26133 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
PLACEBOS: Prescrits bien plus souvent qu’on ne le pense !

Actualité publiée le 22-03-2013
PLoS ONE

97%, c’est la proportion de médecins (britanniques) qui déclarent avoir prescrit des "placebos" à leurs patients, des placebos, au sens de traitements dont l’effet n’est pas prouvé face à une pathologie donnée, au sens d’examens superflus ou au sens de médicaments sans principe actif. Ces résultats, publiés dans l’édition du 20 mars de la revue PLoS ONE, suggèrent que la prescription et l’utilisation des placebos sont plus répandues qu’on ne le pense –ici au Royaume-Uni- et surtout, que les médecins eux-mêmes, pensent encore que les placebos peuvent « aider » les patients.

Ces chercheurs des universités d'Oxford et de Southampton ont interrogé en ligne 783 médecins et constatent que, au moins une fois au cours de leur carrière,  

·         97% des médecins ont utilisé des traitements placebos au sens du « mésusage » : Il s’agit de traitements dont l’effet n’est pas démontré face à la pathologie à traiter (comme, par ex., des antibiotiques pour traiter une infection virale), ou plus communément, d’examens physiques ou d’analyses biologiques prescrites uniquement pour rassurer les patients.

·         12% ont utilisé des placebos, au sens de supposés médicaments sans aucun principe actif.

 

« Les médecins ne cherchent pas à tromper les patients», explique le Dr Jeremy Howick, co-auteur de l'étude, « ils croient clairement que les placebos peuvent aider les patients ». Quel que soit le « type » de placebo considéré, l’objectif pour le médecin est d’induire un effet psychologique et rassurer un patient en demande de traitement ou d’examen. Cependant, seul un médecin sur 3 se déclare d’accord, pour rassurer un patient, pour prescrire un placebo sans principe actif, alors que 84% jugent acceptable de prescrire un examen ou un médicament à principe actif pour rassurer les patients.

 

Cette utilisation et acceptation généralisées des placebos est compatible avec les précédentes études menées, bien qu’en contradiction avec l’éthique, les preuves scientifiques, la réduction des dépenses de santé.  Pourtant l’étude montre « la bonne foi «  des médecins dans un objectif de soulager les patients. Des résultats qui suggèrent la nécessité de communiquer sur la prescription à bon escient, tant auprès des médecins que des patients.

 

Source: PLoS ONE March 20, 2013 doi:10.1371/journal.pone.0058247 Placebo Use in the United Kingdom: Results from a National Survey of Primary Care Practitioners

Lire aussi: PLACEBO: Le mystère de l’effet enfin élucidé?

PLACEBO : ça marche, même en toute connaissance de cause ? -


Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité a été publiée le 22/03/2013 par P. Bernanose, D. de publication, avec la collaboration
de P. Pérochon, diététicien-nutritionniste, coordinateur éditorial.

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Médicament
Espace médecin
SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
publicité
OFFICINE: L’Académie de Pharmacie s’oppose à l’ouverture du monopole pharmaceutique
Actualité publiée hier
THÉ ou CAFÉ: Lequel est meilleur pour le cœur?
Actualité publiée hier
PALUDISME: Le diagnostiquer avec un aimant
Actualité publiée hier
LONGÉVITÉ: Le rat-taupe livre un nouveau secret
Actualité publiée hier
VIH: D’anciens candidats vaccins révèlent de bons anticorps
Actualité publiée hier
EBOLA: Les Américains testent un premier vaccin
Actualité publiée il y a 2 jours
PSYCHO: 2 heures de bénévolat par semaine font un maximum de bien au bénévole aussi
Actualité publiée il y a 2 jours
ALZHEIMER: Le candidat médicament qui cible plusieurs facteurs à la fois
Actualité publiée il y a 2 jours
MERS-COV: Faible transmissibilité mais forte létalité
Actualité publiée il y a 2 jours
JUNK FOOD: Elle en vient à dégoûter des aliments sains
Actualité publiée il y a 3 jours
TABAC: Les paquets neutres ne favorisent pas les produits illicites
Actualité publiée il y a 3 jours
MÉMOIRE: Quelques séances de stimulation magnétique pour la booster
Actualité publiée il y a 3 jours
EBOLA: Chercheurs et personnels de santé ne sont pas épargnés
Actualité publiée il y a 3 jours
BIOLOGIE cellulaire: Mais comment le poisson zèbre s’habille de rayures ?
Actualité publiée il y a 3 jours
CANCER de la PROSTATE: En prévention, mangez des tomates!
Actualité publiée il y a 4 jours
e-CIGARETTE: Femmes enceintes, s’abstenir
Actualité publiée il y a 4 jours
CHIRURGIE BARIATRIQUE: Elle redonne aussi du tonus au cerveau
Actualité publiée il y a 4 jours
ALCOOL: En faire goûter un peu à son enfant, une expérience anodine?
Actualité publiée il y a 4 jours
MÉMOIRE: Un laser pour brûler les mauvais souvenirs
Actualité publiée il y a 5 jours
ALLERGIES ALIMENTAIRES: Les bactéries Clostridium viennent à la rescousse
Actualité publiée il y a 5 jours
ACCOUCHEMENT par le siège: La césarienne évitable ou inévitable?
Actualité publiée il y a 5 jours
BRÛLURE: Un nouveau film bio et nano pour bloquer l’infection
Actualité publiée il y a 5 jours
AUTISME: Risque accru avec la dépression de la mère ou avec ses antidépresseurs?
Actualité publiée il y a 6 jours
PETIT-DÉJEUNER: On pourrait s’en passer
Actualité publiée il y a 6 jours
CANCER: Il laisse son empreinte sur l’ADN
Actualité publiée il y a 6 jours
DÉCLIN COGNITIF: La méditation pour le patient et pour l'aidant
Actualité publiée il y a 6 jours
PLAIES HUMIDES: Le gecko inspire de nouveaux pansements
Actualité publiée il y a 6 jours
L'URGENTURIE ou l’obligation de gérer au quotidien ses mictions
Actualité publiée il y a 6 jours
e-CIGARETTE: Nouvel avis d’experts de l’American Heart Association
Actualité publiée il y a 8 jours
APPRENTISSAGE: Le piano s’apprend mieux en dormant
Actualité publiée il y a 10 jours
SEXUALITÉ: L’orgasme moins prévisible chez la femme
Actualité publiée il y a 11 jours
INSOMNIE: Pourquoi le sommeil devient fragile avec l’âge?
Actualité publiée il y a 11 jours
PRÉMATURITÉ: La crème du lait maternel pour favoriser la croissance
Actualité publiée il y a 14 jours
NEURO: Ce coin de cerveau qui reste jeune malgré l'âge
Actualité publiée il y a 12 jours
TABAGISME: Le gène qui augmente le risque de décès
Actualité publiée il y a 7 jours
EXERCICE PHYSIQUE: La santé cardiovasculaire fait la capacité cognitive
Actualité publiée il y a 7 jours
VIEILLISSEMENT: Améliorer l’immunité par la nutrition
Actualité publiée il y a 7 jours
AMIANTE: Une bombe sanitaire à retardement
Actualité publiée il y a 8 jours
TABAGISME: Light ou pas light, même nombre de cigarettes fumées
Actualité publiée il y a 8 jours
ALLERGIE au LAIT de VACHE: Une piste pour la désamorcer
Actualité publiée il y a 7 jours
Le MANQUE de SOMMEIL à l'adolescence fait le lit de l'obésité
Actualité publiée il y a 8 jours
POLIO: Une nouvelle combinaison vaccinale pour l’éradiquer
Actualité publiée il y a 9 jours
AUTISME: Un trop grand nombre de connexions dans le cerveau
Actualité publiée il y a 10 jours
L’EXERCICE protège les femmes de l’arythmie cardiaque
Actualité publiée il y a 10 jours
ÉVOLUTION: La mutation qui protège du manque d’oxygène
Actualité publiée il y a 10 jours
Le BOTOX pour stopper le cancer de l'estomac
Actualité publiée il y a 11 jours
SCLÉROSE en plaques: Une technique pour réhabiliter la mémoire
Actualité publiée il y a 11 jours
EBOLA: Priorité au sérum ou aux systèmes de santé?
Actualité publiée il y a 12 jours
ANTIBIOTIQUE: La clarithromycine associée à un risque cardiaque accru?
Actualité publiée il y a 12 jours
ALLAITEMENT MATERNEL: Il préserve aussi la mère de la dépression post-natale
Actualité publiée il y a 12 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques