquer pourquoi les personnes souffrant d'insomnie, soit environ 10 à 15% des adultes, ont généralement des difficultés de concentration durant la journée.

 

L’étude, menée sur 25 personnes souffrant d'insomnie primaire et 25 bons dormeurs, assignés à accomplir une tâche sous IRMf, constate que les insomniaques ne permutent pas correctement ​​sur les zones critiques du cerveau nécessaire à une tâche de mémoire de travail et n’éteignent pas les zones mobilisées durant l’insomnie sans rapport avec la tâche. Le Pr Sean PA Drummond, professeur agrégé au département de psychiatrie à l'Université de Californie et auteur principal explique que ces patients doivent se concentrer plus pour faire le même travail que quelqu’un qui dort bien.

 

La mémoire de travail sature : Si les insomniaques ont le même niveau objectif de performance cognitive sur une tâche de mémoire de travail, ils ont plus de difficulté à moduler l'activité dans les régions du cerveau à mobiliser, utilisent plus de ressources au sein du réseau de la mémoire de travail du cerveau, précisément dans le cortex préfrontal dorsolatéral et ne sont pas en mesure de recruter davantage de ressources dans ces régions du cerveau. De plus, lorsque la tâche devient complexe, les insomniaques ne parviennent pas « à quitter » les zones cérébrales dites de « mode par défaut » qui s’activent durant « l’errance » de l’insomnie.  

 

L’insomnie est donc plus qu’un trouble du sommeil, facteur de risque de somnolence diurne, mais aussi associée à un handicap cognitif mesurable durant la journée. Des problèmes diurnes liés objectivement ici à des anomalies biologiques, mesurables de l'activité cérébrale, qui peuvent constituer un marqueur biologique de la réponse au traitement.

 

Source: Sleep doi.org/10.5665/sleep.2952 Neural correlates of working memory performance in primary insomnia (Visuel Fotolia)

Accéder aux dernières actualités sur l’Insomnie


Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité a été publiée le 02/09/2013 par P. Bernanose, D. de publication, avec la collaboration
de P. Pérochon, diététicien-nutritionniste, coordinateur éditorial.

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Sommeil
SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
ALIMENTATION : 5 fruits et légumes par jour ? 10 c’est encore mieux !
Actualité publiée il y a 6h44mn
DOULEURS au PIED : Dis-moi où tu as mal, je te dirai tes comorbidités
Actualité publiée il y a 8h13mn
SOJA : Le secret de son bénéfice est dans l’équol
Actualité publiée il y a 8h11mn
ARTHRITE PSORIASIQUE : Quand la dépression fait passer le pso de la peau aux articulations
Actualité publiée il y a 8h10mn
PARKINSON : L’antibiotique capable de stopper la neurodégénérescence
Actualité publiée hier
CANCER du SEIN : L’exercice physique, la plus bénéfique des options pour la récupération
Actualité publiée hier
FIBROMYALGIE : Ce n’est pas un pot-pourri de maladies !
Actualité publiée hier
OBÉSITÉ INFANTILE et alimentation : Les parents sont-ils toujours de bon conseil ?
Actualité publiée hier
HORLOGE BIOLOGIQUE: La remettre à l'heure arrête la tumeur
Actualité publiée hier
NICOTINE, DROGUES : L’accoutumance des parents est-elle héréditaire ?
Actualité publiée hier
GROSSESSE et ANTI-ÉPILEPTIQUES : L’étude qui veut rassurer
Actualité publiée il y a 2 jours
COGNITION PERSÉVÉRANTE : Pourquoi il ne faut pas rapporter ses problèmes de travail à la maison
Actualité publiée il y a 2 jours
FIBROMYALGIE : L'ostéomyélite chronique, un vrai facteur déclencheur
Actualité publiée il y a 2 jours
SOIN des PLAIES : Des nanoparticules d'argent au chocolat
Actualité publiée il y a 2 jours
STRESS : Ce qui ne te tue pas te rend plus fort
Actualité publiée il y a 8 jours
OBÉSITÉ: Perdre du poids après la ménopause, c’est possible !
Actualité publiée il y a 8 jours
OBÉSITÉ, FOIE GRAS : Du fructose des sodas à la maladie du foie, il n’y a qu’un pas
Actualité publiée il y a 6 jours
EXERCICE PHYSIQUE: Les neurones s'y mettent aussi
Actualité publiée il y a 9 jours
PHOBIES: L'exposition inconsciente aux stimuli, la meilleure des thérapies?
Actualité publiée il y a 5 jours
ALZHEIMER et démences : Inhiber une seule protéine pour inverser la maladie
Actualité publiée il y a 4 jours
INSUFFISANCE CARDIAQUE : 3.000 pas en 30 mn pour s'éloigner de l’infarctus
Actualité publiée il y a 3 jours
FIBROMYALGIE : Le régime alimentaire peut-il changer la donne ?
Actualité publiée il y a 3 jours
CANCER du SEIN : Pourquoi il faut éviter le docétaxel
Actualité publiée il y a 4 jours
OBÉSITÉ INFANTILE : Mais quel est le poids réel de hérédité ?
Actualité publiée il y a 3 jours
PARKINSON : Cibler les mitochondries pour booster les neurones
Actualité publiée il y a 3 jours
PLAIES et VIEILLISSEMENT CUTANÉ : Le processus qui évite la cicatrice et comble les rides
Actualité publiée il y a 4 jours
DIABÈTE de type 1 : Un seul gène à modifier pour un nouveau pancréas ?
Actualité publiée il y a 4 jours
CRISE CARDIAQUE: L’anticancéreux qui régénère le tissu cardiaque
Actualité publiée il y a 4 jours
CERVEAU SOCIAL: Sans dopamine point d'attachement
Actualité publiée il y a 5 jours
MICROBIOME INTESTINAL : Façonné par les gènes, il fait le risque métabolique
Actualité publiée il y a 5 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques