35967 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico

SOMMEIL: Vivre ses rêves en dormant, signe de neurodégénérescence?


Actualité publiée le 29-04-2014
Trends in Neuroscience

Ces chercheurs de l'Université de Toronto montrent comment des troubles comportementaux en sommeil paradoxal -une phase du sommeil caractérisée par des mouvements oculaires rapides- qui vont pousser les sujets à vivre leurs rêves en actions, peuvent être prédictifs de développement de maladies neurologiques chroniques comme la maladie de Parkinson ou différentes formes de démence. Vivre ses rêves en dormant précèderait et annoncerait, dans 80% des cas, la neurodégénérescence, selon ces conclusions, publiées dans le revue Trends in Neuroscience.

 

Les mouvements oculaires rapides (ou REM : Rapid Eye Movement), sont caractéristiques du sommeil paradoxal, des rêves et de la fonction de mémorisation qui interviennent durant cette phase du sommeil. John Peever, professeur de biologie à l'Université de Toronto montre que ce trouble comportemental en phase de mouvements oculaires rapides (RBD : Rapid-eye-movement sleep behaviour disorder) non seulement précèdent mais prédisent le développement d’une neurodégénérescence qui va conduire à la maladie neurologique.

 

80 à 90% des sujets atteints de ce trouble développeront une maladie neurologique : La perturbation, présente dans le RBD, intervient au cours de la phase REM incitant le sujet à vivre son rêve avec des conséquences souvent néfastes, allant jusqu’à des blessures qu’il s’inflige à lui-même ou à son partenaire. Normalement, durant cette phase du sommeil, les muscles sont temporairement « paralysés ».

 

La présence de ce trouble du sommeil peu commun sonne donc ici comme une indication très probable de maladie neurologique, à stade précoce, en amont d’une neurodégénérescence plus sévère. La neurodégénérescence pourrait d'abord affecter les zones du cerveau qui contrôlent le sommeil avant d'attaquer les zones du cerveau qui provoquent des maladies cérébrales les plus courantes, comme la maladie d'Alzheimer.

 

Source: Trends in Neuroscience 24 March 2014 doi.org/10.1016/j.tins.2014.02.009 Breakdown in REM sleep circuitry underlies REM sleep behavior disorder (Visuel Elsevier via lookfordiagnosis)

 


Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité a été publiée le 29/04/2014 par P. Bernanose, D. de publication, avec la collaboration
de P. Pérochon, diététicien-nutritionniste, coordinateur éditorial.

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Sommeil
SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
ALIMENTATION : 5 fruits et légumes par jour ? 10 c’est encore mieux !
Actualité publiée il y a 6h44mn
DOULEURS au PIED : Dis-moi où tu as mal, je te dirai tes comorbidités
Actualité publiée il y a 8h13mn
SOJA : Le secret de son bénéfice est dans l’équol
Actualité publiée il y a 8h11mn
ARTHRITE PSORIASIQUE : Quand la dépression fait passer le pso de la peau aux articulations
Actualité publiée il y a 8h10mn
PARKINSON : L’antibiotique capable de stopper la neurodégénérescence
Actualité publiée hier
CANCER du SEIN : L’exercice physique, la plus bénéfique des options pour la récupération
Actualité publiée hier
FIBROMYALGIE : Ce n’est pas un pot-pourri de maladies !
Actualité publiée hier
OBÉSITÉ INFANTILE et alimentation : Les parents sont-ils toujours de bon conseil ?
Actualité publiée hier
HORLOGE BIOLOGIQUE: La remettre à l'heure arrête la tumeur
Actualité publiée hier
NICOTINE, DROGUES : L’accoutumance des parents est-elle héréditaire ?
Actualité publiée hier
GROSSESSE et ANTI-ÉPILEPTIQUES : L’étude qui veut rassurer
Actualité publiée il y a 2 jours
COGNITION PERSÉVÉRANTE : Pourquoi il ne faut pas rapporter ses problèmes de travail à la maison
Actualité publiée il y a 2 jours
FIBROMYALGIE : L'ostéomyélite chronique, un vrai facteur déclencheur
Actualité publiée il y a 2 jours
SOIN des PLAIES : Des nanoparticules d'argent au chocolat
Actualité publiée il y a 2 jours
STRESS : Ce qui ne te tue pas te rend plus fort
Actualité publiée il y a 8 jours
OBÉSITÉ: Perdre du poids après la ménopause, c’est possible !
Actualité publiée il y a 8 jours
OBÉSITÉ, FOIE GRAS : Du fructose des sodas à la maladie du foie, il n’y a qu’un pas
Actualité publiée il y a 6 jours
EXERCICE PHYSIQUE: Les neurones s'y mettent aussi
Actualité publiée il y a 9 jours
PHOBIES: L'exposition inconsciente aux stimuli, la meilleure des thérapies?
Actualité publiée il y a 5 jours
ALZHEIMER et démences : Inhiber une seule protéine pour inverser la maladie
Actualité publiée il y a 4 jours
INSUFFISANCE CARDIAQUE : 3.000 pas en 30 mn pour s'éloigner de l’infarctus
Actualité publiée il y a 3 jours
FIBROMYALGIE : Le régime alimentaire peut-il changer la donne ?
Actualité publiée il y a 3 jours
CANCER du SEIN : Pourquoi il faut éviter le docétaxel
Actualité publiée il y a 4 jours
OBÉSITÉ INFANTILE : Mais quel est le poids réel de hérédité ?
Actualité publiée il y a 3 jours
PARKINSON : Cibler les mitochondries pour booster les neurones
Actualité publiée il y a 3 jours
PLAIES et VIEILLISSEMENT CUTANÉ : Le processus qui évite la cicatrice et comble les rides
Actualité publiée il y a 4 jours
DIABÈTE de type 1 : Un seul gène à modifier pour un nouveau pancréas ?
Actualité publiée il y a 4 jours
CRISE CARDIAQUE: L’anticancéreux qui régénère le tissu cardiaque
Actualité publiée il y a 4 jours
CERVEAU SOCIAL: Sans dopamine point d'attachement
Actualité publiée il y a 5 jours
MICROBIOME INTESTINAL : Façonné par les gènes, il fait le risque métabolique
Actualité publiée il y a 5 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques