26974 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter

PLACEBOS: Prescrits bien plus souvent qu’on ne le pense !


Actualité publiée le 22-03-2013
PLoS ONE

97%, c’est la proportion de médecins (britanniques) qui déclarent avoir prescrit des "placebos" à leurs patients, des placebos, au sens de traitements dont l’effet n’est pas prouvé face à une pathologie donnée, au sens d’examens superflus ou au sens de médicaments sans principe actif. Ces résultats, publiés dans l’édition du 20 mars de la revue PLoS ONE, suggèrent que la prescription et l’utilisation des placebos sont plus répandues qu’on ne le pense –ici au Royaume-Uni- et surtout, que les médecins eux-mêmes, pensent encore que les placebos peuvent « aider » les patients.

Ces chercheurs des universités d'Oxford et de Southampton ont interrogé en ligne 783 médecins et constatent que, au moins une fois au cours de leur carrière,  

·         97% des médecins ont utilisé des traitements placebos au sens du « mésusage » : Il s’agit de traitements dont l’effet n’est pas démontré face à la pathologie à traiter (comme, par ex., des antibiotiques pour traiter une infection virale), ou plus communément, d’examens physiques ou d’analyses biologiques prescrites uniquement pour rassurer les patients.

·         12% ont utilisé des placebos, au sens de supposés médicaments sans aucun principe actif.

 

« Les médecins ne cherchent pas à tromper les patients», explique le Dr Jeremy Howick, co-auteur de l'étude, « ils croient clairement que les placebos peuvent aider les patients ». Quel que soit le « type » de placebo considéré, l’objectif pour le médecin est d’induire un effet psychologique et rassurer un patient en demande de traitement ou d’examen. Cependant, seul un médecin sur 3 se déclare d’accord, pour rassurer un patient, pour prescrire un placebo sans principe actif, alors que 84% jugent acceptable de prescrire un examen ou un médicament à principe actif pour rassurer les patients.

 

Cette utilisation et acceptation généralisées des placebos est compatible avec les précédentes études menées, bien qu’en contradiction avec l’éthique, les preuves scientifiques, la réduction des dépenses de santé.  Pourtant l’étude montre « la bonne foi «  des médecins dans un objectif de soulager les patients. Des résultats qui suggèrent la nécessité de communiquer sur la prescription à bon escient, tant auprès des médecins que des patients.

 

Source: PLoS ONE March 20, 2013 doi:10.1371/journal.pone.0058247 Placebo Use in the United Kingdom: Results from a National Survey of Primary Care Practitioners

Lire aussi: PLACEBO: Le mystère de l’effet enfin élucidé?

PLACEBO : ça marche, même en toute connaissance de cause ? -


Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité a été publiée le 22/03/2013 par P. Bernanose, D. de publication, avec la collaboration
de P. Pérochon, diététicien-nutritionniste, coordinateur éditorial.

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Médicament
Espace médecin
SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
ROUGEOLE: Recrudescence dans le Haut-Rhin et risque épidémique
Actualité publiée il y a 6h30mn
POLLUTION: Elle ronge le cerveau par mini-AVC
Actualité publiée il y a 8h57mn
Maladie HÉPATIQUE: Le piment et sa capsaïcine, un anti-fibrotique naturel
Actualité publiée il y a 9h04mn
Journée mondiale contre le PALUDISME: Il tue encore un enfant par minute
Actualité publiée il y a 9h07mn
ARRÊT du TABAC: Le circuit cérébral qui déclenche l'anxiété du sevrage
Actualité publiée il y a 9h01mn
GÉNOME: Tentative d’édition sur 86 embryons humains
Actualité publiée hier
MOUSTIQUES: Pourquoi certains les attirent et d’autres pas
Actualité publiée hier
ULCÈRE DIABÉTIQUE: Une crème génique pour cicatriser plus vite
Actualité publiée hier
DMLA et RÉTINOPATHIE: Une alternative possible aux anti-VEGF?
Actualité publiée hier
HÉPATITE C: Facteur de risque majeur de maladie cardiaque
Actualité publiée il y a 2 jours
Santé DENTAIRE: Des cellules souches plutôt qu’un amalgame pour réparer les dents
Actualité publiée il y a 2 jours
SCLÉROSE en plaques: De nouveaux médicaments pour la traiter à la source
Actualité publiée il y a 2 jours
VACCIN ROR et risque d'AUTISME: La fin d’une controverse?
Actualité publiée il y a 2 jours
CANCER: Les promesses du brocoli et de la green chemoprevention
Actualité publiée il y a 2 jours
CANCER du SEIN: Un test sanguin prédictif à 5 ans
Actualité publiée il y a 2 jours
DÉPRESSION: Méditer plutôt que médiquer
Actualité publiée il y a 3 jours
TÉLÉMÉDECINE: Lancement d’une expérimentation sur les plaies chroniques ou complexes
Actualité publiée il y a 3 jours
TABAGISME: Le grand retour de la pipe à eau
Actualité publiée il y a 3 jours
SCLÉROSE en plaques: Que se passe-t-il en cas d’arrêt du traitement?
Actualité publiée il y a 3 jours
CAFÉ: 2 tasses par jour limitent déjà le risque de récidive de cancer du sein
Actualité publiée il y a 3 jours
Déficit de MÉMOIRE autobiographique: Vivre sa vie à la troisième personne
Actualité publiée il y a 4 jours
OBÉSITÉ: 6 types de surpoids, à chacun son traitement
Actualité publiée il y a 4 jours
CANNABIS: Oui, mais pas devant les enfants!
Actualité publiée il y a 4 jours
HYPERACTIVITÉ (TDAH): Laisser-les s’agiter pour apprendre!
Actualité publiée il y a 6 jours
MIGRAINE: Efficacité d’un gel à appliquer sur les tempes
Actualité publiée il y a 6 jours
PARACÉTAMOL: Anti-plaisir tout autant qu’anti-douleur?
Actualité publiée il y a 8 jours
DOULEUR de l’ENFANT: Une sensibilité 4 fois plus élevée que chez l’adulte
Actualité publiée il y a 4 jours
TABAGISME: Le déni du risque reste le principal ennemi
Actualité publiée il y a 5 jours
HORLOGE BIOLOGIQUE: Elle se repère aussi à la couleur du jour
Actualité publiée il y a 5 jours
ÉDUCATION SEXUELLE: La clé est dans la promotion de l'égalité des sexes
Actualité publiée il y a 5 jours
CANCER: L’annonce du diagnostic entraîne aussi son chemobrain
Actualité publiée il y a 5 jours
CANCER de l’OVAIRE: Dépistage génétique pour toutes les femmes atteintes?
Actualité publiée il y a 5 jours
AUTISME: Lié à des anomalies du sperme?
Actualité publiée il y a 5 jours
STRESS post-trauma: Un test sanguin pour le diagnostiquer?
Actualité publiée il y a 5 jours
e-CIGARETTE et sevrage tabagique: L’étude américaine qui jette un doute
Actualité publiée il y a 6 jours
ESSAIS CLINIQUES: Leur publication est une responsabilité éthique et morale
Actualité publiée il y a 6 jours
CANCERS: L’immunothérapie qui met le turbo dans le système immunitaire
Actualité publiée il y a 7 jours
ÉPILEPSIE: Une micropompe qui éteint la crise à la source
Actualité publiée il y a 7 jours
ÉMOTION: Un sniff de bonheur dans une goutte de sueur
Actualité publiée il y a 7 jours
EBOLA: Toujours une urgence de santé publique pour l’OMS
Actualité publiée il y a 7 jours
LONGÉVITÉ: L'âge est-il devenu une notion démodée?
Actualité publiée il y a 8 jours
DÉCLIN COGNITIF: Il vient plus vite avec l'apnée du sommeil
Actualité publiée il y a 8 jours
Après CANCER de la PROSTATE: 3 heures de marche par semaine pour mieux récupérer
Actualité publiée il y a 8 jours
DÉVELOPPEMENT: Sommeil perturbé, mémoire entravée
Actualité publiée il y a 9 jours
CANCER: Les télomères en disent long sur le pronostic
Actualité publiée il y a 9 jours
GASTRO: Le chien peut-il transmettre le novovirus aux humains?
Actualité publiée il y a 9 jours
VIOLENCE CONJUGALE: Elle va jusqu’à décourager la contraception
Actualité publiée il y a 9 jours
DIABÈTE GESTATIONNEL: Un risque d’autisme accru de 40% pour l’enfant
Actualité publiée il y a 10 jours
CANCER de l’ESTOMAC: L’haleine suffit pour le détecter
Actualité publiée il y a 10 jours
SYSTÈME de SANTÉ: Moderniser, prévenir, imposer
Actualité publiée il y a 10 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques