En partenariat avec

publicité

Toutes les actualités

MICROBIOTE : Des prébiotiques pour atténuer le stress et rétablir le sommeil

Frontiers in Behavioral Neuroscience

Thérapies médicamenteuses ? Yoga ? Méditation ? Exercice physique ? Les prébiotiques peuvent aussi s’ajouter à la liste des thérapies possible pour mieux faire face au stress, suggère, à nouveau, cette étude de l’Université du Colorado à Boulder. Des conclusions, présentées dans la revue Frontiers in Behavioral Neuroscience, (...)

> Lire la suite

HORLOGE BIOLOGIQUE : Travail posté et pénibilité réduisent la fertilité

Occupational and Environmental Medicine

Dans le corps « tout est minuté », y compris la fertilité. Quand l’horloge est déréglée, -ici par le travail posté- la conception et la grossesse deviennent plus « compliquées ». Cette petite étude américaine, présentée dans la revue Environmental Médicine, révèle ainsi un lien entre ces modèles (...)

> Lire la suite

ALIMENTATION : 5 fruits et légumes par jour ? 10 c’est encore mieux !

International Journal of Epidemiology

L’objectif, soit environ 800 g de fruits et légumes par jour peut sembler difficile à atteindre et pourtant…Cette large méta-analyse internationale de plus de 100 études, présentée dans l’International Journal of Epidemiology révèle qu’une consommation très élevée de fruits et légumes est associée à un risque beaucoup plus (...)

> Lire la suite

OBÉSITÉ INFANTILE et alimentation : Les parents sont-ils toujours de bon conseil ?

Mott Poll

Seulement un tiers des parents pensent qu'ils font bien « leur job » en conseillant suffisamment leurs enfants à manger sainement et 20% ne pensent toujours pas utile de limiter l’accès de leurs enfants aux fast-foods ou autres junk foods. Ces conclusions du dernier sondage « Mott Poll » de l’Université du Michigan, montre l’importance de poursuivre et (...)

> Lire la suite

COGNITION PERSÉVÉRANTE : Pourquoi il ne faut pas rapporter ses problèmes de travail à la maison

Frontiers in Human Neuroscience

Tout est question de stress et prolonger le stress de la journée de travail, en ramenant ses problèmes de travail à la maison peut avoir un lourd impact sur la santé physique et mentale. C’est la conclusion de cette étude, présentée dans la revue Frontiers in Human Neuroscience qui met en garde contre le stress prolongé associé au travail : la technologie ne signifie pas que le (...)

> Lire la suite

OBÉSITÉ INFANTILE : Mais quel est le poids réel de hérédité ?

Economics & Human Biology

L'obésité chez les enfants serait héritée des parents pour 35 à 40% estiment ces chercheurs de l’Université du Sussex et pour les enfants les plus sévèrement obèses, cet héritage atteindrait 55 à 60% ce qui suggère que plus de la moitié de leur propension à l'obésité est déterminée par la génétique et (...)

> Lire la suite

FIBROMYALGIE : Le régime alimentaire peut-il changer la donne ?

Pain and Therapy

Il existe peu d’études portant sur la capacité d’un régime alimentaire spécifique à soulager les symptômes de la fibromyalgie. Quelques études ont montré une association fréquente entre la fibromyalgie, le syndrome du côlon irritable, la maladie coeliaque, et la maladie de Crohn. D’autres ont étudié l’impact de certains nutriments sur la (...)

> Lire la suite

OBÉSITÉ : Et si l’on faisait mentir les cellules de graisse ?

Nature

Une forme d'ARN, libéré par les cellules adipeuses dans le sang pourrait contribuer à préserver tissus et organes des effets délétères de l’obésité. La graisse corporelle envoie ses signaux à de nombreux organes avec des effets néfastes, parfois systémiques. Cette équipe du Joslin Diabetes Center s’est intéressée à ces (...)

> Lire la suite

SCHIZOPHRÉNIE : La vitamine B à dose élevée permet de réduire les symptômes

Psychological Medicine

La schizophrénie affecte environ 1% de la population et est l'une des conditions les plus invalidantes et les plus coûteuses.Cette revue et méta-analyse de la littérature internationale révèle l’efficacité d’une supplémentation, en combinaison avec le traitement, par doses élevées de vitamines B (B6, B8 et B12) à réduire significativement les (...)

> Lire la suite

OBÉSITÉ, FOIE GRAS : Du fructose des sodas à la maladie du foie, il n’y a qu’un pas

Journal of Hepatology

La consommation de fructose entraîne non seulement l’augmentation des concentrations sériques d'acide urique (via la voie de la xanthine) mais aussi la progression de dommages au foie (via le stress oxydatif), en particulier chez les enfants et les adolescents. De plus, le fructose et les niveaux élevés d‘acide urique -qu'il contribue à augmenter- sont 2 facteurs indépendants de maladie du (...)

> Lire la suite

ALIMENTATION, OBÉSITÉ : Un seul excès suffit à casser le métabolisme

The Journal of Clinical Investigation

« De temps en temps mais pas régulièrement », chacun se dit qu’un repas de pizzas, de hamburgers avec des frites etc …ne fera « pas de mal ». Cette étude allemande alerte : tout apport d’acides gras saturés a un impact significatif sur le foie, les muscles et les tissus adipeux. Certaines personnes en bonne santé, avec une prédisposition (...)

> Lire la suite

OBÉSITÉ: Perdre du poids après la ménopause, c’est possible !

Menopause

Oui, ménopause ne signifie pas forcément maintien du surpoids ou de l’obésité et perte de poids impossible. Cette étude rappelle qu’il est réellement possible de perdre du poids après la ménopause, en démontrant l'efficacité de l'exercice dans la gestion du poids mais aussi des bouffées de chaleur. Des conclusions présentées dans Menopause, la (...)

> Lire la suite

MUSIQUE: Plaisir musical, sexuel ou alimentaire, même voie neurochimique

Scientific Reports

Cette étude de la McGill University révèle le rôle clé des opioïdes du cerveau dans le plaisir musical, avec des mécanismes comparables à ceux impliqués dans le plaisir sexuel, la nourriture ou la consommation de drogues récréatives. Des travaux présentés dans les Scientific Reports, qui confirment le caractère universel de la musique et lui attribuent (...)

> Lire la suite

PARKINSON : Rétablir les lipides des mitochondries pour bloquer la maladie

JCB

La maladie de Parkinson touche aujourd’hui plus de 10 millions de personnes dans le monde. Cette étude du Flanders Institute for Biotechnology (VIB) apporte un espoir pour stopper la maladie au stade précoce : en travaillant « sur » la mouche, la souris et in vitro sur des lignées cellulaires de patients, les chercheurs de Louvain identifient un mécanisme sous-jacent au début de (...)

> Lire la suite

EXERCICE PHYSIQUE: Les neurones s'y mettent aussi

Journal of Cognitive Neuroscience

Ces psychologues Université de Californie - Santa Barbara ont conçu une expérience pour déterminer si la vision humaine (ou le cortex visuel) est plus sensible pendant l'activité physique. Une étude de plus qui vient confirmer, dans le Journal of Cognitive Neuroscience, que les avantages de l'exercice vont bien au-delà de la condition physique ou de la réduction du risque de maladie. (...)

> Lire la suite

MICROBIOTE INTESTINAL : Des bactéries facteurs de maladie d'Alzheimer ?

Scientific Reports

Des études de plus en plus nombreuses suggèrent une relation à double sens entre l’intestin ou précisément le microbiome intestinal et le cerveau -et ses pathologies neurodégénérescentes. Cette recherche de l’Université de Lund apporte sa pierre à l’ouvrage en apportant la preuve, chez l’animal, que certaines bactéries intestinales peuvent (...)

> Lire la suite

ÉVOLUTION: Mais pourquoi la taille moyenne augmente-t-elle ?

eLife

Si la variation de la taille adulte, à la hausse, dans les populations humaines est causée par des facteurs génétiques et environnementaux, l'impact relatif de la génétique sur la taille reste stable. C’est la conclusion de cette étude de l’Université d'Helsinki, présentée dans la revue eLife : l’augmentation de la taille moyenne observée dans de (...)

> Lire la suite

OBÉSITÉ: Oui, la restriction calorique permet de vivre plus longtemps

Nature Communications

Certes, cette large analyse est menée chez des singes, 200 précisément, mais elle vient confirmer l’intérêt de la restriction calorique et concrètement d’un poids de santé dans la longévité, un concept déjà démontré chez l’animal : une restriction alimentaire modérée peut nous aider à vivre plus longtemps et en (...)

> Lire la suite

OBÉSITÉ : 200g de grains entiers par jour pour 2 kilos de moins par an

The American Journal of Clinical Nutrition

Satiété, régulation du cholestérol et de la pression artérielle, équilibre métabolique et prévention du diabète de type 2 mais aussi effet antioxydant et santé cellulaire, les grains entiers ou céréales complètes sont également de bons agents alimentaires de perte de poids. En stimulant le métabolisme, un régime alimentaire riche en (...)

> Lire la suite

OBÉSITÉ et FERTILITÉ : Les couples en surpoids mettent 60% plus de temps à concevoir

Human Reproduction

De nombreuses études ont traité des effets néfastes, sur la santé du bébé, de l’obésité des 2 parents d’ailleurs, avant et durant la grossesse, peu ont traité les effets du facteur obésité sur les chances de conception. C’est le sujet de cette étude de l’Eunice Kennedy Shriver National Institute of Child Health and Human Development (...)

> Lire la suite

EXERCICE : Le sport fait-il maigrir ou grossir ?

Peer J

La question peut sembler saugrenue, tant la pratique de l’exercice est une des mesures de base d'un mode de vie sain et tant les effets de la sédentarité sont néfastes pour la santé. Et pourtant…si l’on regarde précisément les effets de la pratique de l’exercice physique sur le poids corporel, alors la relation de cause à effet devient moins claire. Les chercheurs de (...)

> Lire la suite

PEAU et MICROBIOTE : Prébiotiques, probiotiques, symbiotiques contre la dermatite ?

Pediatric Allergy, Immunology, and Pulmonology

Ce sont de nouvelles preuves de l’influence du rôle clé du microbiome intestinal sur la santé de la peau et précisément ici sur le risque de développement de la dermatite atopique, qui nous sont apportées par cette étude de l’université de Pennsylvanie. Des données présentées dans la revue Pediatric Allergy, Immunology, and Pulmonology qui (...)

> Lire la suite

MÉNOPAUSE: Épi ou péricardique, chaque graisse cardiaque entraîne son risque

Journal of the American Heart Association

2 types de graisse entourent le cœur, chaque type étant lié à un risque spécifique de maladie cardiaque, nous explique cette équipe de l’Université de Pittsburgh. Un volume plus élevé de graisse péricardique est notamment significativement associé à un risque plus élevé de maladie cardiaque chez les femmes après la ménopause et (...)

> Lire la suite

PRÉMATURITÉ : Le microbiote vaginal et cervical peuvent aussi l’expliquer

Society of Maternal Fetal Medicine

Au fil des études on commence à entrevoir le rôle essentiel joué par les microbiotes ou communautés bactériennes qui habitent nos différents organes dont... le microbiote vaginal. Les chercheurs de l’École de médecine de l'Université de Pennsylvanie révèlent combien les bactéries qui habitent le col de l'utérus vont jouer un rôle (...)

> Lire la suite

OBÉSITÉ : Flip-7, l'hormone du cerveau qui déclenche la combustion des graisses

Nature Communications

De précédentes études ont montré que le neurotransmetteur sérotonine peut déclencher la perte de graisse. Sans élucider totalement le processus sous-jacent. C’est une équipe de scientifiques du Scripps Research Institute (La Jolla) qui vient d’identifier une hormone du cerveau qui, répondant à des niveaux élevés de sérotonine, déclenche (...)

> Lire la suite

ALZHEIMER : La vitamine A pour retarder le déclin cognitif

Acta Neuropathologica

La carence en vitamine A, même légère, est liée à la maladie d'Alzheimer par cette étude sino-canadienne menée sur la souris puis reproduite chez l’Homme. Des conclusions présentées dans la revue Acta Neuropathologica qui suggèrent une supplémentation, en cas de carence et chez les personnes âgées comme thérapie complémentaire dans la (...)

> Lire la suite

OSTÉOPOROSE : Quel régime alimentaire pour minimiser la perte osseuse ?

Journal of Bone and Mineral Research

Un régime alimentaire dit “anti-inflammatoire”, c’est-à-dire riche en légumes, en fruits, en poisson et en grains entiers peut contribuer à stimuler la santé osseuse et prévenir les fractures chez certaines femmes ménopausées, conclut cette étude de l’Université d'État de l'Ohio. Des conclusions présentées dans le Journal of Bone (...)

> Lire la suite

OBÉSITÉ : Même un tout petit peu d’exercice physique réduit le risque cardiométabolique

Clinical Obesity

Cette analyse des données de la fameuse cohorte Framingham Heart Study confirme le principe que même un tout petit peu d’exercice physique est meilleur que pas du tout pour la santé, en particulier chez les personnes en surpoids ou atteintes d'obésité. Précisément, cette équipe de l'Université de Boston démontre le lien entre une activité physique modeste et (...)

> Lire la suite

NUTRITION : Les tout nouveaux repères de consommation alimentaire

Anses

Renforcer nos apports en légumineuses ou légumes secs, en céréales complètes, en fruits et légumes, en huiles de colza et de noix -riches en acide alpha-linolénique-. Limiter la consommation de viande, de charcuteries et de boissons sucrées. Diversifier son alimentation afin d’éviter une exposition alimentaire trop élevée en certains contaminants de (...)

> Lire la suite

ADDITIFS ALIMENTAIRES : Le dioxyde de titane lié à la cancérogenèse colorectale

EFSA, INRA, Scientific Reports

Cosmétiques, crèmes solaires, peintures et matériaux de construction, le dioxyde de titane (E171) est partout dans les produits de grande consommation. On en trouve ainsi des microparticules dans les bonbons, des produits chocolatés, biscuits et chewing-gums, ainsi que dans des compléments alimentaires, mais aussi dans certains dentifrices et produits pharmaceutiques. Une équipe de l’Institut (...)

> Lire la suite

X

Contacts

prise en charge,
astreintes...

Prise en charge

0970 809 806*

Astreinte Nutrition

0970 821 034*

24h/24 - 7jours/7

Astreinte Diabète

0970 809 870*

24h/24 - 7jours/7

* Numéro non surtaxé


publicité

Vos réseaux
de santé diabète

Votre accès aux 340 réseaux de santé Diabète, nutrition et soins à domicile.