En partenariat avec

publicité

Actualité

PROLAPSUS : Mais quel est le meilleur traitement ?

American Journal of Obstetrics & Gynecology

Le prolapsus des organes pelviens (POP) se produit lorsque les organes pelviens quittent leur position normale dans le bassin. Cette « descente d’organes » peut avoir un impact négatif sur le fonctionnement global et la qualité de vie d'une femme. 2 des traitements les plus courants sont la chirurgie ou le pessaire, un dispositif amovible qui va aider à soutenir les organes (...)

> Lire la suite

INFERTILITÉ : La clé génétique des cellules productrices de spermatozoïdes

Genes & Development

Découvrir une clé génétique pour booster les cellules souches productrices de spermatozoïdes et donc pour produire plus de cellules reproductrices pourrait permettre de prendre en charge une grande partie des cas d’infertilité masculine. C’est la démarche de cette équipe de l’Université de Kyoto : ces travaux, présentés dans la (...)

> Lire la suite

PROLAPSUS : Mais quel est le meilleur traitement ?   |   INFERTILITÉ : La clé génétique des cellules productrices de spermatozoïdes   |   PROSTATECTOMIE et INCONTINENCE : Pour une formation comportementale globale   |   CONTRACEPTION MASCULINE: Efficace oui, mais avec de sérieux effets tue-l'amour   |   INCONTINENCE: Repenser le rôle des bactéries du microbiome urinaire   |   CANCER de la PROSTATE: Parfois, le meilleur choix n'est pas le traitement immédiat   |   INFERTILITÉ masculine: Le gène qui régule les canaux déférents   |   INFECTIONS URINAIRES: Antibiotiques ou…cranberries?   |   CANCER de la PROSTATE, continence et sexualité: L’ablation laser, le meilleur traitement?   |   TESTOSTÉRONE: Elle améliore la fonction sexuelle chez les hommes diabétiques   |   ADÉNOME de la PROSTATE: Moins de complications et de fuites avec le laser   |   L’INFERTILITÉ et l’hypogonadisme associés au risque métabolique chez l’homme   |   CONTINENCE: Pour une prise en charge conservatrice chez les résidents en EHPAD   |   PROLAPSUS et INCONTINENCE, souvent liés à un IMC trop élevé   |   INCONTINENCE: 30% des femmes choisissent encore la fuite   |   MÉNOPAUSE: Le nouveau concept de syndrome génito-urinaire   |   DYSFONCTION ÉRECTILE: Manger des fruits et faire de l’exercice   |   IST: Mycoplasma genitalium, une infection urinaire et génitale silencieuse   |   CHIRURGIE de l’INCONTINENCE d’effort: Quelle est la meilleure voie?   |   INFECTIONS URINAIRES : Le séquençage ADN pour réduire la résistance et l’inconfort du patient   |   INCONTINENCE: L’embarras est aussi une émotion toute personnelle   |   Chirurgie du PROLAPSUS: Les patientes doivent être mieux informées   |   DYSFONCTION ÉRECTILE: Les ondes de choc, une nouvelle alternative non invasive   |   INFERTILITÉ masculine: Trop de viande transformée peut mener à la stérilité   |   HYPERTROPHIE de la PROSTATE: L'effet indésirable et persistant de certains médicaments   |   ANDROPAUSE et dysfonction érectile: Faut-il les traiter par traitement hormonal   |   MÉNOPAUSE: Symptômes vaginaux? Risque d’incontinence et de dépression   |   APPRENTISSAGE du POT trop tôt, problèmes de fuites très vite   |   La POSTUROLOGIE pour prédire l’autonomie et la continence   |  

publicité